Comprendre les trois dimensions du mixage audio

Les 3 dimensions du mixage audio
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre le mixage audio : Mixer vos sons comme un pro !
Revoir le teaser Je m'abonne
4,7
Transcription

59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,7
59,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de vous aider à :
- Comprendre les trois dimensions du mixage audio.
- Apprendre à gérer la dimension verticale (fréquentiel, dynamique, volume).
- Maîtriser la dimension horizontale (spatialisation stéréo).
- Utiliser les reverbs et délais pour créer la profondeur sonore.

Cette leçon explore les trois dimensions du mixage audio : verticale, horizontale et profondeur. Découvrez comment chaque dimension contribue à un mixage cohérent et professionnel.

Dans cette leçon, nous discutons des trois dimensions qui composent le mixage audio. La dimension verticale comprend la gestion des fréquences, de la dynamique et du volume des différents éléments. La dimension horizontale traite de la spatialisation des éléments dans l'espace stéréo, en utilisant la panoramique pour créer une image sonore large. Enfin, la dimension de profondeur est gérée par les réverbérations et les délais, permettant d'étager les instruments en profondeur. Bien que ces concepts puissent paraître simples, leur interdépendance ajoute une complexité non négligeable au processus de mixage. Par exemple, la gestion fréquentielle influence la spatialisation stéréo, et ces deux dimensions affectent à leur tour la perception de la profondeur. Comprendre et maîtriser ces interactions est essentiel pour réaliser un mixage audio équilibré et professionnel.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de comprendre les trois dimensions du mixage audio ?
Comprendre les trois dimensions du mixage audio permet de créer un mixage équilibré et cohérent, où chaque élément sonore trouve sa place sans interférer avec les autres.
Comment la dimension verticale affecte-t-elle la perception de la dimension horizontale ?
La dimension verticale affecte la perception de la dimension horizontale car la gestion fréquentielle et la dynamique influencent la manière dont les éléments peuvent être positionnés dans l'espace stéréo.
Quels outils sont utilisés pour gérer la profondeur dans un mixage audio ?
La profondeur dans un mixage audio est gérée par l'utilisation de réverbérations et de délais, qui permettent de placer les instruments à différentes distances dans le champ sonore.
On va parler maintenant des trois dimensions qui composent le mixage audio. Bien sûr, un mix audio c'est pas comme une image, on dit en trois dimensions mais on n'a pas cette même perception, d'accord ? Mais il faut quand même comprendre qu'un mixage audio va se répartir sur trois dimensions différentes. Nous allons en discuter. Si je prends ce schéma là, il résume très bien la manière dont il faut envisager un mixage audio en trois dimensions. La première dimension, qu'on appelle la dimension verticale, va gérer trois paramètres. Le fréquentiel, la dynamique et le volume entre les différents éléments. Donc la première dimension va avoir attrait donc à la gestion de l'équalisation, donc du fréquentiel, plus de la gestion de la dynamique, donc par l'intermédiaire des compresseurs limiteurs, des expander gates ou des dsr, et le volume ça va être l'équilibre que je vais faire entre mes différentes sources sonores. Notre deuxième dimension, qui est la dimension horizontale, elle va toucher la spatialisation des éléments dans mon mix. La spatialisation, c'est à dire l'espace stéréo de mon mix. Donc nous on est sur un espace qu'on appelle 2.0 ou 2.1, c'est à dire une enceinte gauche et une enceinte droite avec un centre virtuel. Donc on va panoramiquer, comme on dit, les éléments, soit à gauche soit à droite, pour avoir une image la plus large possible. Ensuite on va avoir la dimension la moins connue, c'est à dire la profondeur, c'est la troisième dimension qui va être gérée par les reverbs et par les délais. Cette dimension va me permettre de créer ce qu'on appelle des plans sonores. Elle va me permettre d'étager les instruments dans la profondeur de mon mix. Alors vous allez me dire, expliquer comme ça, ça paraît vraiment très simple. Une première, une deuxième, une troisième dimension. Oui, vu comme ça, ça paraît simple. Le problème se trouve où ? Le problème c'est que toutes les dimensions sont liées les unes aux autres. Et là, ça commence à poser pas mal de problèmes. Pourquoi elles sont liées ? Et bien exemple, si je prends la première dimension, le fréquentiel, c'est lié forcément à la panoramique. Pourquoi ? Parce que je ne vais pas pouvoir panoramiquer tout ce qui est grave à gauche et tout ce qui est aigu à droite. Comme je ne vais pas pouvoir mettre tout ce qui est compressé à gauche et tout ce qui est non compressé à droite. Ou pour finir, tout ce qui est fort à gauche et tout ce qui est faible à droite. Donc vous voyez bien déjà que ma première dimension, dans son intégralité, est liée à la deuxième dimension, qu'elle panoramique. De plus, ces deux dimensions en termes de verticalité et d'horizontalité sont liées à quoi ? Et bien elles sont liées à cette troisième dimension qui est la profondeur. Pourquoi ? Parce que je ne peux pas mettre tout ce qui est grave au fond et tout ce qui est aigu devant. Je ne peux pas mettre tout ce qui est compressé au fond et tout ce qui est non compressé devant dans mon mix. Donc vous voyez bien que la première, la deuxième et la troisième dimensions sont liées entre elles et c'est ce qui fait toute la complexité du mixage audio.

