Techniques avancées de peinture numérique et d'incrustation photo Gratuit

Texture de la poutre en pierre
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Concept Art Photoshop et Maya
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription
Toutes leçons de cette formation vous sont offertes, connectez-vous pour en profiter

Cette leçon gratuite fait partie de la formation
Connectez-vous pour en profiter
Description Programme Avis
Toutes leçons de cette formation vous sont offertes, connectez-vous pour en profiter

Cette leçon gratuite fait partie de la formation
Connectez-vous pour en profiter

Les objectifs de cette vidéo sont de maîtriser les techniques d'incrustation photo, apprendre à utiliser les outils de sélection et optimiser les textures pour des rendus réalistes.

Découvrez comment peindre des couleurs de base et ensuite incruster des photos pour des résultats époustouflants.

Dans cette leçon, nous vous montrons une technique qui combine la peinture numérique de couleurs de base avec l'incrustation de photos. Cette méthode vous permettra de créer des textures réalistes et détaillées sans avoir à tout peindre manuellement. Nous commençons par préparer le fichier de travail et choisissons les photos les plus appropriées. Ensuite, nous utilisons divers outils tels que la sélection, le masque de fusion et le tampon de duplication pour affiner notre image. Vous apprendrez à redimensionner, dupliquer et ajuster des éléments pour obtenir un rendu homogène. Enfin, nous ajoutons des touches finales et optimisons notre texture pour une utilisation réaliste.

