article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre la différence entre le low poly et le high poly, cours en vidéo de modélisation 3D

  • Vidéo 13 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Modélisation low poly et high poly
00:00 / 03:46
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le chapitre portant sur la modélisation 3D se poursuit avec un intérêt pour le nombre de points utilisés dans un maillage lors de la création des objets. En effet, lorsque vous connaissez la notion de modélisation polygonale, vous pouvez vous demander jusqu’à quel niveau de détail pouvez-vous aller pour créer vos formes. Par exemple, pour modéliser un personnage humain, soit vous le faites dans les moindres détails (rides du visage, pores et veines de la peau), en rajoutant des points au maillage : c’est la solution High Poly. Soit vous optez pour la solution Low Poly qui consiste à utiliser les textures pour les petits détails. Pour atteindre un niveau de détail High Poly, les méthodes de modélisation traditionnelles comme l’extrusion et la subdivision ne suffisent pas. Il faut utiliser des logiciels de sculpture 3D spécialisés, comme ZBruch ou Mudbox qui permettent de manipuler un très grand nombre de points et, à l’aide de brosses, de sculpter interactivement dans la vue 3D les formes souhaitées. Au cours de ce tutoriel de design graphique, l’auteur vous montre un exemple de têtes réalisées en Low Poly puis en High Poly avec plus de 9000 facettes. Par exemple, si votre tête se situe en arrière plan d’une scène, il n’est pas nécessaire d’utiliser du High Poly, vous pouvez vous contenter d’une tête Low Poly. De même pour les jeux vidéo ; une tête faible en polygones est assez économe en ressources, ce qui permet de gagner en performance dans le jeu. Vous allez aussi voir, au cours de ce tutoriel, la différence entre le maillage Low poly et High Poly avec une grande subdivision du maillage qui a permis à l’artiste Antonio Juricic de pouvoir ajouter les moindres détails sur la tête de l’objet.