article(s) dans votre panier VOIR

Augmenter la dynamique : exposer sur la droite avec Photoshop Lightroom 3

  • Vidéo 68 sur 129
  • 8h42 de formation
  • 129 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Augmenter la dynamique : exposer sur la droite
00:00 / 02:29
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
24,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo pour apprendre Photoshop Lightroom 3, le formateur vous montre comment augmenter la dynamique par l’exposition sur la droite. Le but est d’enregistrer de l’information sur une plage de luminosité très étendue. Il est à noter que cette action est aussi bien possible sur les hautes lumières que sur les basses lumières. En plus de cela, contrairement au contraste qui est une donnée de sortie pour une représentation à l’écran ou sur le papier, la dynamique constitue une donnée d’enregistrement. Par conséquent, dans le cas où vous essayez de faire passer une dynamique assez importante sur un support peu contrasté, vous allez avoir un résultat artificiel et une image plate. L’enregistrement de la dynamique est donc un élément important en photo. De plus, dans certains fichiers JPEG, vous obtenez des photos très peu contrastées mais aussi dépourvues de dynamique. Cela signifie que le numérique présente une certaine lacune par rapport à l’argentique. Par ailleurs, vous pouvez désormais exploiter en post-production la réserve d’informations supplémentaires qui est disponible dans le fichier. Pour cela, vous disposez de deux méthodes dont l’une implique une exposition sur la droite. Cela consiste à surexposer l’image d’environ 1 diaphragme à la prise de vue pour ensuite la corriger en post-production, en notant que cette méthode fonctionne exclusivement pour les fichiers RAW. L’idée est de diminuer l’exposition de manière compensée pour ensuite retrouver une matière de qualité. Cette méthode est ainsi idéale pour les parties sombres qui ont été mieux exposées à l’origine. Par la suite, elles sont moins vulnérables par rapport aux bruits. Il est donc préférable de l’utiliser en studio pour mieux contrôler l’éclairage. Par contre, il est difficile de la maîtriser lorsque vous êtes à l’extérieur comme dans les scènes de forts contrastes. A ce moment, il faut bien renforcer le matériel puisque tous les capteurs n’ont pas les mêmes capacités face aux grands écarts de luminosité. Il est alors conseillé d’utiliser les grands capteurs comme les boîtiers Full-Frame puisqu’ils peuvent récupérer des informations allant jusqu’à 2 diaphragmes. En conclusion, exposer sur la droite permet de gérer la luminosité sur une image.