Comprendre et Utiliser les Mesures dans les Visualisations de Données

Pourquoi une mesure ?
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Power BI Desktop
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
79,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

À l'issue de cette vidéo, vous serez en mesure de :

  • Comprendre le concept des mesures et leur rôle dans les visualisations de données.
  • Créer et utiliser des mesures pour différents types de calculs.
  • Appliquer des mesures dans divers contextes de visualisation et comprendre leur filtrage automatique.

Cette leçon explique comment aborder les mesures dans vos visualisations, en les utilisant pour calculer des agrégats tels que des sommes, des moyennes, et plus encore.

Ce chapitre est dédié à la compréhension des mesures et de leur utilisation dans les visualisations de données. Les mesures permettent de réaliser des calculs pré-programmés sans qu'il soit nécessaire d'ajouter de nouvelles colonnes dans les tables. Elles sont utilisées uniquement dans les visuels et s'adaptent automatiquement au contexte grâce à un filtrage automatique opéré par le visuel.

Les mesures permettent de calculer des agrégats tels que des sommes, des comptages, des moyennes, etc. Leur création est indispensable lorsque les calculs doivent interagir entre plusieurs colonnes, par exemple pour calculer un ratio de marge en comparant des colonnes de facturation et de coûts.

Une mesure s'ajuste au contexte du visuel, ce qui signifie qu'elle filtrera automatiquement les données en fonction des conditions du visuel. En pratique, cela signifie que si une mesure est appliquée à une ligne représentant un pays spécifique, elle n'affichera que les données de ce pays. Nous illustrerons ce concept avec plusieurs exemples pratiques.

Voir plus
Questions réponses
Quels types d'agrégats peut-on réaliser avec des mesures ?
On peut réaliser des sommes, des moyennes, des comptages, et d'autres types d'agrégats avec des mesures.
Pourquoi les mesures s'adaptent-elles au contexte du visuel ?
Les mesures s'adaptent au contexte du visuel grâce à un filtrage automatique effectué par le visuel, ce qui permet d'afficher uniquement les données pertinentes selon les conditions du visuel.
Quand est-il indispensable de créer des mesures au préalable ?
Il est indispensable de créer des mesures au préalable lorsqu'un calcul doit interagir avec plusieurs colonnes, par exemple, pour calculer un ratio de marge en comparant des colonnes de facturation et de coûts.
Ce nouveau chapitre va nous permettre d'aborder la question des mesures. Les mesures, ce sont toujours des formules de calcul grâce à une fonction d'axe, mais on peut dire qu'une mesure est un calcul pré-programmé, donc que vous allez préparer dans une formule de calcul classique. Elle sera utilisable dans les visualisations et non pas dans les tables. Vous ne créerez pas de nouvelles colonnes, vous ne verrez pas le résultat de votre mesure dans une table, comme nous avons pu le regarder jusqu'à présent. Vos mesures, par contre, vous les appellerez lorsque vous serez dans des visuels, comme des tables, des matrices, des graphiques, des histogrammes ou des cartes. Les mesures sont en général un agrégat, une somme, un comptage, une moyenne, etc. Leur création n'est pas indispensable, surtout dans les cas les plus simples, si vous vous contentez de faire la somme d'un montant de factures, par exemple, sur une seule colonne. Ça pourra se faire à la volée lorsque vous êtes dans votre visuel. Par contre, créer les mesures au préalable deviendra indispensable lorsque la mesure doit faire interagir plusieurs colonnes. Par exemple, calculer un ratio de marge qui va comparer une colonne de facturation et une colonne de coudre revient. Là, il conviendra de préparer au préalable la mesure. Vous la préparerez en étant dans une table, mais vous ne pourrez l'utiliser que dans le visuel, dans la partie graphique. Le rôle de la mesure est de s'adapter automatiquement au contexte du visuel, c'est-à-dire d'opérer de façon automatique un filtrage. Dans la mesure, vous direz par exemple de faire la somme du montant des ventes, c'est tout. Chaque fois que vous l'utiliserez, la mesure s'adaptera au contexte. Si elle est sur la ligne du pays Royaume-Uni, vous n'aurez que les ventes du Royaume-Uni. La mesure a donc la capacité à se filtrer de façon automatisée, sans que vous ayez vous-même à prévoir le filtre à l'intérieur de la mesure. C'est le contexte du visuel, c'est-à-dire les conditions de filtrage du visuel, qui feront que la mesure s'adaptera aux circonstances pour faire le bon comptage. Nous allons donc maintenant mettre ça en pratique dans quelques exemples.

Programme détaillé de la formation

7 commentaires
5,0
7 votes
5
4
3
2
1
romaind.sergeant
Il y a 1 week
Commentaire
Merci pour cette formation elle m'a permis de un grand aperçu de ce que peut faire Power BI Je recommande
artbual
Il y a 6 months
Commentaire
Très bon formateur au TOP !!! Merci
elephorm-1315476@addviseo.com
Il y a 8 months
Commentaire
top
C099D2C8-D20C-4392-8236-8F39C8D724A6@cyberlibris.studi.fr
Il y a 1 year
Commentaire
merci
pierre.poxer
Il y a 1 year
Commentaire
Merci Monsieur pour vos explications qui conviennent à tous les niveaux de compétences
xavierdehestru
Il y a 1 year
Commentaire
Très clair, tuto bien progressif et très pédagogique
MERCI
lhomme.mickael
Il y a 1 year
Commentaire
Merci pour votre superbe travail très pédagogique
Nos dernières formations Excel