Travailler avec les masques et les compositions de calques dans Photoshop

La gestion des masques
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Photoshop pour les pros - Composition de calque
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
29,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
29,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

À l'issue de cette vidéo, vous serez capable de :

  • Créer et gérer différents types de masques dans Photoshop
  • Comprendre la relation entre masques et compositions de calques
  • Activer et désactiver les masques efficacement

Découvrez comment gérer les compositions de calques, les masques de fusion, les masques vectoriels et les masques d'écrêtage dans Photoshop.

Travailler avec les compositions de calques signifie souvent manipuler des calques dotés de masques. Cette leçon se concentre sur la relation entre les différents types de masques - fusion, vectoriels et d'écrêtage - et les compositions de calques. Nous commencerons par le masque de fusion, le plus ancien et le plus utilisé, qui permet de gérer la transparence et l'opacité grâce à un dégradé du noir au blanc. Ensuite, nous explorerons les masques vectoriels, créés à l'aide de formes et de tracés, pour des découpages plus précis et réajustables. Enfin, nous aborderons les masques d'écrêtage, qui posent parfois des problèmes de fonctionnalité au sein des compositions de calques.

Cette leçon vous guidera à travers la création, l'activation, et la désactivation des différents types de masques, et leur mémorisation dans les compositions de calques. Vous découvrirez aussi comment certaines fonctionnalités, comme le masque d'écrêtage, ne sont pas toujours parfaitement opérantes dans toutes les situations.

