article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Animation d'héliodon et d'eau

  • Vidéo 48 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Animation d'héliodon et d'eau
00:00 / 05:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors il existe aussi des éléments un petit peu spécifique, qui peuvent être animé également, je reviens dans mes séquences, et nous allons créer une nouvelle séquence, dans lequel je vais choisir de désactiver les objets animés, alors je vais choisir un point de vue légèrement différent. Nous allons regarder un peu plus le ciel, voilà ce qui devrait être bien. Il est possible d’animer plusieurs éléments, le premier serait l’eau, alors il a une fonction automatique, cela va être assez difficile à visualiser en PREVIEW, toutes fois je passe en mode SHADER, je sélectionne ici mon SHADER eau, la surface sur laquelle j’ai mon SHADER eau, et nous avons ici un petit curseur qui nous permet de donner une vitesse d’animation de la surface de l’eau. Donc on va voir si on peut l’observer, effectivement c’est le cas avec le PREVIEW, ce qui nous donne un mouvement léger qui se crée tout simplement sur cette surface, nous avons un système très simple. Nous pouvons animé le ciel, donc allons dans Héliodon, pour ce, nous allons prendre un Héliodon spécifique que nous allons appeler « anim » pour animation, et je vais l’activer pour la vue courante, dans cette Héliodon, je vais regarder au niveau des nuages, et dans nuage, je peux donner une puissance du vent et l’origine du vent c’est-à-dire dans quel sens ma couverture nuageuse va se diriger, admettons qu’elle va de gauche vers la droite, avec une puissance assez forte, et je peux contrôler une fois valider, en théorie, nous devrions observer un résultat, il est probable que ce ne soit visible qu’en rendu final, toute fois cela donne un ciel animé. Puisque nous parlons d’Héliodon et d’animation liés à Héliodon, nous pouvons produire une séquence qui correspondrait à une étude d’ensoleillement, pour cela c’est très simple également, il suffit qu’au départ de mon animation, je choisit un horaire le matin par exemple, je vais passer en mode d’enregistrement d’image clé, je me positionne en fin de séquence, et il suffit que je bouge mon curseur jusqu’au crépuscule, et voilà avec un beau couché de soleil dans l’axe pour terminer mon animation. Nous allons augmenter un peu le petit indice que vous avez peut-être vu ici, cet indice de pollution qui épaissit la couche de l’atmosphère et qui va nous faire un coucher de soleil flamboyant comme ici. Il semblerait que les nuages se soient correctement animés, je valide mon opération, et en théorie, j’ai tout un long de parcours, à priori nous arrivons à constater la course du soleil et la course des nuages toutes au long de cette séquence. Voilà comment réaliser de façon simple une étude d’ensoleillement sur un bâtiment à partir du principe de l’animation des nuages, de l’eau et de la course du soleil.