article(s) dans votre panier VOIR

Cours en ligne sur RealFlow 2014, le fonctionnement des caches et export central

  • Vidéo 4 sur 48
  • 5h08 de formation
  • 48 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les caches et export central
00:00 / 05:56
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto Realflow 2014, l’expert, Alain Maindron nous propose de découvrir les caches et l’export central de ce logiciel de simulation de fluide et de liquide. Afin de nous aider à mieux comprendre le fonctionnement de ces deux éléments, l’auteur nous montre comment lancer une simulation dans le programme. L’action consiste à simuler un « écoulement d’eau » afin d’observer comment celui-ci effectue la mise en cache. Avec cette simulation nous pouvons constater le fonctionnement de l’outil de calcul « Command line ». Dans le dossier Realflow, nous y trouverons toutes les données mises en cache par le logiciel. Dans ce sens, nous allons explorer les dossiers « particles » et « meshes ». L’expert nous fournit alors des explications sur le mode de sauvegarde « frame par frame » et sur la particularité des « émetteurs ». Pour ce faire, nous devons nous familiariser avec l’utilisation de la commande « Export central ». Cette dernière permet en effet d’avoir un aperçu des différents éléments que l’on peut exporter. De plus, nous pouvons sauvegarder des fichiers en format « .bin » ou encore en « .obj ». Le réalisateur de la vidéo évoque également la possibilité d’exploiter ces données dans d’autres programmes tels que « 3DsMax » ou « Maya ». Au terme de la visualisation de cette version 2014 de Realflow, nous serons en mesure de sauvegarder et d’exporter n’importe quel projet mise en cache dans notre simulation.