Générateurs audio : les oscillateurs

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à programmer dans Max For Live
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Créer vos propres outils en fonction de vos propres besoins sous Max for Live

Max for Live est un logiciel destiné aux musiciens, ingénieurs du son ou son designer. Ses domaines d'application sont très larges puisqu'il s'agit de créer vos propres outils en fonction de vos propres besoins.

Dans cette formation, vous apprenez à programmer, et vous abordez les principaux domaines d'application dans les domaines du Midi et de l’Audio.

Vous apprenez la construction d'Effets Midi, la fabrication de séquenceurs.

Vous passez par la suite à la fabrication de vos propres instruments et effets audio, et vous découvrez comment interagir avec Ableton Live.

À la fin de cette formation, vous êtes capable de fabriquer vos propres devices dans des domaines d’application aussi variés que la scène, le studio et les installations interactives.

Voir plus
la source audio de notre synthétiseur va être réalisée avec donc des oscillateurs. Les oscillateurs, on va pouvoir les prendre parmi les objets de Max. Ici dans les objets MSP, donc pour Max Signal Processing, ce sont les objets audio, on peut les filtrer et on peut faire apparaître uniquement les oscillateurs. Donc on va retrouver des oscillateurs classiques ici. Donc on peut partir par exemple d'un cycle. Alors le cycle c'est quoi ? C'est l'oscillateur sinusoidal. Un sinus va nous donner un son pur. Donc le sinus n'a pas tellement d'intérêt avec un filtre, mais par contre ça peut être intéressant pour rajouter une fondamentale, parfois une octave ou deux octaves en dessous. Ensuite on va prendre les oscillateurs classiques qu'on avait sur les synthétiseurs analogiques, donc par exemple triangle, triangle, carré ou rectangle, et puis density. Donc là chaque oscillateur a plus ou moins d'harmoniques et est disposé à différents endroits. On aura les harmoniques impaires pour triangle et rectangle, ce qui signifie que le contenu audio c'est en fait des multiples entiers de la fondamentale, mais uniquement par multiple impaire. Concernant la density, ce sont tous les multiples de la fondamentale avec bien sûr une décroissance d'amplitude pour chaque harmonique. Et enfin on va prendre une source de bruit, noise. Donc là c'est un bruit blanc qui nous donne une présence sur l'ensemble du spectre, mais qui ne nous donne pas d'harmoniques, puisque ce ne sont pas des multiples de la fondamentale. Le bruit blanc est une bonne source de filtrage, mais le bruit blanc n'a pas de hauteur bien sûr, puisque ce n'est pas un son périodique. Alors on va maintenant écouter ces sons, il faut pour cela les brancher à la sortie du device pour partir vers Ableton. Donc là c'est l'objet plug out, et plutôt que de se brancher directement vers la sortie, on va transiter par un objet qui va nous permettre de contrôler le volume et aussi de visualiser la modulation. Donc c'est l'objet live gain, qui est très pratique pour ça, donc qui est un peu double emploi, à la fois create met et contrôle du gain. Donc on voit déjà qu'on a du signal alors qu'il n'y a pas de fréquence, on a juste des valeurs qui sont statiques, mais on a quand même un flux d'échantillons. On pourra mettre une boîte nom pour contrôler la fréquence, et on va donc entrer dans ces oscillateurs, et bien sûr pas de fréquence pour le noise. Voilà, donc maintenant on peut déjà l'écouter. Alors on se met sur les deux canaux, vu qu'on a des pistes stéréo dans Ableton. Voilà, pour le cycle, le triangle, le carré, qui a plus d'harmonie, donc ça va être plus fort. Ici, Nancy, et puis le noise. Alors ces oscillateurs, on peut aussi les voir, il y a l'objet scope par exemple, qui nous permet de faire un oscilloscope. Voilà, dans l'inspecteur, on peut le mettre en mode automatique, ça c'est pour le dimensionner automatiquement en fonction du signal rentrant. Et là, ça nous permet d'afficher différentes formes d'ondes. Et là, une forme chaotique, random, du noise. Alors là, pour l'instant, je décable à chaque fois, ça peut être pratique d'avoir un contrôle qui va nous permettre de sélectionner tel ou tel oscillateur en fonction de ce qu'on veut entendre. Donc on a un objet, typiquement pour ça, qui est l'objet selector. Selector tilde, c'est-à-dire que c'est un sélector qui fonctionne en audio. Là, c'est important de rester sur des objets audio. Ici, on va mettre maintenant le nombre d'entrées qu'on va avoir dans le sélector. Donc là, on va avoir cinq entrées, selector 5. Donc la première entrée va être l'entrée de contrôle, et puis ensuite, on va câbler chacun des oscillateurs sur le sélector. Donc quand je suis à zéro, je coupe et ensuite j'active.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro