article(s) dans votre panier VOIR

Le principe des objets proxy dans la création 3D, cours vidéo

  • Vidéo 40 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les objets proxy
00:00 / 02:44
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le principe des objets Proxy, c’est l’objet de cette nouvelle vidéo, dédiée à la modélisation 3D. Ces objets ont été inventés pour optimiser les rendus, lorsque vous avez des scène à calculer et pour lesquelles il y a de très nombreuse fois, le même objet à l’image. Le meilleur exemple serait une scène de forêt composée de milliers d’arbres. Le principe de l’objet Proxy est de garder et de stocker uniquement une seule fois en mémoire, la géométrie de cet objet puis de faire référence lorsque vous devez afficher cette référence à l’écran au même espace mémoire de votre ordinateur. Pour voir la différence, vous avez une scène que vous allez dupliquer sans utiliser d’objet Proxy. Pour commencer, l’auteur vous propose de voir la mémoire lorsque l’objet 3D est seul dans la scène, avant de dupliquer le robot et de relancer le rendu. Le constat est que la taille mémoire augmente à chaque duplication de l’objet. Ainsi, pour obtenir une armée avec des milliers de robots, vous ne pourrez pas le faire sans objet Proxy. Maintenant en utilisant l’objet Proxy, vous allez remarquer, en dupliquant votre objet que la RAM n’augmente pas. A noter que l’objet Proxy n’est pas éditable. Il s’agit tout simplement d’une référence à votre objet original. Ainsi si vous modifiez ce dernier, vous allez voir que l’objet dupliqué se modifie aussi. Ainsi, vous pouvez générer des rendus avec des milliards d’objets sur un ordinateur portable sans aucun problème.