Traitement des Boucles de Percussions

Mixage des Percussions
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le mixage audio
Revoir le teaser Je m'abonne
4,9
Transcription

Description Programme Avis
4,9

Les objectifs de cette vidéo sont de démontrer comment :

  • Optimiser le traitement des boucles de percussions.
  • Équilibrer les fréquences pour chaque boucle.
  • Appliquer une compression adaptée pour améliorer la dynamique.

Cette leçon explore le processus de traitement des boucles de percussions pour améliorer le son.

Dans cette leçon, nous abordons le traitement des boucles de percussions avec une méthode similaire à celle utilisée pour les beats ou les synthés. Le processus comprend la détermination de la bande passante, la structure de gain, la correction soustractive et la compression. Chaque boucle est analysée et traitée individuellement pour optimiser le rendu sonore. Par exemple, certaines fréquences sont atténuées pour réduire la dureté ou les résonances indésirables. La compression est appliquée de manière légère, avec une release ajustée pour un relâchement rapide.

Un accent particulier est mis sur l'importance de la détermination de la bande passante pour laisser de l'espace à chaque boucle. Nous utilisons également un traitement de sous-groupe pour une redétermination de la bande passante et des ajustements avec un low shelf et un high shelf. De plus, l'utilisation d'un compresseur VCA apporte un mordant au signal, le rendant ainsi plus dynamique et percutant, surtout pour les éléments métalliques des percussions.

