article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Excel | Les formules de base et poignée de recopie

  • Vidéo 12 sur 62
  • 5h59 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les formules de base et poignée de recopie
00:00 / 07:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors, maintenant, je vais vous montrer quelques formules. Donc nous n’avons plus besoin momentanément de notre base de données, nous allons donc la fermer et puis nous reviendrons plus tard avec, car nous allons jouer un petit peu avec celle-ci. Donc, pour la fermer, eh bien simplement, la croix, fermer la fenêtre. Si j’avais pris la croix supérieure, j’aurais fermé le logiciel, donc bien celle-ci, voilà et je vais, alors, je vais vous inviter à créer un nouveau classeur pour créer une espèce de bible que moi j’appelle « guide de formule » et qui va vous être bien utile, vous allez pouvoir l’imprimer et la garder j’espère très très longtemps, elle va vous aider à créer vos outils. Alors bien sûr, moi je triche un petit peu hein parce que je l’ai déjà créé en partie, nouveau, vous ouvrirez un nouveau classeur, et puis donc nouveau classeur Excel et vous viendrez alimenter petit à petit avec moi ce classeur. Alors, je vous invite à enregistrer tout de suite hein, vous faites fichier, enregistrer sous et appelez-le bien sûr « guide des formules » et classez-le comme vous le souhaitez. Donc, moi je ne vais pas le faire puisque je vous ai dit hein, moi je l’ai déjà créé, voilà, donc je vais ouvrir le mien, voilà ce que c’est, comme ça vous allez comprendre, voilà un guide de formule. Là j’ai mis des fonctions qui concernent les maths et trigos, vous voyez, j’ai des calculs qui sont faits, qui sont réalisés et en face, j’ai la fonction qui est écrite. Alors là ça parait simple, effectivement, là ça parait légèrement plus compliqué, mais c’est très impressionnant, vous allez pouvoir impressionner vos amis et vous verrez que ce n’est pas si compliqué que ça. Donc, vous avez une feuille vierge, je vous conseille de recopier, de faire une pause de temps en temps et de recopier ce que je viens de vous dire. Donc, pour commencer, on va apprendre les symboles qui permettent de faire les formules de base. L’addition c’est le symbole plus (+). La soustraction, le moins (-), alors le moins c’est le petit tiret du « 6 », la multiplication l’étoile (*) et la multiplication la barre de fraction ou barre oblique ( /). Alors là, je vais vous apprendre ce petit exercice qui se situe ici, à faire des additions. Alors, j’ai créé deux séries, série 1 et série 2 avec des chiffres, alors vous voyez les chiffres sont très très simples, tout simplement, je vous conseille de faire la même chose comme ça vous pouvez vérifier mentalement que votre opération est juste. Je vais me positionner ici et mon objectif est d’additionner ces deux chiffres, donc 200 +200. Donc, normalement si on fait tout bien, on aura 400. Alors, pour que Excel sache que nous voulons faire une opération, la première chose qu’il faut faire c’est taper le symbole égal (=). Dès qu’on tape d’entrer un symbole égal (=) dans une cellule, le logiciel comprend que nous voulons faire une opération, une formule. Donc je tape le symbole égal (=) et je vais aller cliquer sur la cellule A9, alors il fait pas 200 + 200 hein, il fait le contenu de la cellule A9 + le contenu de la cellule B9 et je valide. Alors pourquoi je valide le contenu, tout simplement parce que regardez si je mets 300, 300 +200 devient 500. Dans l’instant (t), l’opération est refaite. Alors on refait une petite fois pour que ce soit bien compris, égal (=) je clique sur la cellule concernée, elle écrit A10, je pourrais l’écrire A10 + B10 et je valide. Je trouve donc 200. Maintenant, je vais vous montrer la « somme automatique ». Somme automatique c’est quand j’ai une série de chiffres, alors effectivement, là j’ai trois chiffres, 300, 100 et 200, mais je pourrais avoir une série d’un nombre très grand et à ce moment là, j’irai dans le bandeau « formules » et je ferai somme automatique. Alors au préalable, je sélectionne mes chiffres et le résultat va s’afficher juste en-dessous. Somme automatique, je valide et je vais regarder ce qui se passe. Elle a mis 600. Alors, j’ai du omettre de vous dire une petite chose, c’est qu’effectivement vous voyez le résultat s’afficher, mais vous ne voyez pas exactement comment est faite la formule. Pour ça, il vous faut regarder dans la barre de formule qui se trouve ici, regardez. Dès que je suis sur une formule, elle affiche A9 + B9. En général, par défaut, cette barre de formule est toujours affichée, mais on ne sait jamais une erreur de manipulation. Donc je vais vous apprendre à la faire réapparaître si elle disparaissait. Vous allez dans l’onglet, enfin l’onglet, le bandeau « Affichage » et puis afficher « Masquer » et simplement vous recocherez barre de formule. Regardez si je décoche elle disparaît, je recoche, elle réapparaît. Donc, on a dans la cellule le résultat et dans la barre de formule, la formule dans son détail. Donc ici on a fait une somme automatique, on va refaire une, donc tout à l’heure je vous ai dit que j’ai pris les chiffres en sélection, j’ai cliqué sur « formules » « somme automatique », elle a mis le résultat juste en-dessous. Je pourrais aussi, j’efface, je pourrais aussi dire « somme automatique ». A ce moment là, qu’est-ce qu’elle fait, elle prend les chiffres qui sont au-dessus jusqu’au prochain vide ou jusqu’aux prochaines cellules qui seront remplies de textes, par exemple. Alors je peux, elle me propose cette sélection, au moins elle me propose là. Je peux très bien re sélectionner, dire je vais de B10 à B11. Donc là, je re sélectionne mes trois sommes et je dois valider pour qu’elle s’arrête de calculer, voilà. Donc vous venez d’apprendre à faire une addition, une addition d’une série de chiffres, alors, si on voulait lire la formule on dirait égal (=) la somme de B9 et, les deux points, on peut les interpréter comme jusqu’à B11, de B9 jusqu’à B11. Alors regardez, une petite chose assez miraculeuse que je vais vous montrer, vous voyez quand j’entoure une cellule qui contient une formule, elle est entouré d’un trait plus foncé. Et donc, en bas, à droite, vous avez un tout petit carré. Eh bien, ce petit carré s’appelle « la poignée de recopie ». Alors, je vous le montrerai plein de fois parce que c’est vraiment le petit outil qui fait gagner du temps. Ici, j’ai fait une opération 300 + 200, 500. La ligne d’en-dessous, je voudrais, j’ai fait 100 +100 où je voudrais faire 100 + 100, je vais l’effacer, d’ailleurs, 100 +100, 200. En-dessous, 200 +400 etcetera. Je vais prendre ma cellule C9 qui contient déjà ma formule hein, que voici, et je vais prendre la poignée de recopie, cliquer et glisser en glissant vers le bas. Et voilà ce qui se passe. Je suis descendue d’une ligne, j’ai fait un recopié en descendant d’une ligne. Donc, au lieu de prendre A9, ma ligne 9 hein, elle va prendre la ligne 10. Et ainsi, ainsi de suite. La ligne 11 et la ligne 12. C’est assez fabuleux. J’invite les débutants à faire une petite pause, à essayer de faire quelques additions sur une feuille de calcul vierge, déjà, et puis à s’amuser un petit peu avec cette poignée recopie parce qu’elle fait gagner beaucoup de temps et après de revenir à nous.