article(s) dans votre panier VOIR

Polymorphisme | Formation C#

  • Vidéo 54 sur 95
  • 7h25 de formation
  • 95 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Polymorphisme
00:00 / 05:55
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo, l’auteur vous apprend le polymorphisme dans la programmation orientée objet en C#. L’objectif de ce tutoriel est de comprendre le polymorphisme. Un concept fortement relié à l’héritage est le polymorphisme. En effet, il est impossible d’utiliser l’un sans utiliser l’autre. Le polymorphisme est le fait que tout objet d’une classe fille est aussi considéré comme un objet des classes mères. Il faut noter que cela est valable dans différentes situations par exemple pour les paramètres de fonction. Vous pouvez également l’utiliser pour les valeurs de retour. De même, pour les déclarations de type, c’est-à-dire que vous pouvez par exemple déclarer un objet de la classe animale et faire égale new chat ou new chien. A chaque fois que vous appelez une méthode, si elle existe à la fois dans la classe mère et dans la classe fille, la méthode la plus spécialisée est appelée. De ce fait, le compilateur va regarder la classe réelle de votre objet, c’est-à-dire la plus spécialisée. Il vérifie également si la méthode existe dans cette classe la plus spécialisée. Sinon, il va remonter l’arbre de l’héritage. Dans le cas où il ne retrouve jamais cette méthode, le compilateur vous renvoi un message d’erreur. Pour conclure, l’héritage et le polymorphisme sont complémentaire.