En fin de compte, cette chaîne de traitement démontre l'influence significative sur l'amélioration du signal audio, offrant une meilleure clarté et dynamique des boucles de percussions.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de déterminer la bande passante lors du traitement des boucles de percussions ?
La détermination de la bande passante aide à éliminer les fréquences indésirables et à laisser de l'espace à chaque boucle, améliorant ainsi la clarté et la cohérence sonore.
Comment une compression avec une release rapide affecte-t-elle le son des boucles de percussions ?
Une compression avec une release rapide permet de relâcher rapidement la compression, évitant ainsi d'écraser les éléments sonores en permanence et préservant la dynamique des boucles.
Quel est le rôle d'un compresseur VCA dans le traitement des boucles de percussions ?
Un compresseur VCA mord légèrement le signal, ajoutant du mordant et rendant les transitoires plus aiguisées, ce qui accentue les éléments percussionnels, en particulier les sons métalliques.
On va maintenant aborder le groupe des percussions et notamment des boucles de percussions avec la même philosophie que pour un beat ou pour les synthés, c'est à dire ça va être vraiment le même process, on va le redétailler encore une fois, on va écouter les éléments avec et sans le process pour bien vous faire voir l'influence qu'a ce process là sur le traitement du son. Donc là, c'est bien sûr traité, je vais bypasser tous les plugs, même y compris celui du sous-groupe. Donc vous voyez que déjà là, j'ai pratiquement pas de niveau, les niveaux sont très très faibles, mais pour autant, ça ne m'a pas posé de problème. Je réactive le traitement, voilà ce que j'ai réussi à en faire. Après, on remarque que j'ai toujours le même process, c'est à dire détermination de la bande passante, structure de gain, correction soustractive et la compresse. Si je prends cette première boucle, on voit bien que les deux premières étapes, ok, même si là j'ai été forcément obligé de faire une structure de gain relativement forte parce que le niveau était faible de départ, mais vous voyez qu'ici sur cette boucle là, j'ai eu très peu de choses entre guillemets à corriger et vous voyez que comme je suis sur du multifréquentiel dans la boucle, j'ai fait encore une fois des corrections très larges, c'est à dire que là si on prend ça, vous voyez là ce que j'ai allégé, c'est un peu de dureté et certaines résonances sur les parties percus un peu plus aiguë qu'on entend dans cette zone là et vous voyez donc ça qui a, vous voyez cette partie là, le 6 kilos qui est un peu dure, c'est à dire que si je la laisse, c'est trop agressif cette zone là, donc je l'enlève. Au niveau de la compression, pareil au niveau de la compression, je suis sur une compression très light sauf que là volontairement j'ai refermé très fort la release. Pourquoi ? Tout simplement parce que comme je suis sur une boucle, je ne veux pas en permanence écraser entre guillemets les éléments, donc là j'ai fermé pour qu'on ait un relâchement de la compression qui soit tout simplement relativement rapide lorsqu'on passe en dessous du sol. Légère compression de 6 avec l'auto bien ici. Vous voyez, si je vous écoutez sans, bien sûr ça n'a plus rien à voir. Vous voyez sur celui-là, pareil, structure de gain, détermination de la bande passante en amont. Là, regardez, vous voyez que je l'ai coupé très fort au regard de ce que j'avais coupé la première boucle, tout simplement parce que je n'ai pas besoin de grave dans celle-là. Regardez, le grave ne me sert à rien, donc je coupe les résidus qui ne me servent pas. Je suis pratiquement à 500 Hz. Bien sûr, pareil que pour l'autre, structure de gain relativement forte et une correction ici qui est juste sur l'aspect un peu métallique, un peu dur de la boucle, mais sans plus. Derrière, pareil, petite compression, vous voyez, toute légère, même pas un débit. Sur la troisième boucle qui fait l'ensemble entre guillemets. Vous voyez ici, pareil, détermination de la bande passante. Vous voyez que je suis encore plus haut. Tout à l'heure, sur celle-là, j'étais à 500, 498 exactement. Là, je suis déjà à 1 kg. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas besoin du reste. Est-ce que j'ai besoin de ce qui est en bas ? Non. Donc, je le coupe. En haut, il faut que je le laisse un peu parce que je suis sur des éléments un peu métalliques, donc il faut quand même que je puisse avoir de l'ouverture. La structure de gain, pareil, encore un peu forte. Pourquoi ? Parce que je me suis retrouvé à tout simplement avoir un niveau faible de départ. Dans les corrections soustractives, elle a un peu de surpression sur cette zone-là qui pique un peu. Et là, par contre, très fort. Vous l'entendez ? Là, ça casse les oreilles. Vous voyez là, ce n'est pas très agréable en fait. Quand on écoute sans l'écu, là vous voyez, quand on l'écoute, c'est plus agréable, c'est moins agressif. Là, c'est agressif et ça fait mal. Si je mets très fort, ça va vous faire mal aux oreilles. Donc là, pareil et avec ici, petite compression de base. Donc là, on est relativement tranquille. On a un ensemble. On a déterminé des bandes passantes qui sont bien différentes et qui donc laissent de la place à chacune des boucles parce que la détermination de la bande passante, c'est fait pour ça, pour déterminer la place de chacune ou de chacun selon les