article(s) dans votre panier VOIR

Les principes de bump map et normal map pour la création 3D, cours en ligne

  • Vidéo 19 sur 51
  • 2h28 de formation
  • 51 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La bump map et la normal map
00:00 / 04:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette séquence vidéo, vous allez appréhender les notions de Bump map et de Normal map. La Normal map est la texture image à dominance violette, qui permet de stocker les informations de relief pour les simuler sur la surface de l’objet. La Bump Map et la Normal map sont en effet deux textures qui permettent de simuler des informations de relief sur des surfaces planes d’un objet. Il s’agit autrement dit d’une illusion que le l3D crée au moment du rendu et qui utilise les informations de couleurs de la texture afin de simuler un relief. Si vous regardez bien votre plan de base, il n y a pas de géométrie ajoutée. C’est un plan simple avec quatre points et une seule face. Seulement, au moment du rendu, le logiciel va utiliser les informations du niveau de gris présent dans la texture choisie pour simuler un relief. Ainsi, il va considérer que les pixels blancs présents dans la texture sont des pixels surélevés et que les pixels noirs, sont eux enfoncés, et que toutes les nuances de gris entre le noir et le blanc vont avoir des niveaux de relief intermédiaires. Si vous vous amusez à déplacer votre lampe dans la scène 3D, l’ombre se modifie en temps réel. Le fonctionnement d’une Normal map et quasiment similaire. Une fois la texture de la Normal map choisie, vous dites à Blender d’utiliser une carte de Normale pour interpréter les informations de couleurs de cette texture et simuler également une impression de relief. 

En résumé, l’idée derrière l’utilisation d’une Normal map est similaire à celle de la Bump map, à savoir l’utilisation des informations de couleurs de la texture image pour définir des informations de relief sur la surface de l’objet. Dans le cas de la Normal map, le logiciel analyse les composantes de rouge, de vert et de bleu et grâce à un algorithme précis, il détermine quelle est la direction qu’indiquent ces couleurs pour simuler une surface en relief sur le plan. Ainsi, en économisant de la géométrie, vous pouvez créer un détail très précis. Ces notions sont utilisées dans les jeux vidéo et dans la création de l’animation un peu traditionnelle, puisqu’elles servent à rajouter des détails à moindre frais sans avoir à re-modéliser le moindre détail.