article(s) dans votre panier VOIR

Cinema 4D : Caméra physique et assistant de composition

  • Vidéo 46 sur 52
  • 6h52 de formation
  • 52 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Caméra physique et assistant de composition
00:00 / 08:30
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation Cinema 4D, nous allons maintenant aborder le cadrage final de notre composition ainsi que les paramètres de la caméra physique. Donc pour ça, je suis simplement venu ici chercher une caméra classique que j’ai ajoutée ici dans ma scène donc je vais tout de suite activer la vue caméra en cliquant sur ce petit viseur, voilà, je passe en vue caméra. Donc ici si je passe sur les attributs de ma caméra, je vais pouvoir avoir différents paramètres, donc ici la projection, on est bien en vue de perspective, ce qui va m’intéresser ici, je vais pouvoir modifier tout ce qui est distance focale, la taille du capteur, donc ici la distance focale, j’ai mis une focale à 25 pour avoir un petit peu plus de profondeur, donc plus vous allez diminuer cette valeur, plus la perspective de votre scène va s’allonger, donc sur des valeurs même extrêmes, voilà, on va obtenir des trucs très formés et au contraire plus je vais passer sur des valeurs hautes, plus ma scène sera plate en terme de profondeur et en terme de perspective. Donc ici 25 j’ai quelque chose avec peu de déformation, mais j’ai quand même une belle profondeur, j’arrive à voir une d’angle de champs assez important, donc ici ce paramètre de distance focale va travailler de pair avec ici l’angle de champ vertical et horizontal, c'est-à-dire donc si je modifie l’un, tout de suite la modification va se répercuter sur les deux autres champs. Je vais laisser ici les décalages de film X et Y, et je vais tout de suite passer à ce qui nous intéresse ici, le rendu physique. Donc ici les options sont grisées, donc je vais venir activer pour ça les options ici de rendu physique, donc pour ça je vais venir dans mes options ici de rendu, et choisir le type de moteur de rendu que je souhaite, donc en loccurence, par défaut je suis en rendu complet, je vais passer ici en rendu physique. Donc ici j’ai le paramètre physique qui s’est ajouté dans ma liste, et je vais pouvoir ici régler ces différents paramètres et ces différentes options. Donc, je vais venir ici activer les options profondeurs de champ, c’est ce qui va m’intéresser pour donner de la profondeur de champ à mon image, si on avait été en animation, j’aurai également pu activer le flux de mouvement, le mot chaine bleuir, donc par exemple si j’avais une hélice, admettons, d’un ventilateur donc je verrai ici le flux de mouvement que provoque mon hélice au moment de l’animation. Donc ici vu qu’on est en image fixe, je vais juste activer la profondeur de champ et après il n’y a pas d’animation donc c’est inutile d’activer ce paramètre-là. Ici au niveau des échantillonneurs, on a plusieurs méthodes donc adaptatif qui va permettre de calculer de manière optimale l’image, et le mode progressif qui va réaliser très rapidement, on va voir très rapidement ce que donne notre rendu, il va réaliser plusieurs passes successives à l’infinie, comme ça il va tourner à l’infinie en terme de rendu, et à chaque fois, à chaque nouvelle passe il viendra affiner un petit peu plus le calcul, mais ça permet déjà en mode progressif, un aperçu très rapide de ce que peut donner la lumière ou le cadrage. Donc pour le moment on va rester en adaptatif et je vais venir ici retourner sur les paramètres de ma caméra physique, donc voilà le rendu physique est maintenant activé. Si j’étais sur une animation ici, ce qui m’intéresserait c’est d’activer le mode caméra donc ici ça changerait les modes ici d’angle d’obturateur, donc comme sur une vraie caméra de Cinema, la vue qu’on est sur du fixe, je vais surtout travailler de manière à ce qu’ici ma caméra ressemble plus à des réglages d’appareil photo. Donc je vais pouvoir régler en effet les vitesses d’obturateur, l’ouverture comme sur un vrai appareil photo. Donc comme ça je vais pouvoir créer deux la profondeur de champ par exemple très facilement en utilisant exactement les mêmes réglages. Je vais pouvoir également ici donner une intensité à un vignettage, donc c'est-à-dire que sur les bords de mon