article(s) dans votre panier VOIR

Le rendu (clown pass et map de base)

  • Vidéo 57 sur 65
  • 5h13 de formation
  • 65 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le rendu (clown pass et map de base)
00:00 / 05:19
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel vidéo, l’expert vous apprend comment utiliser le rendu sur Keyshot 5. L’objectif est de rendre une image sur Photoshop et avoir la possibilité de la retoucher. Pour ce faire, vous installez une image sur la surface de travail et vous dépassez les fenêtres pour éliminer les bandes noires autour. Ensuite, vous attribuez un nom pour l’enregistrer. Lors de cet enregistrement, vous définissez un format en couche Alpha avec une très haute résolution de 5 à 8 mille pixels de large. Puis vous agrandissez et vous étirez l’image fixe dans Photoshop. Le principe est de la mettre aussi le format du rendu. Ainsi, elle est particulièrement nette par rapport au fond car elle a une résolution initiale. Une fois terminé, il vous est mieux de compresser l’image en format standard en inscrivant les valeurs adéquates en pixel, en qualité, en couches séparées et en élément colorisé ou Pass Clown. Ce dernier est utile pour récupérer chaque élément de l’image. Ceux sans avoir recours à des outils de retouche à part la Baguette magique lors de la superposition de l’image sur Photoshop. Après cette superposition, vous validez le répertoire de sortie et vous cliquez sur Rendu pour le lancer. Pendant le lancement, vous constatez que le premier Pass est très pixelisé afin de calculer le rendu point par point. En conclusion, une image fixe a besoin d’être bien paramétrée avant d’être activée sur une animation réaliste.