Comment Stabiliser une Vidéo en Utilisant un Tracker dans Nuke

Stabiliser
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Nuke 7
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

69,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis

69,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

L'objectif de cette vidéo est de vous enseigner comment utiliser efficacement le tracker dans Nuke pour stabiliser une image, appliquer une correction colorimétrique et ensuite réappliquer le mouvement initial.

Découvrez comment stabiliser une vidéo et appliquer une correction colorimétrique en utilisant le tracker dans Nuke.

Dans cette leçon, vous apprendrez à utiliser le tracker dans Nuke pour stabiliser une image. Nous commencerons par définir la plage de frames pour notre vidéo et analyserons la nécessité d'utiliser un tracker double pour capturer non seulement la position mais aussi la rotation. Ensuite, nous appliquerons notre stabilisation et corrigerons la couleur du symbole entre les deux yeux du personnage. Une fois la correction effectuée, nous réappliquerons le mouvement initial pour conserver l'intégrité visuelle de la vidéo. Nous aborderons également l'utilisation des fonctionnalités modernes de Nuke pour exporter des transformations et importer des matchmovers, ce qui facilite grandement le processus de stabilisation et de correction colorimétrique. Finalement, nous vérifierons notre travail en ajustant les paramètres de la roto pour assurer une application précise et fluide des modifications apportées.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de stabiliser une image avant d'appliquer une correction colorimétrique ?
Il est essentiel de stabiliser une image pour éviter que le mouvement ne perturbe la cohérence de la correction colorimétrique, assurant ainsi une application uniforme et précise des modifications de couleur.
Quels sont les avantages d'utiliser des trackers multiples pour stabiliser une image ?
Utiliser des trackers multiples permet de capturer à la fois les mouvements de position et de rotation, garantissant ainsi une stabilisation plus précise et efficace de l'image.
Que signifie l'option 'R' dans les paramètres du tracker de Nuke ?
L'option 'R' dans les paramètres du tracker de Nuke représente la 'Rotation', et permet de suivre les mouvements de rotation de l'objet ou du point traqué.
Voyons maintenant comment utiliser le tracker pour stabiliser une image. Alors je vais prendre mon read ici là, read 3. Et alors mon read 3 vit entre la frame 1 et la frame 19. Alors actuellement sur ma timeline je suis entre la frame 465 et 765. Ça ne m'arrange pas vraiment. Je vais aller dans mes project settings et je vais lui dire frame range 1, 19. Voilà, maintenant on peut lire cette vidéo. Alors là ma vidéo elle bouge dans tous les sens. Et alors j'ai reçu comme commande de venir modifier la couleur du symbole ici entre les deux yeux. Alors je pourrais très bien, très facilement décider de dire bon allez c'est parti, je vais commencer à faire une roto. Alors j'ai créé un autre roto. Alors déjà est-ce que je suis à la bonne dimension ? Oh là là c'est compliqué. Qu'est-ce que c'est ? 1280. Mon roto il est en combien ? Il est trop grand ? Bon alors, super. Je vais modifier mes preform settings. Bref. Voilà. Et puis je vais commencer à détourer. Bon super. Une frame, deux frames, ça va encore. Trois frames, ça va encore. 