article(s) dans votre panier VOIR

Utiliser la modélisation par extrusion en 3D, cours vidéo

  • Vidéo 11 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La modélisation par extrusion
00:00 / 03:52
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Au cours de cette séquence vidéo, vous allez voir tous les outils que vous proposent les logiciels 3D pour définir et modifier la forme de vos objets, en utilisant les arêtes, les points et les faces.

La première opération fondamentale dans la modélisation 3D est la sélection d’un point et la possibilité de déplacer celui-ci dans la vue 3D

La deuxième opération importante de modélisation polygonale est la notion d’extrusion de maillage. Elle consiste à sélectionner une face puis à rajouter de la matière dans le sens de la vue 3D

La troisième notion fondamentale dans la modélisation polygonale est la subdivision. Par exemple, pour rajouter des détails dans une zone, vous pouvez la subdiviser pour ajouter des points que vous pouvez ensuite déplacer, et ainsi rajouter des détails à une partie du dessin 3D.

Quant à la dernière notion fondamentale, elle concerne la subdivision des surfaces. En effet, la modélisation polygonale possède un désavantage, qui est que si vous zoomez suffisamment près d’une surface, vous découvrez qu’elle est faite de polygones qui sont tous droits et liés par des angles. Pour éviter d’avoir cet inconvénient visuel lorsque vous zoomez sur un objet, il est possible de rajouter du maillage afin d’adoucir les angles et d’obtenir un arrondi. Sinon, vous pouvez utiliser un algorithme de subdivision de surface qui va réaliser cette étape automatiquement pour vous. Dans Blender, il s’agit d’un modificateur que vous ajoutez à votre objet. Plus vous augmentez les valeurs de votre subdivision, plus la forme est douce. En effet, l’algorithme effectue une interpolation entre les points de manière automatique afin de créer de jolis arrondis sur le maillage. Ceci est très important lorsque vous faites de la modélisation organique.