image vont être créée ici une ombre un petit peu noire, donc ce qui va nous permettre ici de centrer aussi l’action visuellement au centre. Donc, on peut voir cet effet-là sur des vieilles photos par exemple, l’intensité donc du vignettage, ici on peut aussi venir donner des aberrations chromatiques, donc en général qui sont crées avec des formes des objectifs sur des appareils photo classiques, ou encore des distorsions justement même chose qui sont donnés par l’objectif de l’appareil photo en général. Donc on peut venir reproduire ici de manière réaliste tous ces paramètres. On peut également modifier ici la forme du diaphragme donc sur des effets, quand on a un land flaire donc par exemple qui va venir taper à l’intérieur de la lentille, on a un effet de ce qu’on appelle le land flaire, donc on va pouvoir venir ici aussi, modifier cette forme, donc il est par défaut c’est des cercles, on peut venir donner une forme définie qu’on souhaite donc en activant le paramètre et ici en apportant une matière ou une texture particulière. Donc ici ca ne va pas nous intéresser on va rester sur quelque chose de classique, donc mon paramètre physique ici, j’ai réglé mon ouverture ici avec une valeur assez basse justement pour augmenter l’effet de profondeur noir de champ, la vitesse d’obturateur, je ne vais pas y toucher ici, et je vais pouvoir également, donc là je vais pouvoir faire un petit test de rendu, donc le rendu physique est un petit peu plus lent que le rendu qu’on fait, alors il manque pas mal de texture pour le moment on ne va pas s’en occuper, ce qui nous intéresse avec le cadrage, donc ici j’ai mes bases d’illumination globale qui sont en train de se calculer, donc ici mon rendu est terminé et donc je peux voir qu’il y a un effet très léger de profondeur de champ en allant vers l’arrière mais cette profondeur de champ donc on va essayer très léger donc, mais ici j’ai quand même un petit peu de flou sur mon robot alors justement je voudrai que le focus se fasse sur mon robot et qu’après la valeur de champ soit à l’avant et à l’arrière donc pour ça je vais venir ici, je vais retourner dans mon paramètre objet et je peux assigner ici un objet de mise au point, donc soit je viens prendre carrément mon robot ou ce que je ferai en général, je viens ajouter un objet neutre donc ici je vais me placer en vue de dessus, je viens ajouter un objet neutre dans ma scène qui va me servir ici de référence, de point de référence pour mon auto focus, donc je vais venir le placer à peu près à ce niveau là, autrement dit ici entre ma fleur, on va dire entre la fleur et le regard du robot, donc ici je vais pouvoir l’appeler focus, et dans ma caméra je vais venir simplement glisser ici mon objet focus dans l’objet ici de mise au point, donc la mise au point au niveau de mon rendu se fera ici au niveau de la netteté et, donc j’aurai de la profondeur de champ là en partant vers l’arrière et en allant vers l’avant ici, je vais passer maintenant à l’assistant de composition donc ici j’avais déjà placé ma caméra donc il suffit d’activer l’assistant ici de composition et je vais pouvoir venir dessiner par exemple une grille de composition, donc grille dessin si je viens améliorer le paramètre ici, je peux augmenter la valeur de ma grille, l’abaisser au contraire, donc ici j’ai utilisé une composition en neuf case, donc mon point d’ordre de ma composition va se trouver dans ce secteur là, donc je vais pouvoir aussi activer par exemple une spirale d’or, que j’ai basé sur l’œil ici de mon robot, donc le regard va naviguer comme ça, et je vais pouvoir donc activer tous les paramètres comme ça de composition classique qu’on a sur la peinture classique ou le cadrage donc les triangles, les diagonales et à chaque fois je vais pouvoir ici paramétrer l’effet en question donc par exemple le triangle, voilà, je vais retrouver ici le tracé triangle donc mode 1, mode2, symétriser les triangles pour l’avoir dans l’autre sens, donc pour chacun des paramètres voilà, je vais pouvoir venir ici trouver les options, et activer les options. Donc moi j’ai utilisé seulement voilà, la spirale d’or et la grille pour composer ma composition et donc ça donne une aide visuelle pour bien cadrer les compositions avoir quelques choses de cohérant visuellement.