article(s) dans votre panier VOIR

Les principes et règles de l'animation en 3D, cours en ligne

  • Vidéo 38 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Principes fondamentaux de l'animation
00:00 / 03:29
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Vous entamez un nouveau chapitre dans cette formation concernant l’animation 3D. Vous allez voir les concepts fondamentaux pour comprendre comment fonctionne une animation. La première chose lorsque vous parlez d’animation est le concept frame. Une frame correspond à une image dans le temps. Pour créer l’illusion d’un objet animé, vous avez besoin d’au moins 24 images/s soit 24 frames. Pour se déplacer dans le temps, les logiciels 3D disposent tous d’une timeline pouvant avancer et reculer et le l3D vous donne en temps réel la position de la frame courante. La deuxième notion importante est celle de position clé. Ce sont les positions définies manuellement par l’animateur 3D pour définir l’état d’un objet à l’instant T. par exemple, pour enregistrer votre cube à la frame 1, vous ajoutez une position clé. Vous voulez ensuite qu’une secondes plus tard votre cube se déplace de deux unités selon l’axe des X. pour ce faire, vous allez à la frame 25, vous bougez votre cube et vous ajoutez une nouvelle position clé. Ainsi la position est enregistrée. Maintenant si vous déplacez votre curseur sur la timeline. Automatiquement le logiciel ajoute des positions intermédiaires entre les deux positions clés. C’est ce qu’on appelle une interpolation. Vous pouvez désormais rejouer l’animation et voir que le logiciel crée automatiquement une illusion de mouvement. Ces concepts d’animation 3D sont en effet très similaires à ceux de l’animation 2D traditionnelle. L’animateur va définir deux positions clés, entre les deux, il dessine manuellement toutes les différentes étapes ou les interpolations, dites aussi des in-between. Au final, toute animation 3D peut se décomposer en positions clés et une interpolation entre ces positions.