Compréhension de la Modélisation des Murs Portants et Non-Portants

Exemples de priorités
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre Revit 2018 - Les éléments 3D d'architecture
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

Description Programme Avis

Les objectifs de cette vidéo sont de :

  • Comprendre les priorités et les fonctions des murs dans un projet de modélisation.
  • Apprendre à créer et ajuster des murs avec différentes couches et épaisseurs.
  • Observer l'analyse automatique des jonctions de murs et l'adaptation des couches.

Cette leçon approfondit la manière de créer et de gérer différents types de murs dans un projet architectural, en mettant l'accent sur les priorités et les fonctions des murs.

Dans cette leçon, nous explorons diverses situations pour mieux comprendre le fonctionnement des priorités et des fonctions au niveau des murs dans un contexte de modélisation architecturale. Nous débutons par la création d’un mur intérieur portant, composée de la même couche porteuse mais avec une épaisseur moindre et des couches d'enduit. Nous illustrons comment éviter les modifications involontaires des murs déjà existants grâce à la duplication. Ensuite, nous ajustons la structure du mur intérieur pour préciser ses épaisseurs et couches composantes.

Nous démontrons également comment le logiciel analyse automatiquement la jonction des murs et la manière dont les matériaux similaires peuvent éviter les lignes de séparation visibles. De plus, nous imaginons une situation où un mur porteur est entouré d'isolants et de briques pour former un pilier externalisé, et montrons comment créer un tel mur et observer les adaptations automatiques du logiciel.

Cette leçon est essentielle pour comprendre les fonctionnalités automatisées de jonction et d'adaptation des couches dans un logiciel de modélisation.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de dupliquer un mur avant de le modifier ?
Dupliquer un mur avant de le modifier garantit que les modifications n'affectent pas tous les murs du même type déjà existants dans le projet.
Que se passe-t-il lorsque deux murs avec des matériaux différents se rejoignent ?
Lorsque deux murs avec des matériaux différents se rejoignent, une ligne de séparation apparaît à l'interface entre les deux matériaux.
Comment le logiciel traite-t-il les jonctions entre murs et sols ?
Le logiciel effectue automatiquement des ajustements similaires pour les jonctions entre murs et sols, assurant une continuité et une intégration correcte des différentes surfaces.
Nous allons maintenant présenter quelques cas de figure qui vont bien permettre de comprendre la manière dont fonctionnent ces priorités et ces fonctions au niveau du mur. Nous allons commencer par imaginer que nous avons des murs intérieurs ici qui sont porteurs, mais qui seraient donc constitués par exemple de la même couche portante ici, le même matériau mais par exemple en 14 cm d'épaisseur, et deux couches d'enduit. Donc je vais pour cela créer un nouveau mur. Je vais partir de mon mur composition de façade et je vais créer un nouveau mur qui serait ce mur intérieur. Donc là, cette fois-ci, attention, ne pas oublier de dupliquer pour ne pas modifier tous ces murs-là. Et donc je vais dupliquer ça et je vais marquer mur intérieur. Voilà, maintenant je peux sans scrupule et sans crainte modifier la structure puisque je n'ai aucun mur de ce type qui est utilisé dans mon projet. Je sais que je ne vais pas avoir des conséquences malheureuses dans mon projet, donc je vais aller dans ma structure. Alors là, c'est assez simple. On a dit qu'on était en 14 cm d'épaisseur, donc il suffit que je modifie l'épaisseur de mon porteur. Et puis par contre, je vais supprimer deux couches extérieures et je vais remplacer cette couche-ci par la même que celle-ci. Alors c'est dommage qu'il n'y ait pas moyen de dupliquer une couche ici. Mais donc ici, je vais faire la finition 2, prendre l'enduit intérieur et lui donner 2 cm d'épaisseur. Voilà, donc je me retrouve là avec un mur de refont, un mur intérieur, avec le même matériau avec une épaisseur inférieure et deux couches d'enduit. Et bien, qu'est-ce qui va se passer quand je vais réaliser un mur comme ceci dans mon projet ? Regardez, je peux cliquer n'importe où ici, venir cliquer n'importe où ici, Escape. Et lui, automatiquement, il va faire ceci, puisqu'il fait cette fameuse analyse. Et donc ce mur-ci, qui est un mur porteur avec une fonction 1, va rejoindre automatiquement le mur porteur ici et la fonction 1 de ce mur-ci. Et donc dans le mur de façade qui est là, c'est la partie finition 2 qui va céder la place. Et comme en plus nous avons les mêmes matériaux, je n'ai pas de ligne de séparation ici. Donc si là j'avais eu du béton et là de la maçonnerie, j'aurais eu une ligne ici parce que ce sont des matériaux différents. Ici, comme ce sont les mêmes matériaux, j'ai ceci. Et donc cette analyse automatique va se faire partout. Donc si je fais ceci, je vois qu'ici, il va automatiquement réaliser la jonction du mur correctement. Là également, là également. Autre cas de figure, imaginons que nous ayons ici un mur pour lequel on souhaite avoir un mur porteur de 14 ici. Et puis qu'il soit entouré d'isolants de vide et de briques, faire une espèce de pilier ici à l'extérieur. Eh bien c'est la même chose. Je vais repartir de ce mur-là et je vais créer un mur de type différent. Donc je vais reprendre mon mur composite de façade. Je vais le dupliquer et l'appeler par exemple mur pilier. Et lui, cette fois-ci, c'est l'inverse de ce qu'on vient de faire. Je vais ajouter deux couches côté intérieur ici. Donc je vais insérer deux couches. Attention à Escape. Et donc je vais avoir la même chose que là, dans l'autre sens. Donc je vais avoir un isolant vide, une finition 1. Et puis là, j'inverse l'ordre. Donc je mets d'abord une isolation. Ensuite, un vide d'air. Et ensuite, une brique commune. Avec des épaisseurs de 10, de 5 et de 9. Et j'avais dit que le porteur passait à 14 cm. Voilà, donc là j'ai mon mur pilier. Je fais OK. Et je fais OK. Et donc voilà, si j'applique maintenant ce mur ici, vous voyez qu'automatiquement, ici, il a réalisé la jonction correcte. Et donc chaque couche qui a une priorité inférieure, s'est automatiquement cassée en deux, si je peux dire, a cédé la place pour la couche de priorité supérieure. Voilà, c'est quand même assez confortable comme méthode de travail. Ça permet vraiment, vous voyez, n'importe où, dès que je vais positionner ce mur-là, il va y avoir ces couches qui vont s'adapter de manière tout à fait correcte. Il faut savoir évidemment que ce genre d'adaptation automatique se fait aussi bien entre mur qu'entre mur et sol. Nous le verrons un petit peu plus tard quand nous attaquerons la modélisation des sols.

Programme détaillé de la formation

Nos dernières formations BIM
  • Attic+ - Les fondamentaux
    Découvrir
    2h17 25 leçons 4 / 5
  • Apprendre Autodesk A360
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec A360.
    31min 14 leçons
  • Apprendre Tekla BIMsight
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec Tekla BIMsight.
    43min 14 leçons 3 / 5
  • Apprendre bimsync
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec bimsync.
    49min 13 leçons
  • Apprendre BIM Vision
    Découvrir
    Être capable de naviguer, d'annoter et de collaborer sur une maquette numérique avec BIM Vision.
    23min 8 leçons 3 / 5