Comparaison et Utilisation des Reverbes RC-24 et RC-48

Présentation des RC-24 et RC-48
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre à mixer avec Komplete 11
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

69,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
69,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont d'expliquer les différences entre les reverbs RC-24 et RC-48, de montrer comment les utiliser efficacement dans diverses situations de mixage, et de comparer leurs caractéristiques sonores.

Découvrez les reverbes RC-24 et RC-48 de Native Instruments, leurs spécificités et comment les utiliser efficacement dans vos productions musicales.

Dans cette leçon, nous nous penchons sur les reverbes RC-24 et RC-48, deux outils essentiels pour créer des espaces sonores réalistes et captivants. La RC-24 émule la célèbre Lexicon 224, sortie en 1978, caractérisée par un moteur audio de 12 bits qui produit un son plus sombre. En revanche, la RC-48 émule la Lexicon 480L, sortie en 1986, avec un moteur audio de 16 bits offrant un son plus brillant.

Ces algorithmes de reverb algorithmique permettent de créer des espaces sonores à partir de calculs mathématiques. La RC-24 offre des algorithmes variés comme room, small hall et large hall, tandis que la RC-48 propose uniquement hall et random hall.

Vous apprendrez également à utiliser ces reverbs en tant qu'inserts ou en send pour optimiser le placement spatial de vos instruments dans un mix.

