article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre Lightroom 3

  • 8h42 de formation
  • 129 leçons
  • 5 5 0 0
    0
    1 avis

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Présentation d'Emmanuel MOLIA
00:00 / 01:12
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations

À propos de cette formation

Objectifs
Maîtriser le traitement, la correction, la gestion et l’exportation de vos photographies
Pre-requis
Nécessite une connaissance basique de la photographie

Sommaire de la formation Lightroom

    • Le mot de l'auteur

    • Présentation d'Emmanuel MOLIA
      01:12
    • Introduction

    • Adobe Photoshop Lightroom 3 : un outil intégré (Les 5 modules)
      03:04
    • Présentation de l'interface
      04:53
    • Personnalisation de l'interface : les plaques d'identité
      03:02
    • Présentation des nouveautés d'Adobe Photoshop Lightroom 3
      04:07
    • Le principe des catalogues
      03:44
    • Conserver les métadonnées
      02:14
    • Le RAW : un négatif à développer
      05:54
    • Le format DNG
      03:02
    • La conversion en DNG
      03:19
    • Les autres formats acceptés par LR
      03:20
    • Quels choix pour son flux de travail
      02:02
    • Un outil évolutif
      01:39
    • Organisation et tri des photos : le module bibliothèque

      • L'importation des images

      • La nouvelle fenêtre d'importation
        05:08
      • Comment ranger les photos
        03:24
      • Comment renommer les photos
        02:56
      • Comment appliquer un traitement et des métadonnées dès l'importation
        02:08
      • La gestion des aperçus
        04:55
      • Mémoriser les paramètres d'importation
        01:11
      • L'importation de vidéo dans la bibliothèque de Lightroom 3
        02:26
      • Le capture en mode connecté
        05:37
      • L'importation automatique
        02:59
      • L'affichage des images

      • Le mode grille et les informations
        03:35
      • Le mode loupe et les informations sur les images agrandies
        02:21
      • Le mode comparaison
        02:19
      • Le mode ensemble
        01:36
      • Le film fixe
        03:02
      • Le double affichage
        02:15
      • L'organisation

      • Les dossiers
        04:04
      • Synchronisation des dossiers
        01:23
      • Le travail hors-ligne
        03:23
      • Retrouver les photos perdues
        04:51
      • Les piles
        02:01
      • Les collections
        02:26
      • Les collections rapides et cibles
        02:13
      • Les collections dynamiques
        04:25
      • Filtrage et notation

      • La barre de filtre
        04:34
      • Les tris croisés
        02:52
      • Les outils de notation
        05:32
      • Exemple d'éditing
        12:23
      • L'outil peinture
        01:27
      • Les métadonnées

      • Le panneau métadonnées
        10:17
      • La légende
        01:56
      • Les mots

      • Créer et appliquer les mots-clés
        07:07
      • Les aides à l'indexation
        02:52
      • La gestion d'une liste
        03:42
      • Utiliser un index bilingue
        02:02
      • Importer et exporter une liste de mots-clés
        05:26
      • Gérer ses catalogues

      • Exporter dans un catalogue
        03:58
      • Rassembler plusieurs catalogues
        03:31
      • La mise à jour des catalogues
        02:42
      • La sauvegarde
        03:09
      • L'optimisation des catalogues
        07:41
      • Effacer et supprimer les photos
        02:13
    • Le développement

      • Le suivi de développement

      • Le développement rapide
        02:35
      • L'analyse des photos par l'histogramme
        04:02
      • L'historique
        03:10
      • Les comparaisons avant/après
        02:32
      • Les copies virtuelles
        02:50
      • Synchronisation et synchronisation automatique
        02:46
      • Les paramètres prédéfinis de développement
        03:21
      • Partager des presets
        03:18
      • Modifier les paramètres par défaut
        03:09
      • Les réglages de base

