Guide d'Installation et Utilisation de l'AFU pour la Photographie Animalière

Comment s'installer dans un affût pour photographier ?
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre la photographie animalière
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont d'apprendre à installer correctement une AFU pour la photographie animalière, à préparer tout le matériel nécessaire, et à optimiser le confort durant les longue séances d'attente.

Apprenez à installer une AFU pour la photographie animalière, en préparant le matériel et en assurant votre confort durant les longues sessions.

La vidéo présente une explication détaillée de l'installation et de l'utilisation d'une AFU pour la photographie animalière. L'AFU, utilisée depuis plus de deux ans, démontre comment la faune sauvage, comme les troglodytes, peut s'approprier cet abri.
La structure simple de l'AFU permet de se camoufler efficacement tout en observant les animaux sans les déranger. Le matériel essentiel inclut un téléobjectif monté sur un trépied solide, une rotule Wimberley pour la stabilité, et des équipements de confort tels qu'un siège et des coussins.
Pour des sessions de plusieurs heures, il est crucial de prévoir des provisions, une bouteille d'eau et même une bouteille pour uriner. L'ajustement de l'équipement photo vers les points d'arrivée potentiels des animaux facilite grandement le cadrage. Enfin, des vêtements chauds sont indispensables pour les séances en période froide, garantissant que le photographe reste confortable et attentif durant l'attente prolongée pour capturer les images d'animaux craintifs.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important d'installer correctement une AFU pour la photographie animalière ?
Une installation correcte de l'AFU permet de se camoufler efficacement et d'observer les animaux sans les déranger, augmentant ainsi les chances de capturer des images de qualité.
Quel est le rôle d'une rotule Wimberley dans la photographie animalière depuis une AFU ?
La rotule Wimberley est spécialement conçue pour offrir une grande stabilité aux téléobjectifs de grande taille, facilitant ainsi les mouvements et les ajustements lors de la prise de vue.
Quels éléments de confort doivent être prévus pour des sessions prolongées dans une AFU ?
Il est essentiel de prévoir des sièges confortables, des coussins, des provisions, de l'eau, et des vêtements chauds pour maintenir le confort durant les longues séances d'attente.
La FUE est en place depuis un peu plus de deux ans, et ce qui est assez rigolo, c'est de voir comment la faune sauvage peut s'accaparer à un abri comme ça. À l'intérieur, il y a pas mal de nids, de mulots, de petits rongeurs qui viennent s'installer. Et là, on voit sous la toile, il y a un nid, alors ce n'est pas un nid de cette année, c'est un nid de l'année dernière, c'est un nid troglodyte. Le troglodyte, c'est un tout petit oiseau marron, et le mâle, généralement, construit plusieurs nids. Il va aller chercher des femelles et il leur fait visiter. Donc en fait, tous les nids qu'il construit ne sont pas utilisés. Mais en tout cas, là, celui-là, je ne sais pas si celui-là était occupé, je ne crois pas. Mais en tout cas, le mâle était venu installer un nid ici, le construire contre la toile. Donc c'est assez marrant de se dire qu'une FUE devient même un lieu, quasiment un abri pour les oiseaux, pour la faune sauvage. Donc là, voilà l'installation de la FUE. Alors, c'est une installation assez simple. Voilà, je lève le filet. Évidemment, quand on est en prise de vue, l'intérêt du filet, c'est que l'animal qui est dehors ne puisse pas nous voir, sachant que derrière, quand c'est bouché, il fait beaucoup plus sombre dans la FUE que dehors. Donc on ne peut pas être visible normalement par les animaux qui évoluent autour. Alors, le matériel, en fait, du coup, là, c'est un gros téléobjectif, un boîtier. Et comme la FUE peut durer plusieurs heures, et comme c'est du matériel qui a besoin en plus d'être stable au moment de la prise de vue, j'utilise un trépied et une rotule spéciale. Une rotule, ici, c'est une rotule Wimberley spécialement prévue pour travailler avec des gros téléobjectifs. Tout ça est calé. Ça veut dire que pendant 4 heures, je n'ai pas le portable ou de bras. Le matériel va être installé. Je sais à peu près où vont venir les animaux. Donc, mon cadrage, il est fait de sorte où je me dis, voilà, là, quand le jet va arriver, il va se poser sur cette branche. Mon cadrage est fait sur la branche. Et après, j'attends. Dans un AFU, ce qui est important, c'est d'être bien installé. Alors, l'intérêt d'être bien installé, c'est que déjà, si on est bien installé, on ne va pas être engourdi, on ne va pas avoir de crampes. Et l'attente va être plus agréable et plus facile, je dirais. Parce que c'est vrai que souvent, quand on se met dans un AFU, c'est au minimum pour 2 heures, 3 heures. Et ça peut facilement être une dizaine d'heures ou une douzaine d'heures si on attend des animaux plus craintifs ou si on est vraiment sur un site où on doit rentrer de nuit et ressortir de nuit. Alors, l'intérieur de l'AFU, si on est comme ici, à peu près, le téléobjectif, il est à peu près à 1 mètre du sol. On peut utiliser un petit siège, on peut mettre un coussin dessus. Prévoir à côté de soi un petit peu de matériel, c'est-à-dire une bouteille d'eau, de quoi manger, une bouteille dans laquelle on peut uriner. Évidemment, on ne va pas sortir de l'AFU dès qu'on a une envie pressante. Donc, on doit tout prévoir avant d'entrer. Ce qui est intéressant souvent, c'est avant d'aller dans l'AFU, se faire un peu une liste ou checker au moins tout ce qu'on doit avoir comme matériel pour rien oublier. Si vous vous installez pour un AFU de 12 heures, ce n'est pas le moment de vous dire que votre batterie est quasiment vide et que vous n'avez pas pris une batterie de rechange. Donc, important avant de venir, de bien faire le point de tout ça, bien réfléchir à ce dont on a besoin. Et une fois dans l'AFU, du coup, le matériel est sur un trépied solide, bien stable. Et donc, mon cadrage est sur le point où je pense que l'animal va arriver. Alors, après, c'est vrai qu'à cette période de l'année, il fait des températures assez clémentes. Mais si on fait des AFU en hiver, il faut aussi prévoir des vêtements chauds. C'est-à-dire qu'en fait, si on doit aller à pied jusqu'à l'AFU, quand on marche, c'est rare qu'on ait froid. Par contre, après, quand on commence à rester immobile et à attendre, on a vite assez froid. Donc, bien prévoir des vêtements souvent supplémentaires à emporter et à avoir avec soi parce qu'on se refroidit très vite. Et c'est vrai que comme l'AFU est long, si on veut que le temps se soit agréable et que ça se passe bien, et aussi être patient, il faut essayer de travailler au maximum sur tout ce qui est confort.

