article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Flash | La différence vectoriel/bitmap et l'impact sur le poids de l'animation

  • Vidéo 75 sur 119
  • 7h46 de formation
  • 119 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La différence vectoriel/bitmap et l'impact sur le poids de l'animation
00:00 / 02:21
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, concernant l’apprentissage de Flash, l’auteur vous fait découvrir la différence entre le vectoriel et le bitmap ainsi que l'impact sur le poids de l'animation. L’objectif est de vous permettre de disposer des connaissances afin de choisir le format plus convenable lors de la publication. Tout d’abord, dans un souci de légèreté de navigation, la publication pour le web nécessite dans la mesure du possible l’utilisation d’un fichier moins encombrant en mémoire. Dans ce sens, entre une animation contenant une image vectorielle, et un bitmap, vous allez opter pour le vectoriel. En effet, pour le vectoriel ou image en mode trait, l’image est une image numérique composée d'objets géométriques individuels, des primitives géométriques comme des segments de droite, des arcs de cercle des courbes des polygones, et autres. Pour ce type, ces éléments constitutifs d’une image sont définis chacun par différents attributs. De ce fait, vous avez les attributs de forme, de position, de couleur, de remplissage et de visibilité. D’une manière générale, ces images présentent 2 avantages. La première est qu’elles occupent peu de place en mémoire. Elles peuvent aussi être redimensionnées sans souci de perte d’informations. Par contre, dans le bitmap ou image matricielle, l’image est formée d’un assemblage de points ou de pixels. Vous parlez alors de points lorsque ces images sont imprimées ou destinées à l’impression et de pixels pour les images stockées sous forme binaire ou numérique. Pour ces types d’image, vous déterminez la définition de l’image qui correspond au nombre de pixels constituant l'image. La résolution, exprimée en DPI, dot per inch ou pixels par pouce, quant à elle détermine le nombre de pixels par unité. Ainsi, pour les images bitmap, plus le nombre de points augmente, plus la place occupée en mémoire et la durée de traitement sont importantes. Vous notez que la diminution de l’un de ces deux paramètres pour gagner en mémoire génère une perte de données et affecte la qualité de votre image. Pour conclure, grâce à cette vidéo, vous pouvez choisir entre le vectoriel et le bitmap pour la publication de votre projet.