      • Balance des blancs
        05:29
      • Exposition et luminosité
        06:45
      • Reproduire les expositions
        01:20
      • Lumière d'appoint et noirs
        02:12
      • Augmenter la dynamique : exposer sur la droite
        02:29
      • Augmenter la dynamique : exposer sur la gauche
        02:43
      • Contraste et clarté
        04:33
      • Vibrance et saturation
        04:05
      • Les réglages additionnels

      • La courbe des tonalités
        05:15
      • La courbe à points
        05:09
      • Les modifications par couleur
        03:59
      • La conversion en Noir et Blanc
        04:52
      • Noir et Blanc (suite)
        03:42
      • Noir et blanc et balance des blancs
        03:24
      • Virage partiel
        03:22
      • La netteté
        06:11
      • La réduction du bruit
        05:46
      • Correction des objectifs par profil
        05:08
      • Le panneau transformation
        04:49
      • L'aberration chromatique
        04:08
      • Le vignetage correctif
        01:54
      • L'effet de vignetage
        04:18
      • L'ajout de grain
        03:13
      • L'étalonnage

      • L'étalonnage de l'appareil : un choix de traitement par défaut
        05:34
      • Les profils d'appareil photo
        05:38
      • Le DNG profile editor
        10:17
      • La barre d'outils

      • Le recadrage
        06:10
      • L'outil de retouche
        08:05
      • La correction des yeux rouges
        02:29
      • Le filtre gradué
        03:43
      • Le pinceau de réglages
        08:00
      • Les réglages beauté au pinceau
        05:59
      • Modifier les couleurs au pinceau
        04:22
      • Corriger un mélange de sources au pinceau
        04:28
      • L'édition externe

      • L'édition dans Photoshop
        05:35
      • L'ouverture par calques
        02:13
      • La création de panoramique
        04:33
      • L'ouverture dans un objet dynamique
        03:10
      • La fusion HDR
        04:10
      • La compatibilité LR - Camera RAW
        02:24
      • Les modules d'édition externe
        01:14
    • Le module diaporama

    • Mise en forme de la diapositive
      06:27
    • Titrage du diaporama
      06:31
    • Lecture du diaporama
      03:02
    • Exporter le diaporama
      04:29
    • Filigrane texte
      03:45
    • Filigrane graphique
      04:00
    • Le module Impression : imprimer avec Lightroom

    • Créer un book
      08:24
    • Créer une planche-contact
      04:09
    • La collection d'images
      03:47
    • La collection personnalisée
      04:05
    • Tirer sur une imprimante photo
      07:21
    • Créer des jpg pour tirage en laboratoire
      02:56
    • Le module Web : créer un site web

    • La création de galeries
      07:56
    • Importer des modèles de galeries
      05:56
    • Highslide Galery Pro (avec Cyril BRUNEAU)
      06:23
    • LRB Portfolio (avec Cyril BRUNEAU)
      02:17
    • Exportation et mise en ligne par ftp
      03:00
    • L'exportation des photos

    • Les paramètres d'exportation
      08:16
    • Le dossier actions
      02:16
    • Les modules externes
      04:07
    • La publication sur disque dur
      02:59
    • La publication en ligne
      04:50
    • Conclusion

    • Conclusion
      00:26
    • Extraits gratuits

    • Présentation de la formation Apprendre Lightroom 3
      01:12
    • Exposition et Luminosité - Extrait
      06:45

Détails de la formation

Lightroom 3 est l’application professionnelle destinée aux photographes et aux passionnés de photo numérique. Formez vous à la très large gamme d’outils pour réaliser des images et des projets créatifs. Tout au long de cette formation, Emmanuel MOLIA (Photographe professionnel et Instructeur Certifié Adobe) étudie en profondeur l’utilisation combinée des fonctions de navigation, organisation, retouche, étalonnage et exportation. Votre formateur partage également avec vous ses conseils et techniques pour aborder plus efficacement vos flux de production et la gestion des catalogues photographiques les plus riches. 8h30min de tutoriel en 126 vidéos de haute qualité. Formation-Lightroom-3-Elephorm

Un outil intégré (Les 5 modules)

Dans cette formation Lightroom 3, nous allons voir la post production photographique. La post production est l'ensemble des travaux qui viennent après la réalisation d'une prise de vue : Stockage, sélection, traitement, présentation, impression et web. Ces différentes opérations peuvent être réalisées de manière fractionnée à travers différents logiciel spécialisés.

