Introduction au Split Lighting en Studio

Le Split Lighting expliqué par un schéma
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Atelier photo de mode
Revoir le teaser Je m'abonne
4,0
Transcription

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,0
49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de vous initier au split lighting et de vous montrer comment l'implémenter facilement pour obtenir un rendu lumineux flatteur et professionnel.

Découvrez les trois points forts du split lighting : simplicité d'installation, rendu de lumière flatteur, et flexibilité pour le modèle et le photographe.

Le split lighting est une technique d'éclairage particulièrement recommandée pour les débutants en photographie de studio en raison de sa simplicité de mise en œuvre. Cette méthode nécessite un minimum de deux sources flash, des boîtes à lumière, des calques pour diffuser les lumières et adoucir les ombres, ainsi que des panneaux noirs pour éviter les lumières parasites sur l'arrière-plan.

Elle offre un rendu de lumière flatteur, idéal pour des styles tels que la lingerie ou le nu créatif, et permet au modèle de se mouvoir librement, offrant ainsi un grand confort et une flexibilité optimale pour les séances photo.

De plus, en ajustant l'axe de la source principale de lumière, le photographe peut obtenir diverses variantes de l'éclairage, ajoutant un relief tridimensionnel aux images. Le split lighting est donc une technique précieuse pour ceux qui souhaitent enrichir leur pratique de manière accessible et efficace, tout en répondant aux exigences de clients cherchant à valoriser leurs vêtements par des images à la fois lisibles et modelées.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce qui rend le split lighting particulièrement adapté aux débutants en photographie de studio ?
Le split lighting est simple à mettre en œuvre, nécessite un équipement de base et offre un rendu de lumière flatteur, ce qui le rend accessible et efficace pour les débutants.
Pourquoi est-il recommandé d'éloigner le modèle de l'arrière-plan dans le split lighting ?
Cela permet de placer des sources de lumière entre le modèle et l'arrière-plan, garantissant un éclairage approprié du décor et évitant les lumières parasites.
Quels sont les principaux équipements nécessaires pour réaliser un split lighting ?
Il faut au minimum deux sources flash montées sur des boîtes à lumière, deux grands calques sur cadre pour diffuser les lumières, et deux panneaux noirs coupe flux pour préserver l'arrière-plan des lumières parasites.
Après cette courte séance de prise de vue, je vais revenir à nos cahiers et vous résumer les trois points forts du split lighting que vous pourrez retenir dans vos choix d'éclairage. Tout d'abord, et c'est très important, sa simplicité de mise en oeuvre. Assez facile à reproduire, bien que l'ajustement d'un plan d'éclairage soit toujours assez subtil et parfois même complexe lorsqu'un certain nombre de sources le composent. Ensuite, on peut dire que le rendu des lumières est assez flatteur, ce qui ne sera pas neutre quant aux résultats obtenus de vos images. Et aussi côté modèle, lui pourra évoluer très librement dans l'espace qu'on lui consacre, ce qui bien sûr fera aussi le bonheur des photographes. Donc pas de contraintes majeures de ce côté là, au contraire je dirais un grand confort pour le couple modèle photographe. Donc voici ce qu'il faut retenir de ce plan de lumière et je dirais personnellement, je le conseille à celui qui veut faire ses premiers pas dans un studio. Par rapport bien sûr à l'inventaire du matériel et sa simplicité de mise en oeuvre mais aussi le rendu. Je disais qu'il est simple à mettre en oeuvre, à condition bien sûr de posséder les équipements nécessaires. Donc si on regarde justement à l'inventaire de près, vous aurez besoin au minimum de deux sources flash montées sur une boîte à lumière. Et surtout j'insiste, donc de deux grands calques eux montés sur cadre, qui seront donc destinés à modifier la qualité de cette lumière. C'est à dire diffuser les hautes lumières et adoucir les ombres. Et enfin là tout aussi important, vous aurez besoin de deux panneaux noirs coupe flux qui vont préserver l'arrière plan des lumières parasites. Donc cette zone arrière plan sera intacte, elle pourra recevoir un éclairage approprié. Comme au cinéma ou comme en photo, on crée d'ailleurs un climat en éclairant le décor. Et ensuite on ajuste les lumières sur le personnage afin d'être accord bien sûr avec l'ensemble du cadrage. C'est la raison pour laquelle il est souvent préférable d'éloigner le modèle ou les personnages de l'arrière plan pour installer entre les deux des sources de lumière. Et dernier point sur l'inventaire, on le voit ici repéré aussi par une flèche rouge. Vous aurez besoin d'un grand réflecteur blanc installé en face de la source principale. Concernant ce dernier accessoire, il reste à l'appréciation du photographe en fonction soit du rendu souhaité de l'image, mais aussi en fonction des particularités de son studio. Je veux dire que les réflexions lumineuses sont souvent source de problème lorsque le volume, l'espace de la pièce est trop restreint. Donc peut-être que ce panneau ne sera pas nécessaire dans certains cas. Pour ma part, le split lighting, je considère que c'est une valeur sûre pour les photographes. Je l'utilise assez souvent en studio, en particulier pour la lingerie ou le nu créatif. Aussi la mode, comme vous l'avez vu sur certaines images. Il suffit de modifier progressivement l'axe de la source principale par rapport au photographe pour obtenir des variantes très intéressantes. C'est toujours subtil, on modifie progressivement cet axe. C'est aussi la raison pour laquelle l'installation et l'ajustement d'un plan d'éclairage sont parfois un petit peu longs. Ce sont des variantes que l'on adaptera au cas par cas, selon les exigences d'un client. Des clients qui demandent souvent à la fois une bonne lecture de leurs vêtements, avec quand même un aspect général modelé, un peu de relief à l'image, de mise en 3D à partir d'une image qui est souvent assez plate. Voilà un casse-tête qu'on peut résoudre assez facilement avec le split lighting.

Programme détaillé de la formation

3 commentaires
4,0
3 votes
5
4
3
2
1
spamluv
Il y a 1 year
Commentaire
Formation très spécifique, intéressante pour les photographes qui ont déjà de bonnes bases en photo et éclairage et qui veulent enrichir leur manière de travailler
amandinedesjardins
Il y a 3 years
Commentaire
Formation très intéressante. Merci pour le partage de votre savoir.
alainpaul.leclerc
Il y a 3 years
Commentaire
Beaucoup de matériel présenté, un enseignement plutôt banal et sans tonus.
Nos dernières formations Eclairage