article(s) dans votre panier VOIR

Solving de votre tracking

  • Vidéo 11 sur 30
  • 3h57 de formation
  • 30 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Solving de votre tracking
00:00 / 10:02
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel sur l’atelier VFX, le formateur vous apprend à faire le solving de tracking dans Nuke X. Cette vidéo a pour objectif de convertir des points de tracking 2D en 3D. Pour ce faire, vous avez préalablement besoin d’un projet muni de plusieurs points de tracking. Une fois ce travail préparatoire fini, vous entrez dans le panneau Properties. Dans ce panneau, vous entrez dans l’onglet Camera tracker pour atteindre le bouton Solve. Cette manipulation vous permet d’avoir des points distincts avec un code couleur précis. A ce propos, les points de couleur verte indiquent que le tracking est correct tandis que les points colorés en rouge sont signe d’anomalie. Pour affiner la qualité de votre travail, Nuke X vous offre la possibilité de supprimer ces tracking défectueux. Pour y arriver, vous entrez dans l’onglet Autotracks pour cliquer sur le bouton Delete rejected. Dans le cas ou des tracks de couleurs orange sont présentes dans votre projet, le bouton Delete unsolved permet dans ce cas de les supprimer. Il est à noter que pour afficher le taux d’erreur sur une track, il vous suffit de sélectionner le track en question. Une fois toutes ces opérations finies, vous actualisez votre projet en entrant dans l’onglet Camera tracker puis en appuyant sur le bouton Update solve. Cette action a pour effet de diminuer le taux d’erreurs visible dans le champ Error. Dans le cadre de la vérification de la fluidité de l’image, vous devez créer une caméra pour mieux corriger les erreurs. Pour cela, vous entrez dans le panneau Node graph puis vous sélectionnez la node Camera tracker. Une fois la n’ode sélectionnée, vous revenez dans l’onglet Camera tracker pour entrer dans l’index Camera. Depuis la liste proposée par ce dernier, vous choisissez Scene + pour à la fois exporter la Camera, la Scene, le Point cloud et la Distortion. Pour rendre cette commande effective, vous appuyez sur le bouton Create. Cette manipulation abouti à la création du schéma de l’architecture dans le panneau Node graph. Laisser l’expression connectée vous permet de bénéficier de la mise à jour automatique du système à chaque changement. Pour conclure, le visionnage de cette vidéo vous permet d’avoir une image parallèle et non tordue.