article(s) dans votre panier VOIR

Connaître les principaux modes de modélisation en 3D, cours en ligne

  • Vidéo 8 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Principaux modes de modélisation
00:00 / 02:44
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, vous allez comprendre ce qu’est la modélisation 3D, c'est-à-dire la création d’une forme en 3 dimensions. Pour ce faire, l’auteur a téléchargé un fichier dans le logiciel Blender. Ce dernier est un logiciel 3D classique. Son interface est constituée en grande partie d’une vue 3D dans laquelle vous pouvez tourner autour de votre objet, zoomer et même vous déplacer. L’objet que vous avez dans cet exemple et qui représente un robot, a été donc modélisé. Autrement dit, le modélisateur a créé les différentes pièces et leur a donné la forme qu’il souhaite pour obtenir les différentes parties du robot. Il s’agit de la première approche lors de la modélisation d’un objet, c'est-à-dire d’une modélisation à la main. En effet, chaque partie du robot est entièrement créée dans le logiciel et vous voyez bien dans la vidéo que ces parties sont séparées les unes des autres. Vous pouvez donc avoir une première idée de comment fonctionne une modélisation en voyant les différents points qui composent l’objet. L’autre approche de la modélisation est la modélisation automatique utilisée avec des scanners 3D. A ce propos, vous avez un exemple représentant le résultat d’un scan 3D fourni par l’université de Stanford. Il s’agit d’un modèle de référence utilisé dans de nombreuses scènes 3D. C’est un modèle très détaillé, obtenu par des caméras optiques tournant à 360° autour d’un modèle réel pour enregistrer la géométrie afin de la reconstruire plus tard dans une vue 3D. Cette approche fonctionne bien sur des modèles qui existent et non sur des modèles sortant de l’imagination de son créateur et que vous ne pouvez donc pas scanner. Les deux approches sont fondamentalement différentes et les résultats provenant d’un scan 3D sont représentés par un nuage de points très denses, ce qui les rend difficilement exploitables par la suite dans une reproduction 3D. Il faudrait donc les préparer pour l’animation ou pour les matériaux et la texture.