Ajout d'un Contrôle MIDI à un Sampler

Contrôler la vitesse de lecture avec un clavier MIDI
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à programmer dans Max For Live
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis


49,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont :

  • Interpréter les flux MIDI
  • Configurer des contrôles de pitch et de vélocité
  • Convertir les notes MIDI en fréquences
  • Définir et utiliser une note de référence

Découvrez comment ajouter un contrôle MIDI à un sampler en interprétant les flux MIDI pour contrôler la vitesse de lecture et l'amplitude.

Cette leçon montre comment intégrer un contrôle MIDI à un sampler en utilisant l’entrée MIDI IN. Nous devons d'abord interpréter le flux MIDI sous forme d'octet avec l'objet MIDI PASS. En sortie de MIDI PASS, nous obtenons les différents contrôles MIDI sous forme de liste. La première sortie nous donne la liste des notes MIDI. Nous devons ensuite décompacter cette liste avec l'objet UNPACK pour obtenir le pitch et la vélocité des notes MIDI.

Pour contrôler la vitesse de lecture à l'aide du pitch, il est nécessaire de définir une note de référence, souvent appelée root note. Cette note correspond à la vitesse d’origine du sample, c’est-à-dire 1. Jouer une octave au-dessus double la vitesse, tandis qu’une octave en dessous divise la vitesse par deux. Nous transformons donc les notes MIDI en fréquence avec l'objet M2F et divisons la fréquence de la note jouée par celle de la note de référence pour déterminer la vitesse de lecture.

Nous voyons ainsi comment configurer et utiliser les objets et les outils pour transformer et exploiter les flux MIDI dans le but de programmer des instruments virtuels avec précision.

Voir plus
Questions réponses
Quel est l'objet utilisé pour interpréter le flux MIDI qui arrive sous forme d'octet ?
L'objet utilisé pour interpréter le flux MIDI est l'objet MIDI PASS.
A quoi sert l'objet <em>UNPACK</em> dans la lecture des flux MIDI ?
L'objet UNPACK sert à décompacter la liste des notes MIDI pour obtenir le pitch et la vélocité.
Comment la vitesse de lecture est-elle contrôlée avec le pitch ?
La vitesse de lecture est contrôlée en définissant une note de référence, puis en divisant la fréquence de la note jouée par la fréquence de cette note de référence.
nous allons ajouter un contrôle MIDI à ce sampler en utilisant l'entrée MIDI IN, il va falloir déjà interpréter le flux MIDI qui arrive ici sous forme d'octet, donc on met l'objet MIDI PASS. En sortie de MIDI PASS, on a les différents contrôles MIDI sous forme de liste. La première sortie nous donne la liste des notes MIDI. Il va falloir donc décompacter la liste avec UNPACK, on aura ici donc la vélocité et sur la sortie de gauche le pitch. Voilà, on a maintenant les notes MIDI, le pitch et la vélocité qu'on peut voir ici. Reste maintenant à contrôler ici la vitesse de lecture d'une part avec le pitch et ensuite l'intensité, l'amplitude avec la vélocité. Pour contrôler la vitesse avec le pitch, il va falloir déjà avoir une note de référence qui sera comme souvent ce qu'on appelle avec les sampleurs, la root note qui sera donc la note à laquelle le sample sera joué à sa vitesse d'origine, c'est à dire à 1. Ensuite si on joue une octave au dessus, on aura une vitesse de 2, une octave en dessous, une vitesse divisée par 2. On voit bien que là il y a un rapport tel qu'on les a en fréquence, c'est à dire qu'une note qui est à l'octave va être une valeur deux fois plus importante, par exemple la 440 à l'octave ça nous donne 880 et à l'octave inférieure on va être à 220. Il va donc falloir ici transformer les notes MIDI en fréquence et l'objet qui nous fait ça est l'objet M2F. Donc nous voilà en fréquence, on prend une boîte flottante, une boîte tombant flottant et on va maintenant diviser la valeur de référence qu'on va déterminer. Ici on peut prendre une Lavenham Box par exemple, qu'on peut configurer en notes MIDI. Et donc ici on reçoit des notes MIDI, on convertit ça en fréquence également et il ne nous reste plus qu'à diviser la note jouée avec la note de référence. Alors attention ici de bien mettre un argument en flottant pour pouvoir avoir un résultat en flottant en sortie de la division. Ici j'ai mis une sorte de valeur par défaut et c'est l'argument 1. Voilà et maintenant donc si je mets ici un DO3 en note de référence et si je joue un DO3 j'ai bien 1 ici qui sera donc la vitesse de lecture. Si je joue une octave en dessous, un note 48, j'ai 0,5 et une octave au dessus j'ai 2. Il ne me reste plus qu'à relier ici cette boîte pour pouvoir maintenant changer la vitesse de lecture.

Programme détaillé de la formation