Techniques Avancées de Synthèse Sonore

Superposition de voix d'unison et detuning
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtriser Serum - La synthèse sonore avancée
Revoir le teaser Je m'abonne
3,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
3,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

À la fin de cette vidéo, vous serez capable de :
1. Utiliser les techniques de superposition de voix d'unisson.
2. Ajuster le détuning pour enrichir le timbre sonore.
3. Manipuler les modes de distribution des voix d'unisson pour divers effets sonores.

Explorez les techniques de synthèse avancée pour créer des sons plus complexes en utilisant la superposition de voix d'unisson et le détuning.

Dans cette leçon, vous apprendrez plusieurs techniques avancées de synthèse sonore qui vous permettront de créer des sons de plus en plus complexes. La première technique abordée est la superposition de voix d'unisson et le détuning. En partant de formes d'ondes simples, telles que l'onde sinusoïdale, nous explorerons comment ajouter et manipuler plusieurs voix d'unisson pour augmenter la complexité du signal sonore. Vous découvrirez comment ajuster le fine tune et le pitch d'un oscillateur, ainsi que l'impact de ces réglages sur le timbre du son. La leçon couvre également l'utilisation de différents modes de distribution des voix d'unisson, comme le mode linéaire, super, exponentiel, et random, chacun ayant un effet distinct sur le son final. Enfin, nous verrons l'importance de la répartition stéréophonique des voix d'unisson et comment ajuster ce paramètre pour obtenir un son soit mono soit stéréo.

Voir plus
Questions réponses
Quel est l'effet d'ajouter plusieurs voix d'unisson à un oscillateur sinusoïdal?
Ajouter plusieurs voix d'unisson à un oscillateur sinusoïdal augmente l'amplitude du signal de sortie et crée des modulations complexes.
À quoi sert l'ajustement du fine tune dans le détuning des voix d'unisson?
L'ajustement du fine tune permet de créer un effet de modulation, tel que le trémolo, en désaccordant légèrement une voix d'unisson par rapport à une autre.
Quels sont les différents modes de distribution des voix d'unisson abordés?
Les différents modes abordés sont le mode linéaire, super, exponentiel, inversé, et random.
On va voir maintenant plusieurs techniques de synthèse avancée qui vont nous aider à synthétiser des sons de plus en plus complexes. Pour la première technique, nous allons voir la superposition de voix d'unisson et de détuning. Donc pour ça, je vais repartir sur des formes d'ondes simples, donc init preset, je vais chercher une onde sinusoïdale, basic shapes, pour l'oscillateur A. J'ai donc une sinusoïde, donc une seule voix d'unisson sur l'oscillateur A et je vais copier le paramétrage de A sur B et je vais faire jouer B progressivement avec un volume de sortie de plus en plus fort. On observe que le signal vient changer d'amplitude, donc on reste sur le même contenu harmonique. C'est simplement dans ce cas-là, quand les deux oscillateurs sont parfaitement accordés, l'oscillateur B qui vient jouer à l'unisson de l'oscillateur A, cet accordage est parfait, on a un gain supplémentaire d'amplitude sur le signal sortant. Ce qui va être intéressant maintenant de voir, c'est le désaccordage léger d'une voix d'unisson, donc par exemple ici de l'oscillateur B. Pour faire un désaccordage léger, je vais travailler sur le fine tune de l'oscillateur B. Avec un fine tune qui varie, c'est une valeur de 0 à 100%, un fine tune de 20%, 20 cents, j'introduis un effet de vibrato, enfin de trémolo plutôt, de modulation, et si j'augmente l'écart, j'accélère cet effet de trémolo. Maintenant si je veux dépasser les 100% du fine tune, je vais travailler sur le pitch par exemple. Et donc on voit la fréquence introduite par l'oscillateur B partir sur la droite, puisque je monte le pitch de B. Pour travailler à l'unisson, la technique intéressante c'est de rester dans une plage assez réduite pour introduire cet effet de modulation. Avec une voix d'unisson supplémentaire. On peut maintenant reproduire ce phénomène sans introduire l'oscillateur B, c'est-à-dire que je vais désactiver l'oscillateur B et je vais me servir des voix d'unisson qui sont associées à l'oscillateur A, donc avec cet effet de modulation, et je vais me servir des voix d'unisson qui sont associées à l'oscillateur B. Associées à l'oscillateur A, avec ce paramètre unisson qui me permet de choisir le nombre de voix d'unisson que je souhaite utiliser, de 1 à 16, 1 étant la forme d'onde sortante uniquement de l'oscillateur A, donc il n'y a pas de voix additionnelles. Si je veux en rajouter une, je vais passer ça sur 2. Et le détuning que j'ai mis en évidence avec l'oscillateur B tout à l'heure, on le retrouve sur le paramètre détune. Si je le réduis, je retrouve... Maintenant si j'augmente le nombre de voix d'unisson, avec ce léger détune, je vais augmenter cet effet de modulation. On voit qu'il y a des modulations différentes, puisque chaque voix d'unisson apporte... Elle est détunée par rapport à la fondamentale, l'onde initiale, donc chaque voix d'unisson apporte son lot de modulation. C'est pour ça qu'en augmentant le nombre de voix d'unisson, on augmente la complexité des modulations produites dans l'oscillateur B. Jusqu'à obtenir, avec 16 voix d'unisson, le réglage le plus complexe. Alors à quoi ça va nous servir ce paramètre d'unisson ? Ça va nous servir à émuler le jeu de plusieurs instruments, comme dans un orchestre, comme dans un orchestre d'orchestre, comme dans un orchestre d'orchestre, comme dans un orchestre d'orchestre, comme dans un orchestre d'orchestre, comme dans un orchestre d'orchestre, le jeu de plusieurs instruments. Comme dans un orchestre, on peut avoir des violons qui vont jouer la même partition, on peut avoir plusieurs violons qui vont jouer la même partition, ou plusieurs instruments. C'est un peu l'objectif de l'unisson, de pouvoir faire jouer l'oscillateur plusieurs fois, avec un léger désaccordage, pour reproduire cette sensation de son fourni et riche au niveau fréquentiel de plusieurs instruments qui jouent ensemble. Pour mettre ça en évidence, ce coup-ci je vais aller chercher par exemple une forme d'onde de type Dante, qui serait la forme d'onde la plus appropriée pour essayer de faire un son qui se rapproche de violons ou d'instruments à cordes. Là, on retrouve la forme d'onde simple. Et quand j'arrive sur des valeurs extrêmes, j'ai cette sensation de confusion, où les voix d'unisson s'entrechoquent au niveau fréquentiel pour produire ce timbre-là. Avec des effets de recouvrement, de phasing. Je vais donc travailler sur le détune. Et puis je détune mes voix d'unisson, et je produis ce son inharmonique. Complexe. Je peux également, dans la partie globale, sur les paramètres d'unisson, travailler sur des paramètres supplémentaires. Je vais donc pouvoir augmenter la valeur de range, qui est pour l'instant réglée sur 2. Je vais donc pouvoir augmenter la valeur de range, qui est pour l'instant réglée sur 2, donc 2 semitones, c'est-à-dire que c'est la valeur maximum du détune, pour l'instant qui est positionnée sur 2 semitones. Maintenant, si j'augmente encore cette plage, et bien j'augmente la complexité