La spécificité de Lightroom est qu'il permet de gérer l'ensemble de ces opérations sur une même plateforme organisée autour de cinq modules. Lightroom a été pensé pour gérer un flux. Les photos sont donc gérées en grande quantité et non de manière individuelle. Nous allons passer en revue les cinq modules qui permettent de gérer la post-production dans Lightroom.

Personnalisation de l'interface : les plaques d'identité

À travers ce tuto Lightroom 3, nous allons voir comment activer la fonction plaque d'identité qui permet de remplacer le logo Lightroom dans l'espace de travail. Nous allons voir comment utiliser une plaque texte, modifier sa police et ses paramètres de mise en forme. Nous allons également voir comment modifier la police et la présentation des noms de module. Une plaque d'identité peut également prendre la forme d'un logo. Nous allons voir comment importer un élément graphique pour remplacer le logo Lightroom dans l'espace de travail.

Conserver les métadonnées

Dans le catalogue toute intervention sur les photos ajoute des métadonnées additionnelles. Les réglages de développement font partie des métadonnées mais seul Lightroom ou le module Camera Raw de Photoshop permettent de les exploiter. Les paramètres permettent de modifier les réglages des métadonnées à travers les options suivantes :

  • Proposer des suggestions à partir des valeurs récemment saisies
  • Inclure les paramètres de développement dans les métadonnées dans les fichiers JPEG, TIFF et PSD
  • Écrire automatiquement les modifications en XMP

Le RAW : un négatif à développer

À travers cette formation Lightroom 3, vous allez découvrir le formation RAW. Lightroom accepte tous les fichiers en provenance des réflexe numérique:

  • Fichiers JPG : traités directement par le processeur de l'appareil, comparables aux diapositives et directement exploitables
  • Fichiers RAW : Fichiers bruts, non traités, comparables aux négatifs non développés et nécessitant un développement.

À travers cette formation, vous allez comprendre le principe de :

  • Fonctionnement des fichiers RAW
  • Brut de capteur
  • Dématriçage
  • Capture linéaire
  • Courbe de transfert

Vous allez également découvrir l'ensemble des avantages que présentent les fichiers RAW.

Quels choix pour son flux de travail Lightroom 3 ?

Vous allez apprendre à faire la différence entre les flux de travail JPG et RAW.

JPG :

  • Rapidité d'utilisation
  • Stockage moins volumineux
  • Traitement plus limité
  • Format de prédilection pour les flux de productions rapides

Raw :

  • Temps de traitement plus long
  • Potentiel très important et très utile pour le N&B
  • Format de prédilection pour les travaux qualitatifs

Comment renommer les photos

Vous allez apprendre à renommer des photos. Lorsqu'on copie des images d'une carte mémoire vers un disque dur, nous pouvons renommer ces fichiers par lot. Lightroom permet d'utiliser un éditeur de modèles de nom de fichier afin de personnaliser le nom des fichiers. L'éditeur de modèles de nom de fichier permet d'insérer un texte personnalisé modifiable à chaque import d'image.

Cet outil permet également d'insérer un numéro d'importation, un numéro d'image ainsi qu'un numéro de séquence. L'éditeur de modèles de nom de fichier permet de renommer les images par lot au moment de l'importation.