cas. Pareil ici, regardez, sur cette boucle-là qui n'est avec personne pour le coup, on a le même concept. Détermination de la bande passante. Est-ce qu'on a besoin de ce qu'il y a là ? Non, on n'a pas besoin de ce qu'il y a en bas. Donc, 200, ça suffit très bien. Structure de gain très forte. Oui, parce que niveau très faible au départ. Et ici, par contre, vous voyez là, je l'avais directement parce que c'est ce qui attire le plus l'oreille, qui casse le plus l'oreille. Vous voyez là, ici. Et quand on ne met pas, on est sur quelque chose de beaucoup plus agressif. Vous voyez là, tout de suite, ce n'est pas très agréable à l'oreille quand j'enlève l'équilibre. Là, on est déjà beaucoup plus détendu. Pareil au niveau de la gestion de la dynamique, on voit bien ici 2 DB, 2 GR. Donc, on voit bien ici qu'on a repris les mêmes structures de process, qu'on les a un peu adaptées. On voit bien là que notamment la détermination de la bande passante joue un rôle très important parce qu'il faut laisser de la place à chacun ou à chacune. Donc, il faut couper de manière drastique au niveau des fréquences, 50 pour l'une, de 400 pour l'autre, presque 500 pour l'autre, 1000 et quelques pour l'autre. Voilà, c'est vraiment quelque chose de très important, notamment sur ces percussions, de bien déterminer la bande passante en amont. Alors bien sûr, après, on a un traitement pareil de sous-groupe ici. Sur ce traitement de sous-groupe, j'ai fait quoi ? J'ai redéterminé une bande passante très logiquement et j'ai fait quelques corrections, notamment avec un low shelf et un high shelf, pour alléger un peu les extrémités. Si je me mets plutôt sur cette boucle-là. Et là-haut, sur ce qui pique un peu. Et ça pique un peu. D'accord ? Donc, le but a été de redéterminer une bande passante et d'alléger légèrement les extrémités pour, d'un côté, avoir quelque chose d'assez léger en termes de boucle de percus et, de l'autre côté, quelque chose de pas trop casse-tête, notamment sur la partie haut, médium et aiguë, notamment à cause des percus ferraille. D'accord ? Donc là, on est sûr. On a rééqualisé, entre guillemets, le sous-groupe. Là, j'avais besoin, pareil, d'un compresseur un peu qui bite un peu, c'est-à-dire qui mord un peu le signal. Et donc, j'ai pris le Vertigo, un compresseur VCA, pour mordre légèrement le signal tout en gardant une compression smooth. Regardez. Et sans, regardez. Vous avez presque l'impression que c'est mou. Vous vous rendez compte de ce mordant qu'on apporte avec très peu de compression. Je l'enlève. Là, on n'est pas mordant du tout. Regardez. Voyez ? On a sur le haut, notamment, on le perçoit beaucoup sur le haut des percus un peu ferraille. On a vraiment ce mordant, ce bout de transitoire qui devient un peu plus sharp, un peu plus aiguisé et qui va transpercer beaucoup plus facilement le signal. Donc, vous voyez, le choix aussi de la compresse ici est très, très important. Tout à l'heure, j'ai pris un M-pressor qui mordait aussi un peu le signal. Là, on est dans un autre type de mordant. Et bien sûr, comme pour le beat, j'ai limité, enfin j'ai limité, j'ai levé les sans limiter puisque je limite que très peu le signal. Au niveau de la reverb, regardez au niveau de la reverb. C'est ça qu'on entend sur la reverb. J'ai déterminé la bande passante tout simplement du signal direct qui va rentrer dans ma reverb. Et ensuite, tout simplement, ensuite, j'ai repris ma reverb. Et si vous remarquez bien, ma reverb ici, elle fait 35 millisecondes de pré-délai. Pour le beat, c'était 15 millisecondes de pré-délai. Tout le reste est globalement resté, à part le damping, est globalement resté identique. Mais le fait d'être passé d'un pré-délai de 15 à 35, forcément a naturellement placé les percus grâce à ce pré-délai-là, a placé les percus devant le beat. Alors, vous allez me dire, pour l'instant, on ne l'a pas entendu. Non, mais je vais vous le faire écouter. Et globalement, le fait d'avoir un pré-délai plus long ramène l'élément plus proche de moi. Donc, j'ai bien avec 15 le beat, puis ensuite avec 35 devant les percussions. Tout le reste, je vous dis, à l'exception du damping que j'ai adapté, bien sûr, aux fréquences, vous voyez, 287 000 aux fréquences des percus. Et bien, tout le reste est resté à peu près pareil. Donc, je vous fais écouter. Je vous fais écouter aussi avec le beat. Regardez. On va sentir cette percus devant naturellement. Attention, je parle de devant en termes de profondeur, pas devant en termes de niveau de piste. Vous voyez que là, on a encore appliqué le même process et on voit bien que ça marche. Donc, on a beau dire ce qu'on veut, ce process-là, détermination de la bande passante, structure de gain, correction soustractive et du coup, compression, gestion de la dynamique apportent vraiment quelque chose en plus. Derrière, avec le traitement qu'on a mis sur le sous-groupe, un peu demandant ou un peu plus smooth, ça va dépendre des groupes d'instruments, on va pouvoir mettre vraiment en forme le signal. Je vous fais écouter une dernière fois le groupe avec process et le groupe sans process. Je vais enlever les effets et les mettre en plein milieu. Je remets. Je pense qu'ici, il n'y a pas photo. On se prend une boucle, si vous voulez, avec, sans. Rien à voir du tout. Donc, on voit bien qu'on a eu une énorme influence sur le signal avec cette chaîne de process qui est, je le rappelle, toujours la même.

