Maîtrisez l'utilisation des reverbs en mixage audio avec Pro Tools

Mettre en espace ses instruments : Les réverbes courtes
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à mixer avec Komplete 11
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

69,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
69,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Vous apprendrez à configurer et utiliser des pistes auxiliaires pour les reverbs, optimiser la mise en espace dans un mixage audio, et ajuster les reverbs pour chaque instrument afin de créer un son cohérent et professionnel.

Découvrez comment utiliser les reverbs pour créer une mise en espace efficace dans vos mixages audios en Pro Tools.

Dans cette leçon, nous explorons l'importance de la mise en espace avec les reverbs lors du mixage audio. On distingue deux types d'utilisation des reverbs : soit pour ajouter de la largeur et une certaine couleur au mix, soit pour être discrètes et donner de la cohérence aux différents éléments. Nous allons configurer des pistes auxiliaires en Pro Tools, créer des bus et router l'audio vers ces pistes. Une reverb RC24 sera configurée pour simuler une room, tandis que des reverbs RC48 seront utilisées pour des effets de hall de différentes tailles.

Nous détaillerons également comment ajuster les reverbs pour chaque instrument, comme les batteries et les percussions, afin que chaque élément trouve sa place dans le mix. Enfin, nous expliquerons comment travailler avec plusieurs reverbs simultanément pour enrichir le son sans surcharger la mix. Vous apprendrez aussi comment déterminer si une reverb est efficace en l'activant et en la désactivant pour percevoir la différence qu'elle apporte.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi utiliser des pistes auxiliaires pour les reverbs?
Utiliser des pistes auxiliaires permet d'envoyer plusieurs sources sonores vers une même reverb, ce qui économise des ressources et assure une cohérence sonore.
Comment choisir entre une reverb courte et une reverb longue?
Une reverb courte est idéale pour simuler une petite pièce et donner de la cohérence aux éléments du mix, tandis qu'une reverb longue est utilisée pour ajouter de l'ampleur et de la profondeur.
Quand faut-il insérer une reverb directement sur une piste?
Insérer une reverb directement sur une piste est utile pour des effets spécifiques ou lorsque vous souhaitez une reverb unique pour cet élément particulier sans affecter les autres sons.
L'important dans un mix quand on utilise les reverbs, c'est la mise en espace. Soit on va faire en sorte que la reverb s'entende beaucoup pour donner de la largeur, pour donner une certaine couleur, soit s'arranger pour qu'elle soit le plus discrète possible, juste pour donner de la cohérence aux différents éléments. On va utiliser les reverbs de deux manières dans un mixage. La plus courante est d'utiliser des pistes auxiliaires et d'envoyer du son vers ces auxiliaires via un bus. Ici dans ma session Pro Tools, j'ai créé des pistes auxiliaires avec une certaine couleur, destinées à mes reverbs. RC24, RC48, longs reverbs. Et puis ça, ça concerne les delays si jamais j'en ai besoin. Ça fait partie de mon template de base. J'ai créé des bus en entrée qui sont routés vers ces différentes pistes. Vous voyez, RC24, RC48. Je les ai même nommés, comme ça quand je vais créer les sends, ça ira plus vite. Pro Tools m'en donne la possibilité. Certains logiciels ne donnent pas la possibilité de nommer les bus, mais là c'est possible. Ou bien carrément dans Ableton Live, quand on crée un auxiliaire de retour comme ceci, un send est automatiquement créé et ça va beaucoup plus vite. Donc je vais insérer mes reverbs. Je vais utiliser une RC24, je ne la vois pas. Voilà, reverb. Je prends la RC24, que voici. Et je vais charger également une RC48. Je vais sur reverb, RC48. Voilà. Et même carrément, je vais en charger deux de RC48. Pourquoi ? Parce que j'ai l'habitude de travailler avec