Techniques de clipping et de limiting sur les bus

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Logic Pro X - Créer un Beat Lo-Fi
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
49,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
49,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Produire efficacement de la musique LoFi en utilisant Logic Pro X.

Avec son workflow optimisé pour le Mac et sa large bibliothèque d’instruments et d’effets, Logic Pro X est l’un des logiciels les plus utilisés pour créer des instrus dans le style LoFi.

Que vous soyez producteur, productrice, artiste ou même passionné(e) de musique, nous plongeons aujourd'hui dans le monde de la production de musique lofi avec ses sonorités vintage, ses craquements de vinyles et son ambiance mélancolique. Nous exploitons les fonctionnalités de Logic Pro X pour créer un beat, développer une instru, puis pour finaliser et exporter un mixage de qualité.

Nous commençons par créer une suite d’accords et des mélodies d’inspiration cinématique et smooth jazz, puis nous programmons une rythmique décontractée avec une selection de samples et d'instruments gratuits. Nous manipulons des accords, des mélodies et nous appliquons des effets comme le sidechain et la distortion pour obtenir un son lofi authentique.

Nous ajoutons des mélodies apaisantes et travaillons nos rythmes pour obtenir un feeling inspiré du boom bap de l'époque de "J Dilla" et "Nujabes", avec des instruments orchestraux comme des violons et des hautbois pour enrichir l'arrangement, ainsi que des techniques avancées telles que le limiting, le clipping et les automations pour creer des transitions percutantes.