Programme détaillé de la formation

35 commentaires
4,9
35 votes
5
4
3
2
1
ROBY NVT PROD
Il y a 7 months
Commentaire
Merci Alexandre !
ludobtmk
Il y a 1 year
Commentaire
LA FORMATION MIXAGE AUDIO D'ALEXANDRE BADAGEE
Tous pour comprendre le process du mixage de A à Z , ensuite chacun apportera ca touche artistique et ses idées

alexandre.bros.pro
Il y a 2 years
Commentaire
Vraiment très bien ! Bonne pédagogie. Merci.
symphonyofcore
Il y a 2 years
Commentaire
Excellent, c'est toujours un régal de regarder une formation Alexandre Badagée
ssx25740
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation, évidemment pas exhaustive mais qui permet d'y voir clair notamment en méthodologie pour le travail du mixage, ce que je cherchais principalement.
Très intéressant de pouvoir écouter les différences notamment avec la fonction bypass des EQ, compress etc. et de pouvoir écouter ensuite l'analyse du formateur. Bravo pour le travail et merci !
karim.bacou973
Il y a 2 years
Commentaire
Très concis et pédagogue.
toninhomusic
Il y a 2 years
Commentaire
Bien aimé, très clair et du fait de répéter les tips, on garde bien en tête les choses à pas oublier. Une partie, j'ai pas bien comprise, la structure de gain... pour le reste très bien. Merci
lucien2
Il y a 2 years
Commentaire
Fabuleux ! merci beaucoup
Kz
Il y a 2 years
Commentaire
Super formation, juste dommage qu'on ai pas parler du traitement de la reverbe sur la Piste Aux de la basse. Malgré ce bémol cette formation est une mine d'or !
charleshenry
Il y a 3 years
Commentaire
J'ai vraiment apprécié. Merci beaucoup.
s.bacou
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent Formation !!!
kazak
Il y a 3 years
Commentaire
Vraiment très bonne formation ! J’ai appris énormément de choses et je me suis surtout rendu compte de beaucoup d’erreurs que je commentais. Maintenant, il n’y a plus qu’à faire en sorte de me corriger par l’application de cette méthodologie.
Il y a beaucoup de « répétitions » durant la formation, mais ce n’est que bénéfique, surtout si on décide de la suivre car cela induit que l’on est peu expérimenté en mixage. Les redondances de certaines pratiques ou écoutes sont donc, je trouve, tout à fait légitime et formatrice.
Merci beaucoup pour vos conseils avisés !
hervéandré
Il y a 3 years
Commentaire
Nickel !
obrunet
Il y a 3 years
Commentaire
"Tout simplement" excellent. Une inversion dans l'ordre des leçons dans le module 5 entre les chapitres 2 et 3 qui sème un peu la confusion (mais on a connu pire sur Elephorm !).
angela.michel.photographe
Il y a 3 years
Commentaire
Bonne formation, étape par étape ,bien expliqué, Merci au formateur...
Jeff_59
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent !
Merci
mathieu.martins11
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent, très instructif et simple à comprendre.
nokito
Il y a 3 years
Commentaire
Très très bonne formation, claire et précise. Parfaite pour un novice comme moi. Merci.
Baaaptiste
Il y a 3 years
Commentaire
Bonjour,
Vraiment top tes démonstrations, bravo👏
Une question tout de même, pourquoi une structure de gain avec comme réf. -3dbfs (ou -6dbfs) ? Jusqu'à lors j'entendais un gain staging au alentour de -18dbfs?
Pouvez m'éclairer à ce sujet svp ?
Baptiste
eric.petit18
Il y a 3 years
Commentaire
Merci mille fois ! Le prix est dérisoire compte tenu du contenu aussi riche que fondamentale. C'est passionnant. Très bonne pédagogie de l'ingé. Rien à jeter. Big up !!!