Voir plus
Questions réponses
Quel est l'objectif principal de l'utilisation du tampon de duplication?
L'objectif principal est de dupliquer des parties d'une image pour remplir des zones vides ou corriger des imperfections tout en maintenant l'intégrité visuelle de la texture.
Pourquoi est-il important d'éviter des motifs trop répérables lorsque l'on utilise le tampon de duplication?
Il est important d'éviter des motifs trop répérables pour garantir que la texture finale reste naturelle et réaliste, sans artefacts visuels qui attirent indûment l'attention.
Quel est l'avantage de combiner des techniques de peinture numérique avec l'incrustation de photos?
Combiner ces techniques permet de gagner du temps tout en obtenant un rendu extrêmement détaillé et réaliste qui serait difficile à réaliser uniquement par la peinture numérique.
La technique que je vous montre depuis le début de cette formation, qui consiste à peindre des couleurs de base et ensuite à incruster des photos, est loin évidemment d'être la seule. Parfois vous allez voir que vous allez trouver des photos qui correspondent pratiquement parfaitement à ce que vous recherchez. Là dans cet exemple ça va être le cas. Donc là j'ai préparé mon fichier, vous vous rappelez avec la petite flèche pour indiquer le sens où je vais devoir remettre l'image quand j'aurai terminé de travailler sur les textures. J'ai mes petites références et puis mes couleurs de base pour essayer de m'en rapprocher le maximum. Alors sur CG Texture, dans la rubrique Ornements, vous retrouverez très facilement cette photo. Alors si vous regardez, la partie du bas elle correspond assez bien, ainsi que les moulures du haut, à ce qu'on recherche pour cette image. Donc là je vais faire CTRL A, CTRL C, ensuite CTRL W pour fermer, et je vais CTRL V pour coller. Voilà, ça c'est les petits raccourcis à connaître, c'est toujours pratique pour gagner un peu de temps. Je vais redimensionner l'image, donc pour cela je fais CTRL ou CMD plus T, puis je reste toujours appuyé sur majuscule pour éviter de déformer l'image comme ça. On va regarder les références rapidement. Là on est d'accord que du vert jusqu'au rouge ici, c'est la partie on va dire la plus importante, ça ça va être le dessus, et ça ça va être le dessous. Et là on a la partie arrière, donc en fait la partie de la poutre qui fait face au décor à l'extérieur, et donc qui ne nous sert à rien ici. Donc c'est parti, j'affiche mon image, et je vais essayer de sélectionner la partie la plus intéressante de mon point de vue. Alors il me faut une grosse moulure et une petite moulure. Alors la grande, je peux prendre soit celle-ci, soit celle-là. Je préfère celle du bas tout simplement parce qu'elle est plus texturée, avec un petit peu plus d'éclats dans la pierre. Et en plus je vais avoir cette partie ici qui va pouvoir me servir à texturer la partie plane ici en bleu. Là je vais prendre tout simplement l'outil rectangle de sélection, et je vais faire une sélection assez basique de ce qu'il me faut. Voilà, je vais faire ctrl J, ou commande J, pour dupliquer. Maintenant je vais manipuler ça, ctrl ou commande plus T. Vous voyez si je mets le curseur ici près du coin, ça me permet de le faire tourner, et si je maintiens majuscule, ça me permet de trouver un angle à 90 degrés. Voilà, et je vais venir placer ça là où il faut. Alors on regarde bien la référence, la grosse moulure va être au niveau du violet et du rouge. Donc là je dois être à peu près dans le vrai. Alors il me manque évidemment de l'espace ici à droite, puis en bas et en haut. On va voir ce qu'on peut faire. Je zoome un peu. Espace pour faire apparaître la main et déplacer la page quand vous zoomez, c'est plus pratique. Alors je vais peut-être avoir besoin d'une rallonge, je vais réafficher l'image d'origine, puis on reprend un autre morceau, celui-ci. Il va falloir faire attention par contre aux motifs trop repérables, vous voyez ce rectangle blanc, il va peut-être nous gêner celui-là, on verra ça. Commande T, je fais tourner, et je viens le placer à côté. Ok. Alors je vais ajouter un masque de fusion sur l'élément qui se trouve au-dessus, donc celui-ci. Et tout de suite je vais aller peindre sur la jointure visible, en noir évidemment. Voilà, on a un raccord qui est correct, pas trop visible. Maintenant je vais faire tout de suite CTRL ou CMD plus E pour fusionner ces deux calques ensemble. Voilà, maintenant vous avez une bande de départ qui est suffisante on va dire. On va faire attention au niveau de la largeur, de bien recouvrir et de bien dépasser sur les côtés. On peut étirer un petit peu l'image, c'est pas un problème. Voilà, et maintenant on va s'occuper de remplir les vides. Alors pour cela, différentes possibilités, la plus simple vu qu'on travaille à partir d'une photo et sans peinture pour l'instant, c'est d'utiliser l'outil tampon de duplication. Il est ici. Alors on va le paramétrer rapidement. Vous prenez ici une forme de préférence ronde et à peu près floue, donc une dureté de 20% ça peut être pas mal. Opacité 100%, flux 100%, et ce qui va nous intéresser ça va être ici, est-ce qu'on échantillonne un seul calque, celui sur lequel on est et ceux d'en dessous, ou tous les calques. Alors si je sélectionne tous les calques, vous allez voir qu'on va avoir un problème puisque le tampon de duplication sert à dupliquer, on est d'accord. Moi je veux dupliquer la pierre. Regardez ce qu'il se passe si je duplique la pierre avec tous les calques activés, et bien je duplique aussi le calque qui est au-dessus par transparence, le dessin. Donc ça, ça va pas être très bon pour moi. Donc si je prends au contraire le calque actif, là je vais dupliquer uniquement la pierre. Et ça, c'est cool pour nous. Alors comment ça fonctionne, c'est très très simple, vous maintenez la touche Alt enfoncée, votre curseur se transforme en cible, vous allez cibler justement la zone à dupliquer, donc vous allez cliquer sur ce que vous voulez copier. Alors cette zone est définie uniquement un point de départ, ça veut dire que vous allez dupliquer cette zone, on est d'accord, mais dès que vous allez bouger, le point de départ va bouger aussi. Donc voilà, vous allez voir très rapidement ce que je veux dire, vous voyez qu'en bas la petite cible bouge avec, ça me permet comme ça de dupliquer tout un pan de pierre en une seule fois. Je vous rappelle comment j'ai fait, je reste appuyé sur Alt pour définir un point de départ, et ensuite je peins tout simplement comme avec un pinceau. Alors cet outil, pour ce genre de choses, il fonctionne très bien, mais vous allez voir qu'il y aura quelques petits problèmes quand même à corriger. Le mieux c'est de changer de temps en temps de point de départ. Regardez, là j'ai dupliqué le rectangle blanc, déjà à la base je ne l'aimais pas trop celui-là, mais si je le duplique ça ne va pas trop le faire. Donc voilà ce qu'on va faire, on va baisser cette fois un peu l'opacité, pour dupliquer en fait 50% de ce qu'on échantillonne. Je vais prendre une zone un peu au hasard, celle-ci, puis ça va me permettre comme ça de recouvrir les taches blanches progressivement. Je peux changer de temps en temps de source, en appuyant sur Alt, clic, et en relâchant tout. Comme ça je vais mélanger différentes zones que je vais dupliquer, et on va avoir un tout nouveau motif qui va se former sur la zone sur laquelle on peint. Je refais souvent Alt, clic pour changer de zone dupliquée. Alors faites attention, ça peut vite devenir un peu flou, donc on va reprendre 100% d'opacité pour boucher le coin qui nous manque ici. Voilà, on peut faire de même en bas. Alors je vais dupliquer la partie du haut sur le bas. Je vous rappelle que toute cette zone ici en bas va être en fait enroulée autour de l'objet et puis cachée. Donc ce sera à peine visible, ce sera le dessous de la poutre. Donc là j'ai moins besoin en fait de m'appliquer. Je passe rapidement là dessus. Alors faites attention, cette technique est sympa, mais par contre elle peut impliquer quelques petits problèmes comme des tâches qui se répètent. Vous voyez ici, on a une tâche très facile à repérer, elle se répète ici, là et là. Dans ces cas là vous faites opacité 50%, comme je vous ai montré, et vous recouvrez certaines des tâches. Il faut surtout éviter tout ce qui saute aux yeux, tout ce qui est reconnaissable, pour éviter que ce soit répété. D'autant plus que la texture en elle-même va être répétée sur multiples objets, ce qui fait qu'au final vous risquez vraiment d'avoir souvent souvent les mêmes choses qui reviennent. Voilà, alors on a ça, il nous manque une petite moulure en bas à la limite. Je vais faire revenir les références. Alors c'est sur la zone rouge. La petite moulure c'est ça ici. Je vais reprendre ma photo de départ. Je vais lui piquer une petite moulure. Ça, ça sera très bien. Commande J pour dupliquer. Je vais venir placer ça où j'en ai besoin. Il faut savoir manipuler un peu les calques, mais bon, je pense que là il n'y a pas de problème. Surtout si vous avez suivi l'information sur le concept art juste avant. Voilà, je l'ai dupliqué. Pour faire une copie rapide, vous pouvez aussi rester appuyé sur ALT et sur majuscule avec l'outil ici de déplacement en activé. Je répète, ALT, majuscule et je fais glisser. Ça fait une copie automatique en fait. Très pratique. Attention, ça crée des nouveaux calques, donc commande E, commande E pour les fusionner. Voilà, alors là la bande s'intègre assez mal, donc je vais rajouter un petit masque de fusion. On va finaliser ça rapidement maintenant. Je prends l'outil dégradé. Je vais rester appuyé sur majuscule en faisant un micro dégradé ici. Dans l'autre sens. Ça va nous permettre de flouter le bord. Je vais faire une petite sélection de la partie du bas. Je vais faire la même chose. Vous voyez, c'est un tout petit petit dégradé. Voilà. Maintenant, on fait attention, on étire ce calque pour que ça déborde un petit peu. On va fusionner le tout. On sélectionne les deux calques, commande E. Et on va étirer tout ça. Prendre l'ensemble. C'est une technique différente, il n'y a pas de peinture. Ça fonctionne assez bien aussi. Attention de ne pas trop étirer pour ne pas que ça devienne tout flou. Voilà, ça devrait le faire. On va rajouter un petit calque de peinture pour tout simplement la boucle. Vous savez que ça, ça représente une pierre. En fait, il va y avoir plein de pierres pour constituer la poutre. Ce qui peut être intéressant, c'est de rajouter une ombre sur les côtés pour suggérer l'enfoncement, la jointure des différentes poutres. Pour ça, on va réduire l'opacité très fortement. Le flux aussi. Sur un nouveau calque, on va peindre cette ombre à la main. C'est un peu fort. Je baisse l'opacité. Voilà, ça devrait pas mal fonctionner. Pour la partie restante, vous pouvez tout simplement faire une copie rapide de n'importe quelle texture de pierre. Vous pouvez placer par exemple ça. De toute façon, ça ne va pas être vraiment visible. C'est juste pour les raccords, à la limite, qu'on va en avoir besoin. Je vais regarder. Contrôle J. Commande T. J'agrandis ça un peu comme un barbare. Je viens caler ça par-dessus. Là, vraiment, pas de soucis à se faire. De toute façon, ça va à peine être visible. Oubliez pas de faire une version noir et blanc pour le bump. Mais sinon, ça devrait aller.