Programme détaillé de la formation

11 commentaires
5,0
11 votes
5
4
3
2
1
jipolino
Il y a 1 year
Commentaire
Bonjour
Evidemment je trouve cette formation tres benefique, pour qui comme moi veut se lancer à fond dans la photo animalière.
Très complète en ce qui concerne les differentes approches et la construction de differents affuts selon les especes.
Très instructive sur l investissement la recherche et l apprentissage des modes de vie et reactions des differentes especes.
Très interessante sur les differentes expositions et les rendus que cela donne suivant la position du soleil
Neanmoins, je n'aurais pas dit non à un peu plus de technique ( réglages, et suivi des oiseaux en vol etc
veronique.henrot
Il y a 1 year
Commentaire
Cette formation vaut le détour pour ses grandes qualités. Un vrai enseignement qu' Erwan Balança dispense avec générosité.
Il démontre que la photographie animalière est abordable mais qu'elle exige de la patience, du respect et une bonne connaissance de l'animal qu'on veut photographier. Le fait de fragmenter les modules permet d'étaler la lecture.
chloebossaert.d
Il y a 1 year
Commentaire
Vraiment très intéressant et beaucoup dexplications sur le terrain
vallet.guillaume
Il y a 1 year
Commentaire
J'ai adoré. Merci
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Pas mal d'éléments sur la préparation de la photo animalière bien utiles
jl.bodnar
Il y a 2 years
Commentaire
Bravo cette formation est tres instructive et tres agréable. A quand la suite ?
rigaud-jacques
Il y a 2 years
Commentaire
Pour qui veut s'essayer à la photo animalière et qui n'en aîtrise pas toutes les contraintes, c'est une vulgarisation simple et très utile. L'auteur est un passionné de la faune, bon pédagogue, et on se verrait bien faire un stage en situation à ses côtés. Bref, un bon tutoriel.
sifu.farras
Il y a 3 years
Commentaire
J’ai dévoré la formation ! De super conseils pour commencer : lumière, composition, affût et approche, repérage des animaux… Beaucoup de sujets sont abordés et permettent de prendre des raccourcis pour améliorer ses qualités de photographe animalier. Je suis très reconnaissant à Erwan Balança de prendre le temps de partager son expérience. Un grand merci !
mairesse.jeanmarc
Il y a 3 years
Commentaire
Très utile pour commencer la photo animalière .
Blutch35
Il y a 3 years
Commentaire
Beaucoup de conseils très utiles
a.goutin
Il y a 3 years
Commentaire
très instructif et détaillé.
Nos dernières formations Reflex Numérique