article(s) dans votre panier VOIR

Importation et emplacement des images avec Lightroom 2

  • Vidéo 14 sur 104
  • 6h12 de formation
  • 104 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Importation et emplacement des images
00:00 / 04:36
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous entamerons ici des leçons consacrées à l’importation. Il s’agit de la première étape de travail dans Lightroom, elle est absolument indispensable. Nous avons ici ouvert un catalogue, qui est entièrement vide qu’il va falloir remplir en y important des photos. Pour cela nous pouvons passer par le bouton importer, ou encore par le menu fichier qui propose différentes options d’importation. Signalons également une préférence que nous allons mettre en œuvre tout de suite, qui se trouve dans l’onglet importer, et qui permet de détecter automatiquement la carte mémoire. Cette option est ici activée, j’ai inséré une carte mémoire dans un lecteur et vous pouvez voir que la fenêtre d’importation s’ouvre automatiquement. Cette fenêtre est composée de plusieurs cadres, car l’importation gère différents aspects. Premier élément auquel nous allons nous intéressé est localisation des photos et leur gestion c'est-à-dire comment transférer les photos ou encore les conserver à des emplacements précis et quelles opérations de tri peuvent être dont j’ai déjà accompli. Nous pouvons voir ici que les images ont été comptées et que les dates de prise de vue sont mentionnées. N’oubliez pas d’afficher l’aperçu qui vous permettra de pré visualisé vos photos sur des vignettes. À partir d’une carte mémoire, le choix est plutôt limité. En faite, il s’agira essentiellement de copier les photos dans un nouvel emplacement pour les ajouter au catalogue ou encore de les convertir en DNG ; un point que nous avons abordé dans une leçon précédente. Ici je n’ai pas besoin de le faire puisqu’on travaille directement en DNG. Autre point à régler immédiatement, l’emplacement des photos en choisissant un dossier, par défaut les images sont copiées depuis la carte mémoire dans le dossier image du compte utilisateur, ensuite on peut organiser les photos dans le dossier. Nous avons ici différentes options, choisir un dossier que nous allons nommer directement, en remplissant le champ qui se trouve ici ou bien encore opérer un tri par date. Dans ce cas, plusieurs méthodes sont à notre disposition ; je vous recommande d’adopter la méthode avec le dossier parent qui contient l’année de prise de vue et le dossier conteneur avec le jour, le mois et la date. Pourquoi cette méthode ? Parce qu’elle a l’avantage d’être claire et elle évite le doublon, ce qui ne sera pas le cas avec la méthode année, mois, jour, on risque d’avoir plusieurs dossiers qui auront le numéro 17 et 12. Petite option intéressante pour les cartes mémoire, l’éjection de la carte aussitôt après l’importation, une option que nous allons cocher ou encore pour la sauvegarde, la possibilité de copier les photos importées dans un dossier qui par défaut se trouve dans le compte utilisateur dans le dossier image, Lightroom, sauvegarde téléchargement ; bien sûr libre à vous de choisir votre propre dossier. En ce qui concerne la sélection, on peut choisir d’importer toutes les photos, d’opérer un tri par date ou encore de sélectionner directement les photos dans la zone d’aperçu. Pour cela nous disposons de deux boutons, l’un pour sélectionner toutes les images et l’autre qui les désélectionne. Nous allons ici sélectionner dans un premier temps un groupe de quatre images en cliquant sur une première photo, puis faisons une majuscule clic, puis ensuite nous cliquons sur la coche qui sélectionne ensemble les quatre photos. Ici nous apportons seulement quatre photos pour que l’opération soit rapide et qu’elle nous permette de présenter les autres options de placement. Voilà l’importation est en cours, signalons que c’est une opération que n’empêche pas de travailler parce qu’elle s’effectue en tâche de fond et donc on peut commencer à visualiser ces photos et les trier, alors même que l’importation n’est pas encore terminée. Réimportons, cette fois à partir d’un disque, ici nous irons sélectionner sur notre disque dur un dossier qui contient des images, nous les sélectionnons. Cette fois en termes de gestion de fichiers nous disposons d’une option supplémentaire. Comme les images sont déjà présentes sur notre disque, nous allons simplement les ajouter au catalogue sans les déplacer. Cette fois, la structure hiérarchique de dossier est conservée puisque nous voyons ici le sous dossier ; puis enfin nous validons. Voilà, l’importation commence. Comme je vous le disais précédemment, nous pouvons commencer à observer les images et à les annoter, tandis qu’une barre de tâche nous permet de suivre la progression des opérations. Après la gestion des médiats, nous passerons dans la leçon suivante aux options de dénomination des fichiers.