Programme détaillé de la formation

Nos dernières formations Maya
  • V-Ray 6 pour Maya - les fondamentaux
    Découvrir
    Les compétences acquises seront celles d'un graphiste 3D débutant pour la conception d'images fixes numériques (texturing, shading, lighting, render et compositing).
    5h01 23 leçons
  • Maya 2024 - Les Fondamentaux
    Découvrir
    Cette formation vidéo vous guide à la création d'images numériques en 3D en se concentrant sur les outils essentiels de Maya 2024. Elle comprend des modules sur la modélisation 3D, le shading, l'éclairage, le rendu avec Arnold, ainsi que le texturing et le compositing dans Photoshop. Le projet final permet de consolider les apprentissages en créant une image 3D d'un concert d'instruments de musique.
    8h36 47 leçons
  • Maya 2023 - Animation d'un personnage
    Découvrir
    Maîtriser l'animation d'un personnage avec Maya 2023.
    7h46 72 leçons 4 / 5
  • Maya 2023 - Modélisation d'un personnage
    Découvrir
    Maîtriser la création d'un personnage avec Maya 2023
    11h08 102 leçons
  • Apprendre MAYA 2020 - Les fondamentaux
    Découvrir
    Apprendre les fondamentaux de la modélisation 3D avec MAYA 2020.
    8h32