La capture en mode connecté

Vous choisissez l’option Capture en mode connecté, puis vous utilisez Démarrer la capture en mode connecté. Une fenêtre Paramètres de capture en mode connecté apparaît. Vous disposez de la section Session qui gère le nom de la session soit en utilisant un nom personnalisé ou soit des noms prédéfinis. Vous avez la section destination permettant d’organiser l’emplacement des dossiers et des images. Il suffit de cliquer sur le bouton Sélectionner pour spécifier le dossier de destination des fichiers. La section information sert à entrer des métadonnées des mots pour les images prises. Une barre fait apparition dans l’interface. Vous utilisez le bouton Capture de la barre dédié à la capture d’image. La deuxième méthode consiste à réaliser cette prise à partir de l’appareil. Il est conseillé de consulter la liste des appareils photo compatibles à Lightroom. La visualisation de cette formation permet de faire une prise de photo avec diverses options dans Lightroom.

Le film fixe

Le film fixe vous permet de conserver une vue d’ensemble des images sur lesquelles vous travaillez. Le film fixe est très utile lorsque vous optez pour le mode d’affichage loupe. L’image sélectionnée occupe toute l’interface. Vous avez la possibilité de sélectionner d’autres images. Soit vous cliquez directement sur la vignette, soit vous utilisez les flèches directionnelles. Vous avez la possibilité de paramétrer ces vignettes. Vous réduisez ou vous agrandissez leur taille. Il est faisable de personnaliser leur affichage. Le film fixe se trouve dans tous les modules de Lightroom comme la Bibliothèque, le Développement, la Diaporama, l’Impression et le Web. Cliquez sur Bibliothèque, puis vous sélectionnez des dossiers ou des sélections pour ouvrir d’autres images. Il suffit de cliquer sur la petite flèche juste à côté du nom de l’image sélectionnée et plusieurs options apparaissent. L’utilisation d’un film fixe est très conseillée quand vous êtes en mode d’affichage loupe.

Rassembler plusieurs catalogues Lightroom 3

Il est nécessaire de rassembler les images et de les regrouper dans un catalogue principal. Vous procédez à une importation. Vous accédez au menu Fichier et vous choisissez l’option Importer à partir du catalogue. Vous sélectionnez le catalogue et vous validez. Une fenêtre d’importation s’affiche. Vous disposez alors de plusieurs paramètres comme la gestion des fichiers originaux. Vous cochez l’option Ajouter de nouvelles photos au catalogue sans déplacement. Dans le volet droit de cette fenêtre, vous pouvez avoir un aperçu des images. Les collections sont d’ailleurs un paramètre spécifique aux catalogues et vous pouvez y classer les images. Pour continuer, il est possible de retrouver des images déjà présentes dans le catalogue principal et qui ont été retraités dans un autre catalogue. Vous refaites les procédés d’importation puis sur la fenêtre Import, vous choisissez une option dans la section Remplacer. Vous faites un clic droit sur l’image en question. Cela va vous permettre d’avoir deux variantes de l’image.

La mise à jour des catalogues

Au démarrage du logiciel, un Alt+clic suffit afin de visualiser les catalogues récents. Ainsi, vous avez la possibilité de choisir parmi les éléments disponibles. En réutilisant ce raccourci clavier sur catalogue précis, vous obtenez plusieurs fonctions utiles pour l’installation. Pour ce qui est de l'option Créer un catalogue, elle sert à générer un catalogue vide. L’installation de catalogue peut être effectuée à partir d'un catalogue produit sur une version antérieure du logiciel. Lorsque la mise à jour sur un catalogue volumineux s’avère compliquée, il est indispensable de fractionner ce catalogue puis de reproduire la mise à jour sur chaque partie. Il est nécessaire de garder l’ancien catalogue afin d’obtenir deux versions de mises à jour ainsi que deux sortes de fichiers.

