article(s) dans votre panier VOIR

Comment bien préparer son projet 3D, cours en vidéo

  • Vidéo 4 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La préparation d'un projet 3D
00:00 / 02:36
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

La pré-production est une étape fondamentale dans un projet 3D qu'il ne faut surtout pas négliger car c'est là où les concepts importants seront validés. Ce cours vidéo vous parle de tous les aspects abordés lors de ce moment cruciale de la production 3D. C'est à ce moment-là que l'on définit le scénario, que l'on dessine les designs des personnages et des décors, que l'on fait des recherches sur les attitudes et les ambiances. C'est aussi lors de la pré-production que l'on met en place le storyboard qui va guider l'ensemble des corps de métier tout le long de la création 3D. C'est la décomposition du film, ou de l'animation, en une multitude de vignettes qui vont décrire très clairement comment va se dérouler l'action et le scénario du film. Parallèlement au storyboard on peut aussi trouver un color-board. L'intérêt du color-board est de décrire les ambiances lumineuses des scènes, de poser les éclairages. Il donne ainsi une idée encore plus précise de ce que sera le look final du film. Un atout important puisque le film semble alors prendre vie avant même le début de la production Il faut que cette étape soit très rigoureuse pour assurer une fluidité optimale de toute la production. Durant cette phase l'outil de prédilection est donc le dessin, qui permet une grande liberté artistique. On prépare aussi les bases pour l'animation, on réfléchit à la façon dont les personnages vont bouger, les attitudes de bases, l'ampleur des mouvements. On peut également créer des maquettes, des sculptures du design des personnages pour valider leur apparence. Ces maquettes peuvent aider grandement les modélisateurs dans leur travail.