article(s) dans votre panier VOIR

Le principe de simulation dynamique pour la 3D, cours en ligne

  • Vidéo 44 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Simulation dynamique
00:00 / 04:02
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Toujours dans le but d’apprendre à dessiner en 3D, un troisième type de simulation est présenté. Il s’agit de la simulation dynamique. Elle concerne les corps solides dits Rigid Bodies. Pour ce faire, vous avez une scène simple faite de cubes superposés et d’un plan. En lançant l’animation, les cubes tombent en suivant la loi de la gravité. Pour ceci vous définissez quelques paramètres dans la scène afin que les objets puissent interagir dans la simulation. Ainsi, vous attribuez au plan le rôle de collision et à chacun des cubes des propriétés comme quoi ils devaient suivre la gravité, qu’ils étaient composés de corps solides et qu’ils ne se déforment pas. L’avantage d’utiliser ce type de simulation et le gain de temps et le résultat réaliste obtenu par comparaison avec une simulation faite à la main. Concernant les simulations dynamiques sur des corps mous ou Soft Bodies. Elles permettent de simuler tout ce qui est objet déformable comme des rideaux ou des vêtements. Dans la scène présentée dans ce tutoriel, vous essayez de simuler une nappe posée sur un cube. Il est bien évidemment possible de modéliser la nappe à la main et de prendre du temps pour sculpter les plis, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser un simulateur de Soft Body afin d’obtenir un résultat réaliste. Une fois la simulation lancée, l’objet se positionne sur le cube et automatiquement, en fonction des propriétés que vous lui avez attribuées, la forme de la nappe sera définie. Un autre type de simulation est la combinaison entre les simulations dynamiques et l’utilisation d’un système de particules. A ce propos, un exemple présenté par l’auteur consiste à faire exploser la tête du singe et à faire rebondir tous les petits débris sur le sol. Ces types de simulation sont généralement utilisés par des technicals directors. C’est un métier très technique et pointilleux, dans lequel la moindre valeur peut changer drastiquement le résultat de la simulation.