Maîtriser l'art de la lumière en photographie de nature

Tenir compte des saisons et de la météo pour préparer ces photos
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre la photographie animalière
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Comprendre l'importance de la lumière en photographie de nature.
Apprendre à utiliser efficacement les différentes sources et conditions de lumière.
Développer des techniques pour travailler avec la lumière disponible en toute saison.

La lumière est essentielle en photographie. Découvrez les différentes techniques pour utiliser au mieux la lumière naturelle selon les saisons et les moments de la journée.

La lumière joue un rôle crucial en photographie, particulièrement en photographie de nature où l'on travaille presque exclusivement avec de la lumière naturelle. En hiver, la lumière rase presque toute la journée, permettant des contre-jours même en après-midi, contrairement à l'été où il est souvent préférable de photographier tôt le matin ou en soirée pour éviter les lumières dures de midi. Des conditions météorologiques comme le brouillard peuvent également offrir des occasions photographiques uniques en créant des images plus graphiques avec des silhouettes marquées.

Les contre-jours du matin et du soir permettent de faire ressortir la texture du poil ou des plumes des animaux. Au contraire, une lumière venue de derrière le photographe peut offrir des tons chauds agréables qui flattent la matière et les couleurs de l'animal. Une connaissance approfondie des habitudes des animaux et des lieux favorables à une bonne prise de vue est également impérative pour anticiper et capturer l'image idéale.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi la lumière est-elle importante en photographie?
La lumière détermine l'ambiance, la texture et les détails visibles sur une photo, influençant directement le résultat final.
Comment les saisons affectent-elles la photographie de nature?
En hiver, la lumière est douce et rasante toute la journée, tandis qu'en été, la lumière est plus dure aux heures centrales, rendant les matinées et soirées plus propices à la photographie.
Quelles conditions météorologiques peuvent rendre une photo plus intéressante?
Le brouillard et la brume peuvent ajouter un effet graphique en simplifiant l'image et en mettant en avant les silhouettes des sujets.
En photographie, la lumière est essentielle. C'est vraiment la lumière qui va jouer sur le résultat final. C'est vrai que j'apporte un grand soin à mes lumières, aux éclairages. On peut faire des photos, j'allais dire, avec toutes sortes de lumières. On peut même faire des photos sans lumière. Ce qui est important, c'est de savoir comment l'utiliser. C'est vrai qu'en fonction de la saison, il va y avoir des effets différents. En photographie de nature, on photographie quasiment toujours en lumière naturelle. Et on photographie quasiment toujours gérée dehors. Donc du coup, en hiver, la lumière est presque bonne toute la journée. C'est-à-dire qu'en fait, elle est assez rasante. Donc même l'après-midi, on pourrait presque réaliser des contre-jours. Après, en été, c'est très différent. C'est vrai que souvent en été, j'évite de faire des photos à partir de 8h30, 9h le matin, jusqu'à 18h, 19h le soir. Et souvent, par contre, je continue à photographier même après le coucher du soleil. C'est-à-dire qu'en fait, il y a des choses intéressantes à faire avec des animaux sur des fonds de ciel, en fait, en silhouette. On peut aussi travailler avec des poses lentes. Enfin, il y a beaucoup de choses à faire. Ce que j'évite, c'est vraiment quand le soleil est au zénith, avec des lumières très dures, mais comme dans tout domaine photographique, en fait. Cette lumière-là, elle est assez peu intéressante. Finalement, en animalier, ça s'y prête assez bien, parce que souvent, les animaux, à cette période-là de la journée, ne sont pas en activité. Donc, hiver, les journées sont courtes, mais on peut faire de la photo toute la journée. Été, à l'inverse, les journées sont très longues. Mais c'est vrai que généralement, au milieu de journée, la lumière n'est pas belle et les animaux sont peu actifs. Alors, comment je travaille après par rapport à la lumière ? Souvent, le matin et le soir, j'aime bien les contre-jours, en fait. C'est-à-dire des lumières qui arrivent derrière l'animal. Ça peut faire ressortir la texture du poil ou les plumes, la silhouette des animaux. Donc, il faut souvent des animaux qui se découpent bien, en fait, qui aient une belle silhouette, puisque ça va être assez graphique. Après, à ces moments-là de la journée, tous les positionnements sont possibles. C'est-à-dire qu'en fait, la lumière est très, très belle. Donc, on peut obtenir un très bel effet en contre-jour. Mais si on a la lumière dans le dos, c'est souvent une lumière très chaude, avec des tons presque un peu or, qui vont vraiment flatter et faire ressortir la texture, la matière et les couleurs de l'animal. Effectivement, si on a un oiseau blanc, il ne va pas ressortir blanc sur la photo. Il sera légèrement teinté, légèrement jaune. Mais c'est un rendu que je trouve très, très beau et que j'apprécie tout particulièrement. Donc, les tons chauds du soir et du matin, ça, c'est les deux grands moments où vraiment on peut faire la belle image. Après, des journées sans soleil, avec du brouillard, de la brume, vont aussi être très photogéniques, en fait. C'est-à-dire qu'on va travailler différemment. Le sujet, là, va devenir souvent le seul point visible de l'image, si tout le reste est dans le brouillard ou dans la brume. Là, c'est plus un travail en silhouette, plus un peu une approche comme en peinture japonaise. Ensuite, effectivement, en pleine journée, milieu de matinée, choses comme ça, on va arrêter de faire des contre-jours. On va être plutôt sur des éclairages plus classiques. Mais après, ça dépend toujours aussi du cas par cas. Si on photographie un oiseau, par exemple, qui est posé sur l'eau, la surface de l'eau va faire réflecteur, donc va souvent renvoyer de la lumière aussi sur le sujet, qui va le déboucher. Donc, on pourra obtenir aussi des travaux d'éclairage. Le positionnement, en fait, en général, moi, les photos, je réfléchis à la photo que je veux obtenir. C'est-à-dire que je suis sur le terrain, je recherche des animaux, je trouve un site. Je commence à comprendre les habitudes de mon animal. Je réfléchis à l'endroit où je vais pouvoir me cacher ou comment je vais pouvoir approcher. Et bien souvent, j'ai déjà des images qui se forment dans ma tête. C'est-à-dire que je vois déjà le résultat final que je veux obtenir. Parfois, je n'arrive pas à obtenir le résultat final avant plusieurs séances d'affût. Ça me prend parfois des mois, des semaines. Pour certaines photos, c'est même des années. Mais j'ai souvent une idée très précise de ce que je veux. Après, il y a forcément des opportunités. Et je crée ou je fais des images auxquelles je n'avais pas forcément pensé. Mais l'avantage de bien avoir les images en tête, ça veut dire qu'on réfléchit déjà au type de lumière et d'éclairage qu'on voudra avoir. Alors, entre guillemets, on ne maîtrise pas tout dans la nature. C'est-à-dire que parfois, on va avoir un endroit où il va être possible de se cacher par rapport à l'animal et un positionnement par rapport au soleil qui va être imposé. Mais on peut aussi des fois se dire, j'ai plusieurs endroits possibles pour me cacher. En fonction de l'endroit et de l'heure, je vais obtenir un éclairage de côté, un éclairage arrière, un éclairage entre guillemets plus classique avec la lumière qui arrive dans mon dos pour des effets différents. Après, ce qui est important, c'est aussi de voir, vous, ce que vous aimez comme photo. Est-ce que vous aimez bien des photos où l'animal est éclairé de façon entre guillemets classique ? Est-ce que vous aimez des contre-jours ? Et c'est ça aussi qui est important. C'est de savoir quel choix vous voulez faire pour obtenir quelle photo.

Programme détaillé de la formation

11 commentaires
5,0
11 votes
5
4
3
2
1
jipolino
Il y a 1 year
Commentaire
Bonjour
Evidemment je trouve cette formation tres benefique, pour qui comme moi veut se lancer à fond dans la photo animalière.
Très complète en ce qui concerne les differentes approches et la construction de differents affuts selon les especes.
Très instructive sur l investissement la recherche et l apprentissage des modes de vie et reactions des differentes especes.
Très interessante sur les differentes expositions et les rendus que cela donne suivant la position du soleil
Neanmoins, je n'aurais pas dit non à un peu plus de technique ( réglages, et suivi des oiseaux en vol etc
veronique.henrot
Il y a 1 year
Commentaire
Cette formation vaut le détour pour ses grandes qualités. Un vrai enseignement qu' Erwan Balança dispense avec générosité.
Il démontre que la photographie animalière est abordable mais qu'elle exige de la patience, du respect et une bonne connaissance de l'animal qu'on veut photographier. Le fait de fragmenter les modules permet d'étaler la lecture.
chloebossaert.d
Il y a 1 year
Commentaire
Vraiment très intéressant et beaucoup dexplications sur le terrain
vallet.guillaume
Il y a 1 year
Commentaire
J'ai adoré. Merci
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Pas mal d'éléments sur la préparation de la photo animalière bien utiles
jl.bodnar
Il y a 2 years
Commentaire
Bravo cette formation est tres instructive et tres agréable. A quand la suite ?
rigaud-jacques
Il y a 2 years
Commentaire
Pour qui veut s'essayer à la photo animalière et qui n'en aîtrise pas toutes les contraintes, c'est une vulgarisation simple et très utile. L'auteur est un passionné de la faune, bon pédagogue, et on se verrait bien faire un stage en situation à ses côtés. Bref, un bon tutoriel.
sifu.farras
Il y a 3 years
Commentaire
J’ai dévoré la formation ! De super conseils pour commencer : lumière, composition, affût et approche, repérage des animaux… Beaucoup de sujets sont abordés et permettent de prendre des raccourcis pour améliorer ses qualités de photographe animalier. Je suis très reconnaissant à Erwan Balança de prendre le temps de partager son expérience. Un grand merci !
mairesse.jeanmarc
Il y a 3 years
Commentaire
Très utile pour commencer la photo animalière .
Blutch35
Il y a 3 years
Commentaire
Beaucoup de conseils très utiles
a.goutin
Il y a 3 years
Commentaire
très instructif et détaillé.
Nos dernières formations Reflex Numérique