Voir plus
Pour pouvoir aborder sereinement la phase de mastering de notre chanson, on va commencer par gérer la dynamique de notre mix au niveau des bus. Et pour ça, on va ouvrir la table de mixage. On va s'intéresser à notre bus Sidechain, qui est le principal bus qui regroupe quasiment tous nos instruments. Donc on va le mettre en solo, ce bus. Et donc, on voit qu'on a de la modulation dans ce bus, forcément, on a du son. Le signal tape aux alentours de "-6dB", et ce qu'on va faire, c'est qu'on va protéger ce bus avec un limiteur. Pour ça, on va aller dans la rubrique Dynamics, et on va chercher le limiteur de Logic. On va désactiver la détection True Peak, parce qu'on n'en a pas besoin ici, et on va déjà regarder ce que ça donne. Et on va déjà regarder si le limiteur fait quelque chose. Donc on voit pour l'instant que mon output sort entre "-5dB", "-3dB", en fonction de la piste gauche et droite. Donc on voit pour l'instant que mon output sort entre "-5dB", "-3dB", en fonction de la piste gauche et droite. Donc en fait, on n'a pas de réduction pour l'instant, le limiteur ne fait rien, tout simplement parce qu'il n'a pas besoin de limiter. Lui, il va limiter qu'à partir de "-5dB", et il va limiter à partir de "-3dB", et il va limiter à partir de "-4dB". Donc on va voir que le limiteur fait quelque chose. Donc on voit pour l'instant qu'il n'a pas besoin de limiter, lui il va limiter qu'à partir du moment où ça dépasse le 0. Et ce qu'on peut faire déjà pour limiter un petit peu le signal, de manière à réduire la dynamique en préparation pour le mastering, on va pousser le gain en entrée, par exemple on va se mettre "-6dB", et ensuite en sortie on va mettre "-6dB". Ce qui veut dire que le volume ne devrait pas changer, on va juste un petit peu compresser les piques de nos instruments, si on a un volume un peu trop important. Là on a vu qu'il se passe quelque chose, au niveau de la réduction. Voilà, on va en mettre encore un tout petit peu plus, donc je vais laisser "-7.5dB", et l'idée c'est d'essayer de niveler un petit peu les passages où ça se met à gueuler un petit peu trop, et bien le limiter va nous aider justement à rétablir le niveau et à faire en sorte qu'on n'ait pas trop d'écart de volume. Ensuite on peut se mettre une release un peu plus courte, parce que je trouve que 250 ms c'est un peu long, et du coup ça va nous faire perdre trop de volume. Donc si on se met une release soit à 60, soit à 120, on va écouter ce que ça donne. L'idée c'est de vérifier qu'on n'entende pas de saturation, parce que je trouve que 250 ms c'est un peu long, et du coup ça va nous faire perdre trop de volume. Donc si on se met une release soit à 60, soit à 120, l'idée c'est de vérifier qu'on n'entende pas de saturation audible, ça doit rester assez transparent. Si vous entendez que quand vous baissez la release, vous avez l'impression que le son devient un peu saturé, c'est peut-être le signe que vous êtes allé trop loin, et dans ces cas-là il faut à nouveau augmenter la release. Donc on va l'écouter en solo, je vais juste mettre le kick pour avoir bien l'effet sidechain, et donc je vais mettre mon bus sidechain en solo. Voilà, et on voit qu'avec une release rapide, j'ai mis 41 ms, il fait une réduction, donc les moments où il y a des piques un peu trop élevées, il va les réduire, mais par contre il va tout de suite revenir, et en fait on n'aura pas l'impression que le son est écrasé, donc ça nous permet d'avoir une réduction transparente, mais il faut toujours vérifier quand vous faites ça, que vous n'avez pas de saturation audible. Donc là on est pas mal sur le bus des instruments, et maintenant on va s'occuper du deuxième bus principal, ça va être le bus des drums, et pour ça il va falloir créer un bus de drums, puisqu'on n'en a pas pour le moment. Donc pour faire ça c'est très simple, on va aller chercher toutes nos pistes de drums, donc là par exemple on a le clap 909, on va le mettre dans un nouveau bus, donc bus numéro 7, pareil pour la crash, donc là on a bien mis nos cymbales dans le nouveau bus, l'effet vinyle pour le coup je l'envoie dans le sidechain, qu'est-ce qu'on a d'autre ? On a le rimshot bien sûr, très important, on va le mettre dans le bus drums, le hi-hat aussi, le shaker également, donc tout ce qui est drums et percus. Ah non le shaker non, parce que je lui ai mis un sidechain, en fait lui c'est l'exception, lui il va partir dans le bus numéro 1, parce que je veux avoir l'effet de pompage sur le shaker, donc lui exceptionnellement je vais pas l'envoyer dans les drums, par contre les petits percus je les envoie aussi dans le bus numéro 7, et une fois qu'on a fait ça, donc sur notre kick également, on devrait avoir une visibilité très claire sur notre bus drums, ici on voit ce qui se passe en fait au niveau de l'auxiliaire 7, on voit que le volume il est vraiment au max. Ce qui est assez logique parce que très souvent, c'est nos drums qui sont les éléments les plus riches en transitoire, c'est à dire qui ont les pics les plus élevés, et donc on va voir qu'on a une technique au niveau des drums qui nous permet de gagner pas mal de volume, c'est ce qu'on appelle le clipping, donc on va commencer par renommer la tranche de console, on va l'appeler drum bus, je suis en train de regarder les reverbs, ah oui j'ai la reverb des drums aussi que je peux envoyer dans le bus drums, il n'y a pas de soucis, voilà donc maintenant ce qu'on va faire, c'est qu'on va essayer de clipper un peu nos drums pour gagner du volume, et surtout éviter d'avoir besoin d'écraser nos pics au moment du mastering. Et en fait ce qu'il se passe c'est que notre stéréo out, pour l'instant on lui avait mis un limiter, d'ailleurs je vais désactiver la tropic detection, je vais pas m'en servir, la tropic detection ça permet d'éviter d'avoir de la saturation dans certains cas, mais je trouve qu'on perd trop en volume, et je trouve que c'est pas un bon compromis, donc en général j'utilise pas cette fonctionnalité, mais juste pour rappel, on avait mis un limiter sur notre piste de master, notre stéréo out, de manière à protéger la sortie. Et si on regarde ce qu'il se passe là à l'heure actuelle, en fait on voit que c'est vraiment notre snare, notre rimshot qui déclenche à chaque fois la réduction sur ce limiter, ce qui est normal, mais malheureusement ça va avoir pour effet de nous faire perdre pas mal de volume au global, et aussi ça va avoir pour effet de faire perdre du punch à cette snare, donc pour essayer de conserver au maximum le punch de la snare, on va essayer de clipper les