Effacer et supprimer les photos

Vous ouvrez vos collections dans le panneau Collections. Cliquez sur la photo en question et vous appuyez sur la touche Suppr ou Delete de votre clavier. Vous y trouvez les photos que vous venez de supprimer. Vous disposez de trois boutons, le bouton Supprimer du Disque, le bouton Annuler et le bouton Effacer. Lorsque vous choisissez Effacer, cela vous permet de retirer votre catalogue de l’application Lightroom. Dans ce cas, vous avez la possibilité de réimporter vos images en cliquant sur le dossier dans lequel il est. Pour ce faire, vous appliquez un clic droit sur le dossier en question et vous cliquez sur l’option Synchroniser le dossier. Dans le cas où vous sélectionnez Supprimer du Disque, vous effacez le fichier original. Le fichier est supprimé définitivement de vos dossiers et il se place dans votre corbeille. Vous pouvez récupérer en le réinstaurant dans le dossier original. Vous allez dans le menu Photo, vous cliquez sur l’option Supprimer les photos rejetées. Cela active automatiquement le filtre avec les icônes placées sur les fichiers susceptibles d’être supprimés. Vous obtenez la même fenêtre d’alerte comme pour l’autre méthode.

Lumière d'appoint et noirs

Vous mettez d’abord l’espace de travail en mode Développement. Vous allez sur les modules qui se trouvent dans la partie supérieure de l’interface. Vous cliquez sur l’option Développement. La disposition des éléments et le contenu de l’espace travail changent. Vous allez dans la section Réglages de base. Vous choisissez l’onglet Couleur. Vous disposez d’un panneau contenant divers outils destinés aux réglages de tonalités. Vous disposez d’un bouton Auto. Vous devez ajuster le gradateur de chaque outil présent dans l’onglet. Il est important de savoir la correspondance de chacun. Pour éclaircir une partie, vous utilisez l’outil Lumière d’appoints. Vous pouvez également modifier les tonalités de l’image au niveau de l’exposition en utilisant tout simplement l’outil Exposition. L’utilisation de ces différents réglages nécessite un bon équilibre. Si vous les utilisez de façon excessive, les pixels des images peuvent se dégrader.

Augmenter la dynamique : exposer sur la droite

Si passer une dynamique assez importante sur un support peu contrasté, vous allez avoir un résultat artificiel et une image plate. L’enregistrement de la dynamique est un élément important en photo. Dans certains fichiers JPEG, vous obtenez des photos très peu contrastées mais aussi dépourvues de dynamique. Le numérique présente une certaine lacune par rapport à l’argentique. Vous pouvez exploiter en post-production la réserve d’informations supplémentaires. Une méthode consiste à surexposer l’image d’environ 1 diaphragme à la prise de vue pour ensuite la corriger en post-production, en notant que cette méthode fonctionne exclusivement pour les fichiers RAW. L’idée est de diminuer l’exposition de manière compensée pour ensuite retrouver une matière de qualité. Cette méthode est idéale pour les parties sombres qui ont été mieux exposées à l’origine. Elles sont moins vulnérables par rapport aux bruits. Il est donc préférable de l’utiliser en studio pour mieux contrôler l’éclairage. Il est difficile de la maîtriser lorsque vous êtes à l’extérieur comme dans les scènes de forts contrastes.

Contraste et clarté

L’option Clarté se trouvant dans la section Présence permet de travailler sur un ton faible. Vous agissez sur un contraste localisé. L’idée est de parvenir à ressortir le volume ainsi qu’à souligner le contour. La valeur de cette option doit être élevée pour être efficace. Une clarté positive permet de détacher l’image en volume. Elle permet d’avoir un effet plus artificiel avec une présence d’halo. Une clarté négative est relative à un contraste plus doux. Vous obtenez un rendu plus atténué grâce à ce réglage. Ce genre de réglage est approprié à une image de visage. Vous devez savoir que certaines images nécessitent l’intervention d’autres options en addition à l’option Contraste et celle de Clarté. L’option Exposition qui consiste à corriger une image ayant un ton peu exploitable. Vous avez l’option Noirs qui est relative à la densité de la photo.

Noir et blanc et balance des blancs

Vous ajoutez une image en couleur sur votre logiciel. Vous allez dans votre réglage de base pour convertir votre image en noir et blanc. Ce réglage de base contient les options Couleur et Noir et blanc. Vous pouvez modifier la tonalité et la présence de l’image. Certaines parties plus lumineuses ont tendance à être plus exposées. Vous modifiez dans la commande Exposition en glissant le curseur de gauche à droite. Certaines parties de l’image avec moins de couleur au départ ont du mal à être distingué. Pour y remédier, vous avez la commande Récupération. Vous avez toujours du mal à différencier les différents éléments de votre photo. Le logiciel vous propose une astuce pour pouvoir différencier ces éléments, qui est la Balance des blancs. Vous bougez le curseur sur la commande Température. Pour continuer, vous zoomez pour constater les cassures de la texture.