Programme détaillé de la formation

12 commentaires
4,7
12 votes
5
4
3
2
1
EZ78
Il y a 7 months
Commentaire
Formation validée. Rien à redire, très bien structuré. clair et précis. Excellent formateur.
PS : la différence de niveau entre la voix d'Alexandre et le mix est assez légère, pas particulièrement désagréable.
julierak
Il y a 1 year
Commentaire
Intéressant mais le niveau des pistes audio de la chanson est très bas par rapport à la voix du formateur !
maela.clar
Il y a 1 year
Commentaire
🙏🏼
PurpleSwann
Il y a 1 year
Commentaire
Merci Alexandre, ces étapes ont beau paraitre évidente par moment, ta vulgarisation et ton enthousiasme nous font redécouvrir certains paramètres, "non-négligeables" du travail d'un ingénieur du son.

Et là vous allez me dire "à Bientôt" et je vous répondrai "oui".^^
goetx
Il y a 1 year
Commentaire
Merci pour cette formation. Beaucoup de plaisir d'apprentissage dans la première partie, une mise en application précise dans la deuxième, je crois avoir gagné en méthodologie, et en connaissance assurément.

À bientôt !
ludobtmk
Il y a 1 year
Commentaire
Bravo pour la formation .. Alexandre et très claire dan ses explications et le procéder ..
Merci Elephorm
dan.fort
Il y a 2 years
Commentaire
Trèes bon formateur, bien expliquer et et très bien présenter, super merci
ROBY NVT PROD
Il y a 2 years
Commentaire
Très bon formateur merci beaucoup .
alexandre.theresin
Il y a 2 years
Commentaire
Le son de la voix du formateur est plus fort que celui du mixage !!
laparliere.thierry
Il y a 3 years
Commentaire
Tres bon formateur et super interessant et tres bonne formation de base pour le mixage. La difference de volume entre le micro du formateur, tres pro, et les samples en traitement est important et oublige a jouer sur le volume constamment entre l ecoute d un traitement de son plutot bas et le volume micro du formateur plutot fort. Parfois nous laisser un peu plus de temps pour ecouter un traitement et noter la difference avant que le formateur revienne sur des explications (toujours pertinentes). Dans l attente de le meme formation mais en techniques intermediaires et avancees. Merci a vous et au formateur !
Jiemp
Il y a 3 years
Commentaire
Très complet, tres bien fait.
Mais le son de la voix du formateur est plus fort que celui du mixage, du coup pas terrible...
jerokoll
Il y a 3 years
Commentaire
Bien :!!!!
Nos dernières formations Techniques Audio