Comprendre les Entrées Chaudes et Froides dans Max

Entrées chaudes, entrées froides
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à programmer dans Max For Live
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :

  • Comprendre la différence entre une entrée chaude et une entrée froide.
  • Apprendre à utiliser efficacement les entrées pour contrôler le flux des opérations dans Max.
  • Comprendre l'impact des arguments sur les objets dans Max.

Cette leçon explique les différences entre les entrées chaudes et les entrées froides dans Max, et comment elles influencent les résultats des opérations.

Dans cet épisode, nous abordons deux types d'entrées que l'on rencontre dans Max : les entrées chaudes et les entrées froides. À travers un exemple pratique avec l'objet plus, nous allons démontrer comment une simple addition peut produire des résultats différents en fonction de l'entrée utilisée.

Tout d'abord, nous configurerons l'objet plus avec des boîtes nombre en entrée et en sortie. En manipulant les boîtes et en bloquant le patch, nous noterons que les résultats diffèrent selon l'entrée chaude ou froide utilisée. Plus précisément, l'entrée froide ne déclenche pas le calcul mais stocke simplement une valeur, tandis que l'entrée chaude déclenche immédiatement le calcul en utilisant la valeur stockée de l'entrée froide.

Nous verrons également comment les arguments passés lors de la création de l'objet peuvent influencer le calcul, mais peuvent être remplacés par les valeurs des entrées froides ou chaudes. Comprendre ces mécanismes est crucial pour optimiser vos patchs et éviter des résultats inattendus.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce qu'une entrée froide dans Max ?
Une entrée froide stocke une valeur mais ne déclenche pas le calcul de l'objet. Les résultats sont générés uniquement lorsqu'une entrée chaude est manipulée.
Comment une entrée chaude affecte-t-elle les résultats dans Max ?
Une entrée chaude déclenche immédiatement le calcul en utilisant la valeur stockée dans l'entrée froide, ainsi que sa propre valeur.
Que se passe-t-il si un argument est passé à un objet dans Max ?
L'argument est initialement pris en compte pour le calcul, mais peut être remplacé par la valeur de l'entrée froide ou chaude à mesure qu'elles sont manipulées.
nous allons rencontrer dans Max deux types d'entrées, ce qu'on va appeler les entrées chaudes et les entrées froides. Prenons par exemple ici l'objet plus, qui fait une simple addition. On va prendre des boîtes nombre en entrée et en sortie, qu'on câble comme ceci. Quand on manipule les boîtes, donc je bloque le patch, je manipule la boîte nombre, ici je rentre une valeur, pour l'instant aucun résultat ne sort. Quand je manipule la boîte qui est câblée dans la première entrée, je vois que le résultat, effectivement, de l'addition sort en prenant en compte la valeur qui a été rentrée dans la deuxième entrée. Ici, on voit qu'on a une entrée froide et une entrée chaude. L'entrée froide va stocker la valeur, mais ne va pas déclencher le résultat, tandis que l'entrée chaude stock également la valeur, mais dans ce cas déclenche les résultats. Si on avait mis dans l'objet plus un argument comme on l'a vu précédemment, si j'avais mis plus 20 par exemple, ici je prends une boîte nombre, là le 20 va être pris ici en compte, les valeurs ici en sortie sont additionnées à la valeur 20. Si je rentre une valeur en entrée froide ici, et que je rentre une valeur, maintenant ce qui est pris en compte, ce n'est plus la valeur 20, mais la valeur qui vient d'être rentrée. Ça rend parfois la vision des patchs un peu complexe, puisqu'on peut avoir une valeur affichée dans l'objet, sous forme d'argument, mais qui est en fait, dans les faits, effacée par la dernière valeur reçue dans les entrées, et ici en entrée froide.

Programme détaillé de la formation