Le panneau transformation

Vous allez dans le menu Développement. Pour effectuer votre correction, vous disposez d’une correction automatisée. Vous allez dans le panneau Corrections de l’objectif. Vous entrez dans l’option Profil et vous cochez la fonction Activer les corrections de profil. Dans la fonction Marque, vous choisissez la nature de l’objectif utilisé pour votre photo. Votre choix vous permet d’obtenir le modèle et la focale de l’objectif. Vous avez ainsi l’outil Distorsion, Verticale, Horizontale, Rotation ainsi qu’Echelle. Vous avez un curseur de réglage. Concernant l’outil Distorsion, il vous permet de corriger les courbures de lignes. Les outils Verticale et Horizontale quant à eux servent à effectuer des mouvements de bascule. L’outil Rotation, il permet d’équilibrer les effets de bascule horizontale et verticale.

L'effet de vignetage

Le vignetage s’assimile à un assombrissement des bords de la photo. Cet effet est produit en photographie par insuffisance de l’objectif. Vous travaillez dans le panneau Effets. Il se règle de façon à éclaircir ou assombrir les bords de l’image. Le réglage du Milieu est utile pour délimiter l’étendu du vignetage. Vous avez également le réglage Arrondi qui vous permet d’accentuer la forme du vignetage. Le Contour progressif s’utilise pour adoucir ou dégrader ou intensifier la coloration du vignetage. Pour les options de Style, vous avez le choix entre Priorité des tons clairs, Priorité de la couleur et Incrustation de peinture. Vous avez la possibilité de recadrer votre image. Vous utilisez l’outil Cadre de recadrage pour délimiter les parties à conserver.

L'ajout de grain

La première méthode est d’utiliser l’effet de grain. Commencez par agrandir l’image puis cliquez sur la section Effet, ce qui entraîne l’ouverture de plusieurs options. Vous passez par l’outil Ajouter un grain. Un grain va apparaître sur la zone de traitement. Vous allez sur l’outil Modifier la valeur du grain. Pour avoir une image en noire et blanc, il suffit d’appuyer sur la touche V du clavier. La deuxième méthode consiste à se servir du curseur de Lumière d’appoint.

Les profils d'appareil photo

Dans cette formation en ligne, l’expert montre les profils d’appareil photo avec Adobe Lightroom 3. L’objectif de ce cours est de rapprocher une image de format RAW en format JPG. Le format JPG est un fichier développé. Il est en fonction des choix colorimétriques du fabricant. Vous pouvez constater que le format JPG est plus facile à traiter que le format RAW. La première méthode est d’utiliser les technologies spécifiques avec le moteur Camera RAW. La deuxième méthode, quant à celle-ci consiste à se servir des options figurées sur la palette droite. Cette palette est utile pour modifier les tons, la saturation et la teinte de l’image.

Modifier les couleurs au pinceau

Vous utilisez l’outil TSI dans le panneau TSI/Couleur/NB. Cet outil vous permet de modifier les caractéristiques d’un objet au niveau de la Teinte, la Saturation et la Luminance. Pour modifier la couleur, vous allez dans l’onglet Teinte. La seconde méthode consiste à utiliser l’outil de Ciblage pour modifier la teinte d’un seul objet. Vous sélectionnez cet outil de Ciblage dans le panneau TSI. Vous faites un clic maintenu sur la couleur à changer de l’objet, puis vous déplacez l’outil de Ciblage de haut en bas ou de droite à gauche. La troisième méthode consiste à faire usage d’un masque en déroulant le panneau de l’outil Pinceau. Vous appliquez votre masque de sélection sur la couleur à modifier.