asarhino5
Il y a 3 years
Commentaire
super formation qui est une valeur rajouter à la sommes de mes connaissances vous êtes vraiment très pédagogue vous m avez apporter énormément je vous en remercie sincèrement
contact_2647
Il y a 3 years
Commentaire
Totalement débutant, j'ai beaucoup appris. C'est très clair et pédagogiquement efficace. Bravo et merci.
antoine.t.diarra
Il y a 3 years
Commentaire
Excellente formation !
Concise et qualitative !
agamemnon
Il y a 3 years
Commentaire
Excellente formation qui m'a beaucoup éclairé sur certains point, et donne une réelle philosophie à suivre pour pouvoir établir un mixage dans les règles de l'art.
bobo.joel
Il y a 3 years
Commentaire
Super formation très intéressante et claire. On comprend mieux la philosophie d'un mix que d'autres tutos et l'emploi des différents outils. Merci beaucoup.
toniocasanova
Il y a 3 years
Commentaire
Je suis très heureux d'avoir suivi cette formation car tout y est expliqué clairement et permet de s'y retrouver dans les termes et les emplois des différents plugs contrairement à d'autres tutos vus sur youtube notamment. Ça donne envie de faire des mixs en pagaille !
vpierreguitare
Il y a 3 years
Commentaire
Un régal merci beaucoup ! très intéressant et très clair. J'ai vraiment apprécié le module pratique ainsi que l'approche du mixage en général. Merci pour les tips en plus.
larisalexander
Il y a 3 years
Commentaire
Bonjour,
Concernant la structure de gain, doit on l’appliquer a chaque piste ?
Excellent tuto au passage merci pour tout ses conseils.
DaviddB.HomeStudio
Il y a 3 years
Commentaire
Très bonne formation. Bien expliquée, intéressante et sans bugs.
Merci a toi
flomakasi
Il y a 3 years
Commentaire
Ce formateur est un des meilleurs pédagogues du site elephorm. Une très bonne formation.
caullieralexis
Il y a 3 years
Commentaire
Génial ! Merci beaucoup j'ai énormément appris.
gerard.ramos
Il y a 3 years
Commentaire
bonjour,
très intéressant, mais le dommage est que les exemples musicaux sont uniquement opérés sur la même musique et particulièrement les "beats" kick .
il eut été très pratique d'utiliser ces exemples sur différents types de musiques et d'instruments comme des cuivres ou des bois ou une batterie jazz etc.
je ne suis pas un spécialiste du mixage et avec beaucoup d'humilité, je vous livre mon sentiment. Bravo tout de même.
PS: je me suis procuré des Plug-in non natif de Pro-tools et je ne sais pas comment les intégrer au logiciel, pouvez vous m'aider?
merci
cordialement
gerard.ramos
Il y a 3 years
Commentaire
bonjour,
très intéressant, mais le dommage est que les exemples musicaux sont uniquement opérés sur la même musique et particulièrement les "beats" kick .
il eut été très pratique d'utiliser ces exemples sur différents types de musiques et d'instruments comme des cuivres ou des bois ou une batterie jazz etc.
je ne suis pas un spécialiste du mixage et avec beaucoup d'humilité, je vous livre mon sentiment. Bravo tout de même.
PS: je me suis procuré des Plug-in non natif de Pro-tools et je ne sais pas comment les intégrer au logiciel, pouvez vous m'aider?
merci
cordialement
cacolou
Il y a 3 years
Commentaire
Excellent ! Pleins de petits "tips" c'est cool.
julien.tournadre.pro
Il y a 4 years
Commentaire
Superbe formation j'ai appris plein de choses. Bravo.
Nos dernières formations Techniques Audio