Établir des liens entre tables dans FileMaker

Principe du relationnel 1 à plusieurs
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre FileMaker Pro 2012
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Objectifs : apprendre à établir des liens robustes entre tables Clients et Contacts dans FileMaker pour une gestion optimale des données relationnelles.

Découvrez comment établir et gérer des liens entre les tables Clients et Contacts dans FileMaker, pour une meilleure organisation des données.

Cette leçon vous guidera à travers le processus d'établissement d'un lien entre la table Clients et la table Contacts dans FileMaker. Étant donné qu'une entreprise peut avoir plusieurs contacts, il est crucial d'avoir une structure de base de données qui reflète cette complexité. En séparant les informations des clients et des contacts dans des tables distinctes, vous pourrez gérer les données avec plus de flexibilité et de précision.

Un lien efficace entre les deux tables s'établit en utilisant une rubrique contenant une valeur unique et constante, ici un ID client. Ce tutoriel vous montre comment créer et configurer cette rubrique, en veillant à ce qu'elle soit correctement utilisée pour établir une relation pérenne entre les enregistrements des deux tables. Vous apprendrez aussi à manipuler ces liens pour assurer que les modifications dans la table Clients se répercutent correctement dans la table Contacts.

En somme, cette leçon est essentielle pour toute personne cherchant à maîtriser la gestion des bases de données relationnelles dans FileMaker.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi ne peut-on pas utiliser le nom de la société pour établir un lien entre les tables Client et Contacts ?
Utiliser le nom de la société n'est pas sûr car il peut changer. Seul un ID client unique et constant garantit la stabilité du lien.
Que doit contenir la rubrique de la table Contacts pour établir un lien avec la table Clients ?
La rubrique de la table Contacts doit stocker l'ID client provenant de la table Clients pour établir un lien correct.
Quelle est l'importance des commentaires dans les rubriques des tables ?
Les commentaires sont cruciaux pour documenter la raison d'être de chaque rubrique, facilitant la maintenance et la compréhension future de la base de données.
Il nous faut maintenant établir un lien entre la table « Clients » et la table « Contacts ». Établir un lien parce que, encore une fois, pour chacun de nos clients, nous sommes en relation avec plusieurs personnes dans cette entreprise. Le fait d'avoir créé deux tables nous permet de travailler avec souplesse. On pourra avoir autant de contacts qu'on le souhaite au sein de chaque entreprise. Les deux tables « Contacts » et « Clients » sont prêtes. Le lien, qu'est-ce que c'est ? C'est uniquement la reprise d'une information de la table principale dans la table secondaire. Cette information qui sera reprise, ce n'est pas n'importe quelle information. Il faut que ce soit le contenu d'une rubrique ayant une caractéristique bien précise. C'est une rubrique qui contient une valeur unique et constante. Si je vais sur ma table « Clients », quelle est la rubrique qui, dans cette table, contient une valeur unique, non modifiable ? La société ? Non, ce n'est pas la société parce qu'une société peut changer de nom. Il y a de nombreuses fusions, des changements de dénomination. Je ne peux pas faire un lien sur le nom de la société. Ce lien-là ne serait pas pérenne. À chaque fois que le nom de la société va changer, à chaque fois, je vais perdre les informations. Donc la seule rubrique qui me permette de faire un lien sécurisé, c'est bien ce fameux numéro ID client qui, lui, quelles que soient les modifications de ma fiche, ne variera jamais. C'est donc le contenu de cette rubrique ID client qui doit être recopié dans ma fiche « Contacts » à chaque fois que les enregistrements seront mis en commun. Pour que le contenu de cette rubrique puisse être repris dans ma table « Contacts », il faut prévoir dans « Contacts » une rubrique pour la stocker. Cette rubrique que je vais donc devoir ajouter pour stocker l'ID client, c'est une rubrique que vous pouvez nommer comme vous l'entendez. J'ai comme habitude de reprendre le même nom, donc je vais la nommer ID client. Le seul inconvénient, c'est qu'effectivement, plus tard dans les modèles, il faudra que vous fassiez attention à quelle rubrique ID vous êtes en train de placer. Est-ce que c'est la rubrique ID client de la table « Clients » ou la rubrique ID client de la table « Contacts ». C'est la seule chose un petit peu embêtante. Sinon, on n'y a que des avantages. Je crée la rubrique ID client. Cette rubrique ID client, c'est la rubrique qui va recevoir l'information en provenance de ma table « Clients ». Par habitude, encore une fois, je remonte toutes les rubriques ID en haut. Cette rubrique ID client n'a aucun attribut. Elle va juste stocker la rubrique. Surtout, ne lui donnez pas l'attribut que l'on a vu tout à l'heure, numéro de série. Ce n'est pas un numéro de série. Elle va stocker le numéro. Voilà, on est prêt. Je vais juste ajouter un commentaire pour dire « Cette rubrique va stocker le numéro de l'entreprise à laquelle est lié le contact ». Je n'en avais pas parlé jusqu'ici. Les commentaires, les rubriques, la zone commentaire, c'est quelque chose d'important. Il faut penser à mettre un commentaire chaque fois que vous voulez mémoriser la raison d'être de la rubrique que vous venez de créer. Ça y est, c'est fait. On peut passer au lien. Je clique ici sur « lien ». J'enregistre, bien sûr, la modification. Et quand j'arrive sur « lien », j'ai ce qu'on appelle des occurrences de table. Autant d'occurrences qu'il y a de tables créées. Vous remarquez que le suivi commercial, que nous n'avons pas encore travaillé, est bien présent, même s'il ne contient aucune rubrique. Je vais la pousser un petit peu. Voilà, j'ai mes deux tables qui sont là. Le lien va se créer de façon très simple. Je prends la rubrique que je souhaite utiliser pour mes liens. C'est la rubrique des clients. Et je vais tout simplement tirer vers la même rubrique dans la table contact. Regardez bien la forme du lien. C'est bien un lien un à plusieurs. Vous avez là l'espèce de petite fourche qui vous indique à un client peut correspondre plusieurs contacts. Ça y est, le lien est en place. Dans FileMaker, les liens sont réciproques. Donc, peu importe la façon dont vous l'établissez, de client vers contact ou vice-versa, dès l'instant où le lien a été mis en place, il va fonctionner. C'est un lien qui s'appuie sur une égalité entre les deux rubriques. On verra un petit peu plus tard qu'il y a des liens qui peuvent s'appuyer sur d'autres types d'attributs. Là, je fais juste un double-clic sur ce lien. Le fait de faire un double-clic sur le lien me permet de le modifier. Je le modifie pourquoi ? Parce qu'on va passer tout à l'heure à la création des modèles. Et bien entendu, sur le même modèle, je souhaite visualiser et les données de l'entreprise et les données du contact. Je souhaite pouvoir saisir les informations dans deux tables en même temps. D'où la nécessité de lui donner l'autorisation de le faire. Depuis un modèle appartenant à la table client, je vais pouvoir saisir des données contact. Ça y est, le lien est mis en place. On va maintenant pouvoir passer à l'étape suivante, la mise en place du modèle et l'utilisation de la base de données.

Programme détaillé de la formation

Nos dernières formations FileMaker Pro