La création de panoramique

Importez les images et mettez en évidence les photos en affichage sur le mode Ensemble. Cela vous permet de bien distinguer les zones de recoupement entre différentes photos. C'est indispensable en matière de photo panoramique.Vous entrez dans l’onglet Paramètres, puis vous cliquez sur Reproduire toutes les expositions. Vous choisissez la sous option Fusion panorama dans Photoshop qui vous permet de lancer la création de la photo panoramique. Lightroom lance directement dans Photoshop les scripts Photomerge. Ces scripts créent les panoramiques en calculant les ajustements d’images ainsi que la projection et la déformation. Photomerge créée également le raccord entre les images.

La fusion HDR

Dans la liste ouverte des vignettes, vous choisissez l’option Modifier et cliquez sur la commande Fusion HDR Pro dans Photoshop. L’idée est de superposer les images sélectionnées pour combiner leurs niveaux de luminosité. Photoshop rassemble les images en une seule. L’option Mode gère le dynamisme de l’image. L’option Rayon sert à appliquer un contraste localisé sur l’image. L’option Détail permet de mettre en avance les différences de contraste entre les parties de l’image même.

La compatibilité LR - Camera RAW dans Lightroom 3

En premier lieu, vous constatez que les réglages effectués sur ce dernier ne sont pas visibles dans un autre logiciel. Certaines informations sont perdues. Vous pouvez corriger ce problème. Vous basculez vers le menu Photo et vous choisissez Enregistrer les métadonnées dans le fichier. Vous avez accès à vos fichiers RAW dans la fenêtre qui s’affiche. Effectuez un clic droit sur celle-ci et vous choisissez l’option Afficher dans le Finder. L’image est affichée avec le fichier annexe xmp. Ce dernier contient les métadonnées et les informations de développement de l’image affichée.

Lecture du diaporama

Sélectionnez vos images depuis votre ordinateur, de manière à les faire apparaitre sur l’interface Diaporama de Lightroom. Allez dans le paramètre du rythme se trouvant dans le panneau Lecture. Vous déterminez la durée du diaporama en cliquant sur Durée de la diapositive. Dans cette section, vous allez alors réduire le Diapo pour que la projection ne soit pas lente. En effet, celui-ci détermine la durée de tout le diaporama en fonction de toutes les images sélectionnées. Vous pouvez voir alors le minutage en bas de l’interface. Concernant le système de fondu enchaîné, cela doit être plus court que le Diapo en question. Cette action faite, vous sélectionnez sur Bande-Son.

Filigrane texte

Vous pouvez garder la taille de la plaque proportionnelle à celle de l’image. Vous allez dans le panneau Incrustations pour désactiver l’option Plaque d’identité. Vous cochez la case correspondant à la commande Application d’un filigrane. L’idée est d’entrer dans la fonction Modifier les filigranes. Cette section vous propose alors plusieurs paramètres. Parmi ceux, vous avez Style de filigrane qui permet de définir si votre filigrane est un Texte ou un Graphique. Vous avez la possibilité de gérer l’Opacité, le Rayon l’Angle et bien d’autres. Vous pouvez avoir une taille de filigrane toujours identique à celle de l’image. Avec Position, vous organisez l’emplacement de votre filigrane par rapport à la photo.

Créer un book

Ce panneau est constitué des modèles de Lightroom et des modèles Utilisateur. Il s’agit des mises en page prédéfinies. Dans le panneau, vous avez le bouton Mise en page. Il vous permet d’accéder à la fenêtre de réglages concernant le format d’impression. En ce qui concerne les réglages propres à l’impression, vous bénéficiez du panneau Style de disposition. Dans le cas de la création de book, l’option Une seule image/planche contact est mieux adaptée. Les options disponibles dans le panneau Repères sont nécessaires pour afficher les différentes indications utiles pour les réglages de l’image en cours. Entres autres, vous avez dans le panneau Page, les différentes fonctionnalités pour personnaliser les pages d’un book. Dans ce contexte, vous avez le réglage de la couleur d’arrière-plan, la plaque d’identité ainsi que le filigrane.

