article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Application et duplication de l'image

  • Vidéo 27 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Application et duplication de l'image
00:00 / 06:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors, il est également possible d’utiliser de simple image pour plaquer soit sur un shader existant soit pour marquer complètement une surface. Deux utilisations complètement possible des images extérieures, on l’appellera cette fois ci des textures. Je vais dans la rubrique shader, je souhaiterai en fait placer sur ce shader une image un petit peu particulière, alors pour ce faire, il y a deux possibilités, je me place sur la liste des shaders, clique droit, je vais ajuter une texture. Donc, je peux aller ici rechercher directement sur mon disque dur une image et l’ouvrir, ou encore d’une manière plus graphique, je vais chercher directement dans mon répertoire, je saisi mon image et je la glisse sur la surface où je souhaite l’appliquer. L’image que je viens d’importer est une image un peu particulière, elle s’est bien placé sur le shader de ma piscine. Alors, cette image a une forme un peu particulière, et est de format PNG. C’est un format qui me permet de gérer à la fois un masque de transparence qui a été réalisé par Photoshop ou dans un logiciel de traitement d’image. Ce qui va me permettre de dire qu’il y a certaine zone de mon image qui sont transparente. Donc, celle-ci a été gérer avec canal alfa, il suffit que dans mon gestionnaire d’image d’utiliser ce canal alfa. Ce qui me permet d’obtenir en fait de la transparence là où elle a été créée bien sûr dans le logiciel de traitement d’image. Donc, à partir de ce moment-là, j’ai une image très simple qui peut être remise à l’échelle, qui peut être bien sûr orienté avec mon petit point jaune, qui peut être déplacé facilement , je vais faire une sortie de piscine. Et donc, j’ai éventuellement les marques de pas à la sortie de la piscine. Alors, cette image, on peut l’utiliser comme une texture et à priori, pour qu’elle soit texture, il faut qu’elle soit dupliqué à la fois horizontalement et verticalement. Je ne vais évidemment pas l’utiliser comme une texture, par contre, je vais la dupliquer sur un axe. Pour ce faire, je vais ici dans dimension et dans dimension, j’ai la possibilité de demander la répétition horizontale, verticale, ou les deux. Alors, si je demande l’horizontale, ce n’est pas dans ce sens-là, il s’agit donc de verticale, et auquel cas, j’ai une répétition en fait de mon motif sur mon sol. Voilà une manière très simple d’ajouter une texture sur une surface. Alors, autre particularité, on va aller se mettre par ici en vue d’intérieur, on va utiliser encore cette notion d’image sur un point de vue différent. Et j’aimerais ici placer à nouveau une image de mon disque dur. D’ailleurs, une petite astuce, pour placer notre caméra face à ce plan, j’ai ici un petit raccourci qui me permet de déplacer ma caméra perpendiculaire à une surface sélectionnée. Et d’un clic, je me trouve dans l’axe de ma surface qui est assez pratique. Et ici, sur cette surface, je souhaite placer aussi une image au centre. Alors, pareil, même démarche, soit je fais un glisser déposer, soit je fais « plus » dans la rubrique shader. Je vais alors glisser déposer notre image sur notre mur. Dans ma catégorie shader, à nouveau, je retrouve toujours pour cette matière-là, une image qui est superposé ici de type JPEG. A nouveau, je peux la redimensionner et la déplacer. Je vais la redimensionner par ici, c’est une particularité des images importées. J’ai une fonction supplémentaire dans les réglages qu’on appelle en fait l’ambiant. Alors, en quoi ça consiste, lorsque j’augmente l’intensité de l’ambiant, je crée en fait une luminosité à l’image, une sorte d’aspect qu’on peut dire qui renforce le gamma de l’image. Donc, ça a comme particularité surtout de pouvoir mettre en valeur par exemple un motif dans un projet qui nous permettrait de simuler un écran d’ordinateur, de télévision, toutes sortes de surface luminescente qui ne génère pas de lumière dans le cas présent et dont on doit renforcer les tons d’une manière assez simple. C’est un moyen assez simple, c’est une fonction liée aux images placées qui ont cette fonction ici « ambiant ». Donc on a la possibilité ici comme toujours de répéter l’image horizontalement qui s’applique directement a toute la surface.