20 frames, bon ça commence à être fatiguant. Et imaginez un plan qui en ferait 150 voire 500. Alors je vous propose ici une solution. Alors je ne vais pas l'acheter parce que nous servira quand même cette roto. Une solution qui va nous faciliter la vie. Nous allons dans un premier temps stabiliser l'image au niveau des yeux, au niveau du visage du moins. Appliquer notre correction colorimétrique. Et puis réappliquer le mouvement ensuite. Très simplement. Je vais donc prendre mon read 3 et créer un tracker. Le tracker 3. Alors je vais fermer. Je ferme tout et je rouvre le tracker 3 pour être sûr de ne pas avoir d'autres rotos, trackers ou quoi que ce soit qui viennent encombrer mon espace de travail. Alors je vais ajouter deux trackers ici. Pourquoi ? Parce qu'on a besoin de traquer en position mais aussi en rotation. Alors je viens créer un tracker ici. Un premier là. Puis un deuxième là. J'ajuste la taille zone de recherche si nécessaire. Je vais donc cliquer sur les deux sur transformation mais aussi sur R qui veut dire rotation. Quant à S qui est l'échelle, scale, nous n'en avons pas besoin pour le moment. Mais ça marche exactement de la même façon. Pour être sûr que je vais traquer sur mes deux trackers, je vais venir sélectionner mes deux pistes ici. Et puis commencer à traquer. Très bien. J'ai donc ici mes deux trackers qui suivent mes yeux. Voilà. A partir de ça, je vais utiliser les nouvelles fonctionnalités de Nuke. Je vais dire, alors on organise les nœuds, exporte-moi un transform qui stabilise mon image. Create. Voilà. Je vais connecter mon transform à mon image. Alors on va mettre un petit point pour que ça soit joli. Je vous rappelle, on crée un point contrôle. Et je regarde ce que ça donne. Hop. Alors je vais avec O enlever tout. Et on voit que bien que tout le reste de l'image bouge, mes yeux restent à peu près toujours à la même position. Cette zone-là. Cette zone-là, du coup, étant concernée. On aurait pu, si on avait voulu être plus précis, venir traquer plus près du symbole rouge. Mais les yeux étant un des endroits les plus faciles à traquer, nous sommes sûrs d'avoir au moins du résultat comme ça. Voilà. Très bien. Alors maintenant, je vais venir appliquer ma roto. On va faire un petit color correction. Voilà, ici. Alors, sur mon symbole, donc ma roto ne sert pas à rien, vous voyez. Voilà. Et puis là, je vais vérifier que ma roto est toujours bien en place. Voilà, on va dire que ça va. On l'ajustera un petit peu. Alors on va bien à la frame 1, parce qu'on a fait notre roto à la frame 1 tout à l'heure. Alors je vais tout fermer. Ouvrir que la roto pour voir nos points clés, effectivement. La point clé, le petit tiret bleu, est à la frame 1. Donc on vient bien là. Color correct. Color correct. Et puis allez, on va le mettre jaune. Alors, est-ce que je lis bien ? Non. Voilà. Color correct. Alors je désature. Et puis, je vais recolorer en jaune. Voilà, par exemple. On va ajuster un peu la roto, parce que ce n'est pas très propre. Alors ce qu'on peut faire ici, c'est juste ajouter du fizzer. Vous savez, contrôle, alt, et hop. Ah, qu'est-ce qui se passe ? Voilà. Que ce soit un peu plus progressif. Voilà. Bref. Ce n'est pas parfait. Je peux l'ajuster encore un petit peu. Mais pour l'exemple, ça suffira. Alors, j'aurais pu très bien aussi décider de changer la couleur des yeux, etc. Mais voilà. Maintenant, j'ai mon petit tiret orange. Et alors, bien sûr, maintenant, il faut que je réinjecte le mouvement. Qu'est-ce que je vais faire ? Eh bien, qu'est-ce que je vais faire ? Tout simplement dire, mon tracker, maintenant que tu as stabilisé mon image à ce endroit-là, maintenant, tu vas me la matchmover. Voilà. Tu m'exportes un matchmover. On vient le connecter derrière. On regarde ça. Et voilà. Ma couleur correction suit, et je n'ai pas eu besoin de faire de rotoscopie. Voilà.

Programme détaillé de la formation

Nos dernières formations Nuke
  • Apprendre Nuke 12 - Les fondamentaux
    Découvrir
    Maîtriser les fondamentaux de Nuke 12.2..tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}
    5h45 53 leçons
  • Apprendre NUKE 6 - Les fondamentaux
    Découvrir