drums. Pour ça je vous conseille d'utiliser un plugin gratuit que vous pouvez trouver sur internet, c'est chez Airwindows, donc vous allez sur le site de airwindows.com, et en fait ce monsieur fait des plugins gratuits qui sont d'excellente qualité, et qui sont compatibles avec Logic, donc pour télécharger ces plugins, il vous suffit d'aller sur son site, et de cliquer sur Download Signed M1 Intel Mac Audio Units. Ne prenez pas les VST parce que ça ne va pas être compatible avec Logic, mais vous pouvez prendre la version AU, c'est à dire Audio Units, et une fois que vous avez installé ces plugins, vous allez avoir une grande grande quantité de plugins, c'est un peu le défaut, c'est qu'il en fait tellement qu'on se retrouve avec un dossier de plugins qui est énorme, mais il a un plugin que j'utilise beaucoup, qui est extrêmement simple, c'est un clipper, c'est un plugin qui va nous permettre de scier les pics de nos drums, et pour faire ça, on va tout simplement se mettre sur le deuxième slot de notre drum bus, on va pas se mettre sur le premier, vous allez comprendre pourquoi, en fait je vais chercher dans les Audio Units, je vais chez Airwindows, et je vais chercher le plugin qui s'appelle Clip Only, je l'ai dépassé, il est dans les C normalement, voilà, Clip Only, et en fait ce plugin, il fait rien, en fait on n'a même pas de bouton, on n'a rien du tout, donc quand on le charge comme ça, ça doit rien changer normalement, alors on voit juste qu'on clip à moins 6, là on tape à moins 6 alors que tout à l'heure on était à moins 1, donc on a une toute petite différence, mais normalement on n'entend pas de grosse différence, par contre ce qu'on va pouvoir faire, c'est se mettre un plugin en amont pour donner du gain, c'est à dire rentrer plus fort dans notre drum bus, donc on va se prendre un simple plugin de gain que vous pouvez trouver dans Utility, et vous allez prendre le plugin qui s'appelle Gain, et là on va pouvoir se donner par exemple 6 db de gain en entrée, alors il va falloir faire attention parce que là les drums vont être très très forts, donc pour compenser, on va dupliquer ce plugin de gain après le Clip Only, et on va lui mettre moins 6 db, ce qui veut dire qu'on boost de 6 db l'entrée dans le plugin de Clip Only, et ensuite à la sortie de ce plugin on baisse à nouveau le gain, ce qui fait qu'on ne devrait pas percevoir de différence de volume, mais ça va nous permettre par contre d'avoir des drums qui sont clippés, et vous allez voir la différence. Donc là on voit que nos drums maintenant ils tapent à moins 6 db, par rapport à avant où on était à moins 0,1, donc on était quasiment au maximum. Et on va comprendre l'intérêt de cette technique, c'est que quand je mets mon clipper, en fait mon limiter il n'a rien besoin de faire, et dès que je désactive mon clipper, tout de suite on voit qu'il est obligé de compresser ma snare, éventuellement mon kick, et en fait on voit que c'est l'ensemble de mon mix qui en pâtit, puisque le limiter est obligé d'écraser mon mix, alors que ce n'était pas le cas quand j'avais mis un clipper. Donc l'idée ici ça va être tout simplement de prendre cette habitude, lorsque vous travaillez sur des prods, c'est vrai en lofi mais c'est vrai dans tous les styles en fait, c'est le fait de clipper vos drums, ça va vous permettre de gagner énormément de marge de manœuvre au moment du mastering, et souvent quand on n'arrive pas à masteriser correctement une chanson, on se dit comment ça se fait que je n'arrive pas à avoir le volume que je veux, et la densité que je veux, comment ça se fait que mon mix est écrasé, et bien tout simplement parce que vous n'avez pas géré la dynamique de votre mix en amont du limiter, et l'idée c'est que faire un bon mastering ça commence par faire un bon mix, et l'idée c'est d'avoir déjà du volume et de la densité dans votre mix, d'avoir bien géré votre dynamique, d'avoir géré vos pics, de manière à ce que ce soit ensuite facile de travailler sur votre piste stéréo out, puisque le mastering ça va tout simplement consister à mettre des effets sur notre dernière piste, la stéréo out, avant d'exporter le projet. Donc là on pourrait se poser la question maintenant, de combien on va pouvoir clipper notre drums, on pourrait essayer d'y aller encore plus fort, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, mais on va faire le test. Donc on va se mettre sur notre plugin de gain, je vais enregistrer quand même avant, par exemple je vais mettre plus 9, et en sortie, moins 9. Alors on entend qu'on perd un peu d'attaque et un peu de punch sur le rimshot, mais dans un style lo-fi ça peut fonctionner. Donc je vais continuer à pousser le gain en entrée, juste pour vous montrer quand on va dans les extrêmes qu'est-ce que ça donne. Alors là on entend que le kick commence à être un peu crade, et on entend aussi qu'on a perdu vachement d'attaque sur la snare, sur le rimshot, et donc là on sait qu'on est allé trop loin, parce que là on perd un petit peu quand même. Donc on va écouter dans l'ensemble, mais je pense que là on est allé trop loin. Ouais, ça passe, mais je trouve que c'est un peu dommage, parce qu'on perd la dynamique, et notre kick commence à être un peu crade. Donc on va revenir à plus 9, moins 9. Et voilà donc la dynamique gérée au niveau de nos drums, qui maintenant tape à moins 9, ce qui est énorme, parce que ça veut dire qu'on va avoir une marge de manœuvre juste énorme pour le mastering. On va pouvoir gonfler le son, on va pouvoir pousser les niveaux pour avoir un gros son, et de la densité au moment du mastering. Chose qu'on n'aurait pas pu faire, ou en tout cas ça aurait été très difficile, si on n'avait pas fait cette petite astuce de clipping sur les drums. Et donc on a également géré la dynamique de notre bus sidechain, avec un limiter. Donc on n'a pas utilisé de clipper sur le bus sidechain, tout simplement parce que le clipper va moins bien marcher, sur les instruments comme des violons, même sur une basse sub, sur tous les instruments qui sont mélodiques, le clipper en général a tendance à trop saturer le son de manière audible, et justement ce qui est intéressant c'est de combiner ces deux approches. D'un côté on limite tous les instruments, les instruments mélodiques et harmoniques, et pour ce qui est des drums, en l'occurrence là on va utiliser plutôt un clipper, pour conserver un maximum de dynamique perçue dans le son, et ça nous permet de jouer justement sur le contraste entre les instruments et les drums, puisqu'on n'a pas utilisé la même technique sur ces deux bus.

