article(s) dans votre panier VOIR

Les principaux métiers de la 3D, cours en vidéo

  • Vidéo 3 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les grands métiers de la 3D et de la post-production
00:00 / 04:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

De la même manière qu'il existe plusieurs étapes dans la production 3D, il existe aussi plusieurs métiers, intervenants à différents moments ou niveaux du projet. Des métiers avec des compétences et des prérogatives spécifiques que vous découvrez dans ce tutoriel vidéo. Le premier de ces métier de la 3D est le modélisateur, qui arrive en premier sur une production 3D. Il va créer les formes, les volumes des personnages et des objets à partir des designs et ébauches faites en pré-production par les artistes 2D. Une fois la modélisation terminée c'est au tour du surfaceur/textureur d'entrer en scène. Il va transformer la modélisation, le maillage en lui ajoutant des matériaux réalistes, ou cartoon selon le projet, pour retranscrire la vision des dessins originaux. Puis le rigger (aussi appeler setuper) va créer un squelette virtuel pour la future animation. Il met en place de ombreux outils et contrôles pour l'animateur. Il agit un peu comme le marionnettiste qui place des fils sur sa marionnette afin de lui donner vie. Logiquement vient ensuite l'animateur qui va donner vie aux personnages et aux décor. Après cela intervient le lighter pour poser des lumières, définir une ambiance. En parallèle du lighter il peut y avoir le technical director, ou directeur technique, qui va s'occuper des effets spéciaux dans la scène. Il va ajouter des explosions, des simulations de foules ou de foule. Parallèle à tout cela il y a le métier de match mover qui se part d'images réelles pour recréer la scène en 3D à partir de différents repères et algorithmes. Ce métier permet d'intégrer des objets virtuels dans une scène réelle ou de recréer une caméra virtuelle à partir des mouvements d'une caméra réelle. Puis il y ale compositeur. Il récupère les images 3D pour y ajouter des détails, comme des effets de poussière ou de lentille, pour se rapprocher de l'image finale. Enfin arrive l'étalonneur qui est chargé d'équilibrer les couleurs des images et de donner le ton final à l'ensemble.