des voix d'unisson qui jouent ensemble. Donc on a un son un peu de... de... de... de... de... de... Donc on a un son un peu de... de music box, ou d'harmonium. Et on s'aperçoit que sur le... rendu spectral, et bien, on a rempli l'ensemble de notre spectre, en partant simplement d'une forme d'onde. Je vais maintenant resserrer mes voix d'unisson en réduisant le paramètre détune. Ce qui me permet de retrouver complètement le contenu spectral de ma forme d'onde en dents de scie. Et donc le paramètre détune me permet ici de faire un morphing entre ces deux valeurs extrêmes, donc la forme d'onde initiale en dents de scie, et le contenu harmonique très très riche avec un détuning important. Donc toutes les... toutes les... toutes les... toutes les... toutes les... toutes les... toutes les... toutes les... toutes les valeurs intermédiaires me permettent en fait de produire des timbres assez différents. Ce qui me donne... Ce qui me donne en fait toute une palette sonore de possibilités en fait pour créer de nouveaux sons à partir simplement de l'oscillateur A et du détuning des 16 voix d'unisson. Donc sur ce réglage remis au maximum, détune, maintenant je repasse sur global et on va aller voir l'influence du paramètre mode. Alors le paramètre mode, je le rappelle, permet de changer le mode de répartition des voix d'unisson sur l'oscillateur A. Donc on est ici, si je clique sur détune, sur une répartition linéaire. On voit que toutes les voix d'unisson sont espacées entre elles à distance égale. C'est donc le mode linéaire. Si je passe au mode super, maintenant j'ai une répartition où les voix d'unisson sont resserrées au centre et plus elles sont écartées, et plus l'espace entre les voix d'unisson s'agrandit. Le mode exponentiel est un mode similaire avec des valeurs exponentielles. Donc resserrer au centre et écarter les voix d'unisson écartées entre elles sur les côtés. Un mode inversé, où là ça va être l'inverse, ça veut dire que les voix d'unisson sont écartées entre elles au centre et lorsqu'elles sont écartées du centre, elles viennent se resserrer entre elles. Ce qu'on voit ici sur les extrêmes. Et random, qui est une répartition aléatoire des voix d'unisson. Sur random, si j'écoute, à chaque fois que je presse une touche, je vais avoir une génération de valeur aléatoire pour chaque note précis. C'est pour ça que j'obtiens un timbre différent à chaque fois. Et on va écouter les autres modes, la différence entre les modes. A l'oreille comme ça, il y a certains modes qui sont plus harmonieux que d'autres. Par exemple, le linéaire, par rapport aux autres, il est assez... produit plus d'hinarmonie, on va dire. Super, à l'air un peu plus harmonieux. Exponential, encore plus harmonieux. Inversé, on est sur... probablement quelque chose d'assez inharmonique. Et le random, n'en parlons pas, on est vraiment sur quelque chose qui a cassé complètement les harmonies spectrales. Donc tout dépend effectivement de l'objectif qu'on se fixe. Si on souhaite avoir un son harmonique ou pas, on va pouvoir le faire. Si on souhaite avoir un son harmonique ou pas, on va pouvoir jouer sur ce paramètre-là. En plus du réglage... de la valeur du détuneur, ici. A ce son-là, on va aller ajouter un nouveau paramètre. Il s'agit donc du stack, le mode de stacking des voix d'unisson. C'est la façon dont les voix d'unisson sont réparties au niveau de la gamme, des fréquences. On va pouvoir ici, par exemple, dire de faire jouer, dans l'ensemble des 16 voix d'unisson qui sont en train de jouer, on va pouvoir dire d'en faire jouer par exemple une, ici à l'octave. 100. Je suis resté sur le mode exponentiel, le mode qui me semblait être le plus harmonique. Et là, je vais pouvoir jouer également sur des harmonies en changeant la répartition des voix d'unisson. 100. 100. 100. 100. 100. C'est encore un réglage qui me permet de travailler sur le timbre du son que je souhaite obtenir. Sur Serum, quand on travaille sur le détune, on introduit initialement un espace stéréo avec cette valeur-là qui, effectivement, est matérialisée par l'analyse du nébula ici. On voit bien une répartition d'énergie de gauche à droite sur le champ stéréo. Donc si je réduis le détune, on réduit effectivement cette répartition stéréo. Et dans certains cas de figure, on peut être amené à vouloir récupérer uniquement un son monophonique en sortie de l'oscillateur A. Dans ce cas, je vais réduire la largeur stéréo des voix d'unisson. En mettant ce paramètre à zéro, je récupère un son mono. Ce qui me permet éventuellement de combiner ce son avec un autre oscillateur et traiter l'aspect stéréo dans le règle d'effet dans la synthèse du son que je souhaite produire.
3 commentaires
3,0
3 votes
5
4
3
2
1
Air2
Il y a 2 years
Commentaire
Formation intéressante pour le Sound Design
Il y a deux formations "maîtrisez" sur Elephorm, mais on ignore la version du logiciel utilisée et l'ordre de visionnage, si il y en a un !?
devdiad
Il y a 3 years
Commentaire
Décevant. Ca reste très léger pour une formation dite "avancée"... On est vraiment sur de la formation pour débutant.
On passe en revue des fonctions quand même très basiques de Serum.
Donc bien si vous découvrez Serum mais en aucun cas si vous avez déjà l'habitude de bosser avec et que vous voulez aller plus loin.
Vous ne trouverez pas ici de gros "tricks" de sound design pour des gros sons de dubstep par exemple.
Point positif : le cours est assez détaillé et bien expliqué.
jotroca
Il y a 3 years
Commentaire
un peut déçu de la formation je m attendais a ce qu'on me montre comment crée un pad par exemple
Nos dernières formations Serum