Programme détaillé

2 commentaires
5,0
2 votes
5
4
3
2
1
couetfujimoto
Il y a 3 months
Commentaire
Excellente formation, très bien expliquée, avec le feeling et plein d'astuces intéressante.
Je ne sais pas si c'est possible, mais le même genre sur le style rock indé. m'intéresserai fortement. Bravo et merci BRICE !
key
Il y a 4 months
Commentaire
Super formation, merci ! Ce serait une bonne idée de faire une formation de mastering sous Logic Pro sur ce même morceau ! :)
Nos dernières formations Logic Pro
  • Nouveau
    Logic Pro 11 - Les nouveaux outils et instruments
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez capable :- d'utiliser et personnaliser les Session Players.- de maîtriser les nouveaux instruments Studio Piano et Studio Bass.- d'intégrer et exploiter les nouveaux Producer Packs dans vos productions.- d'appliquer des techniques avancées de traitement du son avec ChromaGlow.- d'utiliser des raccourcis clavier et des fonctionnalités avancées pour une production musicale fluide.
    2h23 34 leçons
  • Nouveau
    Apprendre Logic Pro 11 en une heure
    Découvrir
    À la fin de cet atelier, vous serez capable de créer, enregistrer, éditer, mixer et exporter des projets musicaux en utilisant les fonctionnalités essentielles de Logic Pro 11. Vous maîtriserez l’interface du logiciel, la configuration audio, l’utilisation des boucles Apple et des Session Players, l’enregistrement, l'édition, ainsi que les techniques de mixage.Ces bases solides vous permettront d'évoluer rapidement vers une utilisation plus avancée du logiciel.
    1h31 36 leçons
  • Logic Pro - Atelier production Electro club
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous saurez : - Composer des morceaux électro club avec des progressions harmoniques accrocheuses, - Créer des mélodies de synthé lead et des lignes de basse énergiques, - Arranger et structurer efficacement vos productions, - Utiliser des effets comme le sidechain pour donner de la profondeur et de l'impact à vos morceaux, - Manipuler les voix avec des effets comme l'autotune pour obtenir le son caractéristique de l’électro dance, - Maîtriser les techniques de mixage et de mastering pour une diffusion optimale dans les clubs, les festivals et sur les plateformes de streaming.
    2h59 25 leçons
  • Logic Pro - Techniques avancées de sidechaining
    Découvrir
    Vous serez capable d’utiliser efficacement la compression sidechain, le ducking et l’égalisation dynamique dans vos productions afin de contrôler et de moduler les éléments sonores les uns par rapport aux autres. De cette manière vous saurez créer une meilleurs hiérarchie entre les instruments et vous pourrez maximiser l’impact de votre musique.
    2h22 23 leçons
  • Maîtriser Logic Pro 10.8 - Les nouveautés
    Découvrir
    À la fin de la formation, vous serez capable de créer des productions musicales de qualité professionnelle en utilisant Logic Pro 10.8, en maîtrisant l'utilisation des nouveaux outils, plugins et packs de sons, ainsi que des techniques avancées de composition, de mixage et de mastering.
    2h13 17 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro