Comprendre l'Ordre des Messages dans Max MSP

Ordre de traitements par placement graphique
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à programmer dans Max For Live
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de:

  • Comprendre l'importance de l'ordre des messages dans Max MSP.
  • Apprendre comment le placement graphique des objets influence cet ordre.
  • Explorer le concept des entrées chaudes et froides et leur impact sur le flux des données.

Découvrez comment l'ordre des messages dans Max MSP est déterminé en fonction du placement graphique des objets, et pourquoi cela est crucial pour la programmation.

Dans cette leçon, nous explorons l'importance de l'ordre des messages dans Max MSP. Bien que les données circulent très rapidement dans un ordinateur, elles le font dans un certain ordre. Cet ordre peut être déterminé par le placement graphique des objets dans le patch, ce qui peut avoir des conséquences sur le fonctionnement des programmes.

À travers des exemples concrets, tels que l'utilisation de boutons et d'objets print, nous démontrons que l'ordre des messages change en fonction de la disposition des objets, malgré un câblage inchangé. Nous discutons également de la conception des objets, incluant les entrées chaudes et froides, qui influencent cet ordre et la nécessité de comprendre ces principes pour une programmation efficace dans Max MSP.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi l'ordre des messages est-il important dans Max MSP?
L'ordre des messages est crucial car il détermine le séquencement des opérations, influençant le comportement et la sortie des objets dans un patch.
Comment l'ordre des messages est-il influencé par le placement graphique des objets?
L'ordre des messages est influencé par le placement graphique des objets car Max MSP traite les objets de gauche à droite et de haut en bas par défaut.
Qu'est-ce qu'une entrée froide et une entrée chaude?
Une entrée chaude déclenche immédiatement le traitement des données tandis qu'une entrée froide ne traite les données que lorsqu'elle reçoit une instruction depuis une entrée chaude.
un autre aspect important de Max va être l'ordre des messages. Il faut savoir que dans un ordinateur, les données ne circulent pas en même temps, elles circulent les unes après les autres, certes très rapidement, mais dans un certain ordre. Donc cet ordre, il va falloir le déterminer et il peut être déterminé sans forcément qu'on y prenne garde en fonction du placement graphique des objets dans le patch. Alors par exemple, si je prends ici un premier bouton qui part vers trois autres boutons, on a l'impression, quand on clique ici, que le bang qui part du premier bouton va au même moment vers les trois autres. Mais ce n'est pas le cas. Alors comment peut-on s'en convaincre ? On va mettre un print derrière chaque bouton. Alors pour mémoire, le print permet d'afficher dans la fenêtre Max Console, ici, les flux de données. Donc on prend trois objets print que l'on va spécifier par un argument. Donc A, par exemple ici, B et C. Quand j'envoie le bang ici, on voit que dans un certain ordre, je vais avoir le bang qui part d'abord vers C, ensuite B, ensuite A. Si je change simplement le placement des objets, donc maintenant je mets le A ici, le B, le C, donc je n'ai absolument pas changé le câblage, simplement déplacer les objets dans le patch comme ça, eh bien on se rend compte que quand j'envoie le bang, je n'ai plus C, B, A, mais A, B, C. Ce qui signifie que si on ne prend pas d'autres précautions, on verra qu'il y a des objets qui permettent d'ordonner autrement les flux, mais naturellement, comme ça, les flux sont ordonnés en fonction du placement graphique. Alors tout ça n'est pas dû au hasard, il y a bien une raison à cela, c'est dû finalement au design des objets. On a vu qu'il y avait des entrées froides, des entrées chaudes. Si par exemple j'ai un objet, imaginons Not In, on verra ensuite comment fonctionnent ces objets, mais déjà pour comprendre, Not In, Not Out, c'est-à-dire que là on recevrait des notes MIDI et on les ressortirait. Eh bien, on remarque ici que Not In, si je le câble sur Not Out, je vais avoir des entrées froides à droite de l'objet et une entrée chaude à gauche. C'est souvent le cas. On avait vu que l'objet Plus également avait une entrée froide à droite, une entrée chaude à gauche. Ça veut dire que dans la plupart des cas, il faudra d'abord faire les processus, calculer les processus de ce qu'on a à droite de l'objet, avant de recevoir la valeur à gauche et donc de déclencher la sortie.

Programme détaillé de la formation