Créer une planche-contact

Choisissez l’option Une seule image/planche-contact. Vous pouvez procéder à la création de la planche-contact. Travaillez dans le menu Disposition. Allez dans la section Quadrillage. Vous jouez alors sur le curseur du paramètre Ligne. La valeur de ce paramètre définit le nombre d’images qui sont comprises sur une ligne de la page. Le paramètre Colonnes définit le nombre d’images réparties verticalement sur la page. Vous pouvez travailler sur la taille de chaque nom de fichier. Pour continuer, vous pouvez diminuer le Corps de caractère pour ajuster la disposition des noms de chaque image. Vous pouvez aussi procéder au repositionnement de la planche-contact. Vous cochez sur l’option Afficher les repères qui est dans le menu Repères.

Créer des jpg pour tirage en laboratoire

Sélectionnez le format de sortie de l’image. Sélectionnez Fichier JPEG. Vous choisissez de l’imprimer en mode brouillon ou non. Il est possible d’utiliser ce fichier pour imprimer des planches contact et des versions rapides d’une photo. La résolution du fichier en choisissant la résolution du ficher entre 72 à 600 ppp en fonction du cahier de charge. Vous choisissez la netteté d’impression Faible, Moyenne, Elevée ou Standard. Vous indiquez, après, si vous imprimez sur un support Mat ou Brillant. Le format JPEG utilise une compression avec perte qui réduit la taille des fichiers en éliminant des données de façon sélective.

Exportation et mise en ligne par ftp

Vous devez disposer d’une galerie préalablement paramétrée et mise en forme. Vous devez basculer en mode Web. Vous avez accès à l’ensemble des paramètres de sortie et de téléchargement de la galerie. Vous allez exporter l’ensemble des éléments de la galerie vers un répertoire contenant le fichier de la page principale ainsi que les images et leur vignette. Vous disposez d’une autre méthode d’exportation permettant une mise en ligne plus directe de la galerie. Vous avez la possibilité d’exporter la galerie à partir du module FTP intégré à Lightroom vers un serveur que vous aurez configuré préalablement.

Exposition et Luminosité

Vous disposez de deux méthodes. La première méthode consiste à faire la correction de tonalités de manière automatique. Vous travaillez dans le module Développement. Vous accédez à un panneau pour les réglages de base. Dans la section Tonalité, vous utilisez le bouton Auto pour effectuer un réglage automatique. Vous avez une amélioration par rapport au contraste de l’image. Elle s’effectue de façon manuelle. Vous intervenez sur les différents curseurs pour régler l’Exposition, la Récupération, la Luminosité d’appoint, ainsi que le Contraste. Pour corriger l’exposition, vous pouvez régler le paramètre Exposition. Vous faites un double clic sur le bouton Tonalité. Vous avez la possibilité de mettre en évidence les zones de surexposition ou les zones d’écrêtage.

Conclusion de la formation Lightroom 3

Vous pouvez aussi remarquer d’autres améliorations fondamentales sur les fonctionnalités. Vous pouvez désormais travailler directement sur les images de format RAW, un format qui est difficile à lire par beaucoup de logiciels de retouche de photos. La retouche directe sur une image de formats RAW vous permet d’obtenir une meilleure qualité de rendu de vos images. Vous disposez également d’outils qui vous permettent de réduire le bruit sur vos images quelle que soit la sensibilité ISO. De ce fait, la netteté est largement améliorée.

Bonus

Aucun Bonus disponible à ce jour pour cette formation.

Nos derniers commentaires

Vous devez acheter cette formation pour écrire des commentaires

Donnez votre avis sur la formation

Votre note :
5 5 0 0
0
Alain PHILIBERT il y a 218 jours.

La plus complète, malgré "l'ancienneté" de cette version

Excellent Emmanuel MOLIA, c'est avec cette formation que j'ai appris a mon rythme a utiliser LightRoom.