Voir plus
Questions réponses
Comment crée-t-on un masque de fusion dans Photoshop ?
Pour créer un masque de fusion, utilisez la commande masque de fusion tout faire apparaître, ou cliquez sur l'icône du rectangle avec un rond noir en bas à droite.
Quelle est la différence entre un masque de fusion et un masque vectoriel ?
Un masque de fusion utilise des nuances de gris pour gérer la transparence, tandis qu'un masque vectoriel utilise des formes et des tracés pour découper précisément des sections du calque.
Pourquoi le masque d'écrêtage peut-il poser des problèmes dans les compositions de calques ?
Le masque d'écrêtage peut poser des problèmes car il n'est pas toujours pris en compte correctement lors de la mémorisation des compositions de calques.
Travailler avec les compositions de calques, c'est bien sûr travailler avec les calques et ceux-ci sont bien souvent pourvus de masques. Ça va être donc le sujet qui nous concerne, la relation entre les masques et les compositions de calques. Le masque le plus ancien et le plus utilisé demeure le masque de fusion. Pour le créer, vous pouvez soit utiliser la commande masque de fusion tout faire apparaître, ou bien de solliciter l'emploi en bas à droite du rectangle avec un rond noir, qui est traditionnel dans les produits Adobe et qui permet rapidement de créer un masque de fusion à un calque, voire à un groupe. En utilisant un dégradé allant du noir jusqu'au blanc, cela va permettre de gérer une variation de relation de transparence jusqu'à l'opacité, permettant de faire un fondu d'image, où nous rappelons que dans un masque de fusion, les parties noires rendent transparentes l'image, le blanc la rend opaque, donc visible, et ce qui est intéressant bien sûr, c'est les grilles intermédiaires ce qui fait une progression entre la transparence et l'opacité. Nous allons mémoriser cette composition de calques, où il n'est pas nécessaire d'avoir au dehors de la visibilité, et nous allons appeler celui-ci MDF pour masque de fusion. Un des moyens permettant de désactiver un masque de fusion est soit de faire un majuscule ou shift clic sur la vignette, ou bien de faire un clic droite sur désactiver le masque de fusion. Alors attention, pas de quiproquos, désactiver un masque de fusion c'est comme s'il était tout blanc. En mémorisant la composition de calques nouvelle, MDF avec le terme de D pour désactiver, nous allons tout de suite constater que l'activation et la désactivation du masque est parfaitement prise en compte dans la composition de calques, avec quelque chose d'un petit peu tordu, dans le sens où par défaut la visibilité c'est uniquement l'œil d'un calque, alors que là nous sommes rentrés dans une procédure plutôt d'activation-désactivation. Quoi qu'il en demeure, cela fonctionne très bien. Deuxième nature de masque que nous allons voir, le masque dit vectoriel. Alors le masque vectoriel, nous allons utiliser l'outil Form avec une ellipse, bien veiller à faire en sorte en hauteur que ça ne soit pas ni une forme ni un remplissage de pixels, mais un tracé, et réaliser une forme qui, si elle n'est pas parfaite-parfaite tout de suite, vous pourrez toujours prendre les poignées pour réadapter la forme qui est ici présentée. A la suite de cela, vous pourriez de manière académique utiliser la commande calque masque vectoriel cette fois-ci, avec tout faire apparaître, ou bien de recliquer une deuxième fois sur l'icône qui a permis de créer le masque de fusion, car le logiciel a reconnu qu'il y a déjà un masque de fusion, donc si vous recliquez à nouveau, vous générez un masque vectoriel à partir du tracé qui est déposé dans l'image ou dans le calque. A partir de là, nous allons fabriquer ici tout simplement une composition de calque avec MV pour masse vectorielle, et procéder exactement à la même procédure qu'avec le masque de fusion, qui consiste soit à faire un majuscule clic sur la vignette, ou bien d'utiliser la commande accessible avec le clic de droite, c'est-à-dire désactiver une masque vectorielle. En cliquant à nouveau sur la composition de calque en termes de création, et en affectant un nom qui soit intelligible, on voit bien que l'activation et la désactivation du masque est totalement opérante. Enfin, la troisième nature de masque va être le masque dit décrétage. Et là, bizarrement, ça va poser problème et ça ne va pas spécialement bien fonctionner. Dans le sens où, lorsque nous allons créer un calque de réglage, de type par exemple noir et blanc, on voit bien ici que l'ensemble de la maquette ou du dispositif que nous avons créé ici est entailement maintenant monochrome. Pour écréter un calque à un autre, trois procédures, soit vous utilisez la commande en hauteur qui est le terme de créer un masque décrétage, soit vous utilisez une ancienne procédure qui consistait à appuyer sur la touche Alt ou Option de votre clavier, placé précisément entre les deux calques et le pointeur change pour avoir l'apparence d'un carré avec une flèche et là vous écrétez, ou bien vous utilisez la commande qui a été faite pour dans la commande de réglage et qui sert très simplement à écréter ou pas. À partir de là, le principe est que la commande agit principalement uniquement sur l'image du bateau et non pas sur l'ensemble de l'image. Et bien c'est justement cette fonctionnalité décrétage qui n'est pas spécialement opérante. Voyons ce qu'il en est. En cliquant ici sur une composition de calque, en ayant la prudence quand on cherche quelque chose, on se dit peut-être il faut tout cocher, donc on va tout cocher par hasard et là on va appeler ça un calque décrétage, un CE. Et bien évidemment, nous allons maintenant l'écréter et recommencer la mémorisation et de constater que cette fois-ci rien ne change car le logiciel considère que c'est un des domaines qui n'est pas spécialement opérant. Dans la séquence vidéo suivante, nous allons voir justement les fonctions que vous ne pourrez pas enregistrer dans une composition de calque.
1 commentaire
5,0
1 vote
5
4
3
2
1
myiss11
Il y a 4 months
Commentaire
Très intéressant ! Merci
Nos dernières formations Photoshop
  • Photoshop 2024 - Maîtriser les outils, panneaux et menus par la pratique
    Découvrir
    Photoshop est le logiciel de référence dans la retouche, le montage et le traitement d'image. Il contient aussi de nombreux outils, panneaux et menus, et il n'est pas toujours facile de choisir la bonne option ou le bon réglage pour obtenir le résultat souhaité. Dans cette formation, nous ferons un tour exhaustif des outils, des panneaux et des menus fondamentaux. Vous aurez ainsi une cartographie complète et détaillée de votre logiciel. Des mises en application simples vous seront proposées régulièrement et vous n'aurez plus qu'à adapter les techniques abordées à votre contexte professionnel.
    9h38 160 leçons
  • Photoshop 2024 - Créativité sans limites avec L'IA Firefly
    Découvrir
    Débloquez le potentiel complet de Photoshop CC 2024 et apprenez à transformer vos images en chefs-d'œuvre grâce à des techniques de sélection, des outils de transformation avancés, et exploitez la puissance de l'intelligence artificielle avec Firefly pour des créations toujours plus époustouflantes.
    1h43 20 leçons
  • Pack 7 formations
    Photoshop pour les pros
    Découvrir
    Découvrez "Photoshop pour les pros", un pack de formations en tutoriels vidéos conçu pour les professionnels souhaitant approfondir leur expertise sur les outils avancés de Photoshop. Le pack contient cinq formations : Les calques de réglages, Les masques de fusion, Composition de calque, Les modes de fusion et Les masques vectoriels. Avec ces formations, vous allez améliorer votre maîtrise de Photoshop et être capable de réaliser des créations graphiques professionnelles.
    9h05 158 leçons
  • Photoshop pour les pros - Les calques de réglages
    Découvrir
    À l’issue de cette formation, vous êtes capable de manier professionnellement les calques de réglages.
    1h25 20 leçons
  • Photoshop pour les pros - Les masques de fusion
    Découvrir
    À l’issue de cette formation, vous êtes capable d'utiliser professionnellement les masques de fusion.
    1h37 26 leçons