Maîtriser le Plan d'Éclairage en Photographie

Mesure de la lumière source par source
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Atelier photo de mode
Revoir le teaser Je m'abonne
4,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo comprennent :
- Apprendre à installer un plan d'éclairage à trois sources.
- Comprendre l'utilisation du porte-gobo.
- Maîtriser l'ajustement et l'équilibrage des sources lumineuses.

Comprenez les bases de l'installation d'un plan d'éclairage à trois sources pour obtenir un éclairage équilibré et uniforme dans vos compositions.

Dans cette vidéo, nous abordons les étapes cruciales pour installer un plan d'éclairage à trois sources, en mettant l'accent sur l'équilibrage des différentes lumières. Vous apprendrez à utiliser un porte-gobo pour créer des effets visuels sur l'arrière-plan, à ajuster la puissance des sources lumineuses grâce à des mesures précises avec un flashmètre et à configurer chaque source pour obtenir l'éclairage désiré.

L'objectif est de parvenir à une répartition harmonieuse de la lumière, où chaque source joue son rôle sans dominer les autres. Des conseils pratiques sur l'ajustement et la prise de mesure vous guideront pour obtenir des résultats professionnels. Finalement, l'importance des tests préliminaires avec le modèle avant la prise de vue finale est soulignée pour s'assurer que l'éclairage est parfait.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important d'équilibrer les sources lumineuses ?
Il est essentiel d'équilibrer les sources lumineuses pour éviter qu'une source ne domine les autres, assurant ainsi une lumière homogène et naturelle.
Quel rôle joue le porte-gobo dans l'éclairage ?
Le porte-gobo permet de créer des effets visuels sur l'arrière-plan, ajoutant de la texture et de la profondeur à la composition.
Quels sont les avantages de tester l'éclairage avant la prise de vue finale ?
Tester l'éclairage avant la prise de vue finale garantit que toutes les sources lumineuses sont correctement ajustées, évitant ainsi des erreurs majeures lors de la séance photo.
Alors tu vois, donc on a installé une troisième source pour éclairer l'arrière-plan du décor, donc on a choisi un porte-gobo, tu connais, ce sont des petits disques comme ça, opérculés, qu'on glisse dans une plaque métallique et qu'on installe devant une source qui, elle, dispose d'une lentille pour qu'on puisse régler la netteté justement de cet effet. Donc on a un plan d'éclairage ici à trois sources, on pourra le compléter après tout à l'heure, mais on va commencer déjà par faire au plus simple et au cours de la séance, on verra comment on peut opter pour certaines variantes dans ce plan d'éclairage et déjà bien se caler avec ces trois sources. Alors quand on dit bien se caler, c'est aussi équilibrer les sources les unes par rapport aux autres, qu'il n'y ait pas une source plus dominante que l'autre et qu'on restitue une certaine vraisemblance de cette lumière comme on l'a vu tout à l'heure à l'écran. Pour ça, on va procéder à des mesures avec le flashmètre. Tu as une prédilection, on doit commencer d'abord par le fond, les lumières latérales ? D'accord, tu voulais savoir si on commence par la lumière principale, la lumière d'ambiance, la lumière de fond ? Est-ce qu'il y a une question de respecter quelque chose, un ordre précis ? Alors la réponse pour moi elle est simple, lorsque la lumière d'arrière-plan joue un rôle important dans la composition de l'image, sur le plan des valeurs graphiques, je vais commencer par mesurer justement cette lumière d'arrière-plan, voir un petit peu l'effet, la photographier d'ailleurs, faire une première image avec cette lumière d'arrière-plan, ce que l'on va faire d'ailleurs à l'instant, voir l'effet qu'elle produit, régler en conséquence, plus ou moins fort, retenir la mesure que j'ai effectuée sur cette source et caler ensuite les sources jusqu'à la lumière principale par rapport à celle-ci. Pourquoi ? Parce qu'en général on utilise des sources qui sont souvent assez éloignées pour le décor, justement pour ne pas qu'elles rentrent dans le champ de prise de vue, et le réellement fait que justement elles seront moins puissantes puisque la lumière va décroître assez rapidement plus on va éloigner la source. Donc par exemple, pour cette source, on l'a réglée à son maximum, tu vas appuyer sur le déclencheur OP, donc on a 5, 6, 8, on va refaire une deuxième mesure sur la partie la plus brillante, on a 8,3 et on va faire une dernière mesure, voilà, d'accord, on a 8, entre 8 et 8,3, donc on a un léger dégradé forcément puisque la lumière est rasante. Donc voilà, on va maintenant couper cette source, et on va donc activer la cellule de la source principale. Voilà, donc on retient comme valeur moyenne de la source de l'arrière-plan diaphragme 8, et donc là on va appuyer sur cette source, j'ai l'impression qu'elle est un petit peu forte là, on va quand même la mesurer, oui, on a 8, c'est pas mal, ceci dit le calque, on la mesure et nous fait perdre 3 diaphragmes, donc on a 8,1, c'est pas si mal que ça, peut-être qu'on devrait diminuer un tout petit peu, si tu veux mettre 9,5, on a perdu un tiers, on va commencer comme ça, 5, 6, 8, 7, on a un tiers, donc le fond va être un petit peu plus éclatant, pourquoi pas, on va vérifier, donc on va éteindre la cellule à l'arrière, désactiver la cellule, De toute façon, j'imagine qu'il ne faut pas hésiter à faire différents réglages, différents tests. Voilà, c'est ce qu'on appelle l'ajustement, une fois que le plan d'éclairage est installé, il y a trois étapes qui sont vraiment importantes avant la prise de vue, tu l'as dit, c'est d'une part l'installation du plan d'éclairage, de bien le caler par rapport aux directions, un plan, un climat, comme on l'a vu à l'écran, une fois que cette étape est achevée, ce que l'on va faire, on va ajuster le plan de lumière, comme on est en train de le faire, avec des mesures, changer le calque, reculer la source, diriger plus en arrière, plus devant, selon si on veut un peu plus de luminosité, peut-être qu'elle est trop latérale, celle-ci, et la troisième étape, ce sont les tests avec le modèle, et la quatrième étape, c'est la prise de vue en situation réelle. Alors, on a activé cette cellule. Alors, première mesure, 5, 6, 4, et là on est à fond. On monte un tout petit peu, alors on va mettre 9, 6 ou 9, 7. Alors 9, 6 ou 9, 7 ce ne sont pas des diaphragmes, c'est tout simplement une échelle que chaque fabricant propose. Alors certains disent en 16e, on a 1 16e, 2 16e, là on est sur une échelle de 10, ce qui n'a rien à voir avec la valeur de diaphragme qui est annoncée. Donc là on va la remesurer. Voilà. 5, 6, 8. On a deux sources qui sont équilibrées parfaitement. L'arrière est certainement un petit peu trop fort, donc on va faire un premier test.

Programme détaillé de la formation

3 commentaires
4,0
3 votes
5
4
3
2
1
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Formation très spécifique, intéressante pour les photographes qui ont déjà de bonnes bases en photo et éclairage et qui veulent enrichir leur manière de travailler
amandinedesjardins
Il y a 3 years
Commentaire
Formation très intéressante. Merci pour le partage de votre savoir.
alainpaul.leclerc
Il y a 3 years
Commentaire
Beaucoup de matériel présenté, un enseignement plutôt banal et sans tonus.
Nos dernières formations Eclairage