Voir plus
Questions réponses
Quelle est la principale différence entre la RC-24 et la RC-48 en termes de moteur audio?
La RC-24 utilise un moteur audio de 12 bits, produisant un son plus sombre, tandis que la RC-48 utilise un moteur audio de 16 bits, offrant un son plus brillant.
Quels algorithmes de reverb sont disponibles sur la RC-24?
La RC-24 propose des algorithmes de room, small hall, petit hall et large hall.
Comment peut-on utiliser les reverbs RC-24 et RC-48 dans un mix?
On peut les utiliser en tant qu'inserts directs ou en send pour contrôler la quantité de reverb appliquée à différents instruments via un potentiomètre de send.
Avec la Komplete, nous avons non pas une, mais deux reverbs disponibles. Ce sont des émulations faites par Softube pour Native Instruments. Nous avons la RC-24 et la RC-48. Elles ont des interfaces qui sont assez similaires. La RC-24 étant orange et la RC-48 étant bleue. Mais en fait, ce sont les émulations de deux reverbs complètement différentes. La RC-24 est l'émulation directe de la reverb Lexicon 224 sortie en 1978. Et la RC-48, c'est l'émulation de sa petite sœur qui est sortie en 1986, qui est la fameuse 480L, toujours de chez Lexicon. Ces reverbs sont des reverbs vraiment absolument essentiels et que l'on a entendu dans un nombre incalculable de disques à travers le monde depuis la fin des années 70 jusqu'encore maintenant. Et ce qui est l'interface qui est affichée ici, ce sont les interfaces de la télécommande. Car si vous regardez des photos sur internet de la 224 et de la 480, en fait ces unités sont en rack, font en général une, deux, trois unités de rack de haut. Le rack est complètement vide de commandes. Il y a juste une petite télécommande qui est déportée, qui en général se posait sur la console et qui était utilisée telle qu'elle. La grosse partie de l'électronique était rangée dans un rack. Donc ici nous avons l'émulation des télécommandes de la RC24 et de la RC48. Je vais détailler chaque reverb de manière précise. Elles sont assez différentes au niveau du son. La RC24, c'était un moteur 12 bits à l'époque et sa remplaçante qui est la RC48, la 480L, elle avait un moteur audio 16 bits. Ce qui fait que le son général de la RC24 est plus sombre que la RC48 qui est beaucoup plus brillante. Ensuite, il y a une différence entre les choix des algorithmes. Ce sont des reverbs algorithmiques. C'est-à-dire que nous produisons un espace par un calcul mathématique. Ce n'est pas l'émulation d'une reverb mécanique comme par exemple les EMT ou bien ce n'est pas de la convolution, c'est la reproduction d'une reverb qui produisait le son de manière algorithmique. Donc nous avons le choix entre différents algorithmes selon le type de reverb. Cela se choisit à côté du titre. Nous voyons que pour la RC24, nous avons un algorithme de room, small hall, petit hall et large hall. Alors que sur la RC48, nous n'avons pas d'algorithme de room alors que la vraie en avait. Nous avons deux algorithmes, hall et random hall. Avant de rentrer dans les programmes, proprement dit, de chacune des reverbs, nous pouvons utiliser une reverb de deux manières. Soit directement en insert sur la piste, ce qui est une manière de l'utiliser. À ce moment-là, le réglage wet ou mix, on se positionnera sur le réglage mix. Et à ce moment-là, on fera le dosage entre le son reverberé et non reverberé. Si jamais on utilise ces reverbs, que ce soit la RC24 ou la RC48, en send, c'est-à-dire que comme ici dans live, je vais masquer les interfaces, ici nous avons ce que l'on appelle des pistes retour, qui sont en fait des pistes auxiliaires vers lesquelles je vais envoyer du son via un potentiomètre dédié que l'on appelle un send. En l'occurrence, j'ai ces pistes retour sur lesquelles sont insérées ma RC24 et ma RC48. Ce sera la piste retour B et la piste retour C. Sur chacune des autres pistes, nous avons des boutons de volume qui permettent d'envoyer du son vers tel ou tel reverb. Par exemple, là j'ai ma batterie qui marche. Je vais envoyer, via le volume du send B, du son vers ma RC24 que je vais afficher. Je vois sur ma piste retour RC24 que ça module. Je vois aussi sur l'écran de la RC24 qu'il m'affiche le spectre sonore avec les volumes. Le volume sera horizontalement et le spectre du grave vers l'aigu verticalement. On verra dans les réglages, ça va me permettre de régler. Mais là, ma reverb est positionnée en send. Comme ça, je peux envoyer ou pas du son vers ma piste de reverb. Mais ce qui est intéressant, c'est que je peux le faire pour cette piste-là, mais je peux le faire pour n'importe quelle autre piste à l'intérieur de mon arrangement. Donc, avec une, deux ou trois reverbs, je peux envoyer du son à partir de toutes mes pistes. Ce qui a pour effet principal, tout simplement, de placer mes instruments dans un espace dédié. Exactement comme faisaient les ingé-sons à l'époque où il n'y avait pas de reverb. La seule manière d'obtenir de la reverb, c'était de placer le groupe dans un espace dédié. C'était de placer le groupe dans la pièce d'enregistrement et ensuite définir l'emplacement des micros pour avoir plus ou moins d'espace entre chacun des instrumentistes. Là, je reproduis ce phénomène en mettant ma reverb sur une piste retour. Dans un autre logiciel, ça peut s'appeler une piste auxiliaire. Après, on met un bus sur ces pistes auxiliaires et on monte le volume. Comme ceci. J'ai ma RC24 et ma RC48. Ce qui m'intéresse, c'est de faire entendre la différence de son entre chacune d'entre elles. Bien sûr, les algorithmes ne sont pas les mêmes. Là, j'ai chargé les reverbs avec leur preset de base. On va écouter le son de la batterie. Là, c'est une petite room, une pièce relativement courte. Mais on entend clairement que le son est assez rond, un peu sourd, parce que la Lexicon 224 avait un moteur audio avec une résolution de 12 bits. Donc, au niveau des aigus, on ne monte que jusqu'à 8 kHz. Au niveau des fréquences, on descend jusqu'à 80 Hz. Alors que sa petite sœur, la 480L, va être beaucoup plus claire au niveau du son, car le moteur audio était en 16 bits. Et au niveau des fréquences, on monte carrément jusqu'à 20 kHz. Donc, c'est beaucoup plus haut. Et on entend clairement que le son est beaucoup plus clair sur la 480L que sur la 224L, que sur la RC48, que sur la RC24. Mais du coup, ces couleurs vont être complémentaires, car souvent, pour des rooms, on a besoin d'avoir un soin d'air. Donc, ça va être parfait dans un certain nombre de cas. Et ce qui est aussi super, c'est que je vois le son bouger sur l'analyseur de spectre, ce qui va me permettre de régler la longueur de la queue de reverb dans le temps et sa répartition sur le spectre sonore.

Programme détaillé de la formation

1 commentaire
5,0
1 vote
5
4
3
2
1
Steph. Babijo
Il y a 1 year
Commentaire
Formation mixage très utile pour qui investi dans la Komplete de NI. La description des Plugins de mix est simple, claire et précise. Laurent est un super pédagogue ! (et les deux poissons rouges en arrière-plan sont top). On découvre une multitude de fonctions aux compresseurs, EQ, Reverb, etc.
On s'aperçoit qu'on possède ici une bibliothèque de Plugins très bien fournie et plutôt orientée émulation vintage.
Et puis Laurent aborde aussi, bien sûr, des principes clés du mixage liés à l'utilisation de ces différents effets. J'ai un titre à mixé en attente... je sais avec quels Plugins je vais travailler...
Merci Laurent !
Nos dernières formations Komplete