plusieurs reverbs. Une reverb courte, pour donner de l'espace aux différents éléments, pour les mettre dans la même pièce. Et deux reverbs avec des longueurs moyennes et longues, pour encore une fois donner de l'espace. Et sur certaines pistes, j'insèrerai également une reverb directement dessus, dans certains cas précis. Donc ma RC24 va me servir plutôt comme room. Je vais choisir un preset de room, que j'essaierai plus loin. Dans les réglages, forcément je suis en mode wet, puisque sur ces pistes-là, je ne vais entendre que la reverb. Ma RC48, je vais choisir un preset. Small Hall, ça devrait être pas mal. Je regarde la longueur. Une seconde treize. Très bien. Et pour la deuxième, je vais choisir plutôt Classic Hall. Je vais choisir Large Hall. Le réglage est à deux secondes dix-sept. Ici nous sommes à deux secondes dix-sept, c'est plutôt pas mal. Je vais voir après si je n'ai pas besoin d'allonger la longueur de celle-ci. Et pour mettre en espace, pour l'instant je vais utiliser les rooms. Je vais faire ça pour mes drums, mes percussions et éventuellement certains claviers. C'est parti. Ce qui se passe, c'est que je pourrais faire ça piste par piste, mais je sais très bien que mon bus de batterie regroupe tous les éléments de la batterie. Du coup, je vais utiliser un send et créer un send. Dans mon logiciel, j'ai ma colonne de send. Je choisis un bus qui va être RC24. Parfait. J'ai le départ effet qui est créé automatiquement. Super. J'écoute ma batterie. Ce qui s'affiche, c'est le send sur une palette flottante séparée. Ce qui va me permettre de scroller jusqu'à mes reverbs, notamment ma RC24 qui est située ici. C'est ma batterie qui joue et je vais envoyer du son. Voilà, ça c'est super. Je vais faire la même chose pour mes percussions. Pareil, mes percussions sont toutes routées vers un auxiliaire de percussion. Je vais créer le bus RC24. Je le mets à zéro. Automatiquement, c'est celui-ci. Je monte le volume jusqu'à la limite de l'écoute pour l'instant. Vous voyez, ça donne déjà un peu plus de largeur. Je rajoute la batterie. Je vais rajouter les autres éléments de mon mix pour voir comment ça se passe avec l'ensemble. J'ai un mix qui est extrêmement chargé. J'ai juste rajouté les pianos et les basses et éventuellement le thème. C'est parti. Voilà, ça me donne un peu plus d'espace dans l'ensemble, mais c'est juste de la largeur. Après, j'ai choisi un preset, donc je vais l'améliorer au fur et à mesure. J'écoute toujours avec et sans. Je retourne à ma reverb. Voilà pour les reverbs courtes. Et au fur et à mesure, je vais voir quel élément peut être envoyé. Peut-être celui-ci. Voilà pour les reverbs courtes. Et après, au fur et à mesure, je vais voir quel élément peut être envoyé. Peut-être celui-ci. Et à ce niveau-là, cette reverb, qui est une reverb courte, qui est une reverb de room, doit être utilisée vraiment pour donner un petit peu de largeur. Et le but, à ce niveau-là, c'est d'utiliser cette reverb courte et de l'entendre uniquement quand je la retire. Quand je mets ma reverb sur mute, je me dis, ah, il me manque un truc. À ce niveau-là, le but était atteint, c'est parce que ça donne un peu de largeur à l'ensemble. C'est très important.

Programme détaillé de la formation

1 commentaire
5,0
1 vote
5
4
3
2
1
Steph. Babijo
Il y a 1 year
Commentaire
Formation mixage très utile pour qui investi dans la Komplete de NI. La description des Plugins de mix est simple, claire et précise. Laurent est un super pédagogue ! (et les deux poissons rouges en arrière-plan sont top). On découvre une multitude de fonctions aux compresseurs, EQ, Reverb, etc.
On s'aperçoit qu'on possède ici une bibliothèque de Plugins très bien fournie et plutôt orientée émulation vintage.
Et puis Laurent aborde aussi, bien sûr, des principes clés du mixage liés à l'utilisation de ces différents effets. J'ai un titre à mixé en attente... je sais avec quels Plugins je vais travailler...
Merci Laurent !
Nos dernières formations Komplete