Comprendre les limites des compositions de calques dans Photoshop

Les commandes non disponibles
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Photoshop pour les pros - Composition de calque
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
29,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
29,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont d'identifier les limitations des compositions de calques dans Photoshop, de proposer des solutions pour contourner ces limitations, et d'améliorer l'efficacité et la qualité du travail en photomontage.

Découvrez pourquoi certaines fonctionnalités ne sont pas prises en charge dans les compositions de calques et comment contourner ces limitations.

Cette leçon examine en détail les fonctionnalités de Photoshop qui ne sont pas prises en charge dans les compositions de calques et propose des solutions. Parmi les sujets abordés, nous explorerons la transformation homothécie, la duplication des calques, et l'utilisation des objets dynamiques. Nous verrons également comment gérer les avertissements lors de la suppression de calques et comment certaines transformations et réglages peuvent altérer votre travail de manière irréversible. Enfin, nous montrerons comment basculer entre différents modes d'image sans affecter la composition. Cette leçon est essentielle pour toute personne souhaitant maîtriser les compositions de calques dans Photoshop.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi certains réglages de transformation ne sont-ils pas pris en compte dans les compositions de calques ?
Photoshop ne peut pas enregistrer certaines transformations dans les compositions de calques car elles altèrent fondamentalement la géométrie et l'intégrité des pixels sur le calque.
Comment contourner la limitation des transformations dans une composition de calques ?
Il est recommandé de dupliquer le calque à transformer, d'effectuer la transformation sur le duplicata, et de gérer la visibilité des calques via l'icône œil pour obtenir l'effet désiré sans altérer les compositions existantes.
Qu'arrive-t-il lorsque vous convertissez plusieurs calques en objet dynamique pour une composition de calques ?
Lorsque plusieurs calques sont convertis en objet dynamique, les compositions de calques perdent le suivi des transformations antérieures, nécessitant une duplication préalable des calques concernés.
Nous avons vu dans la séquence précédente que créer un masque à décretage n'était pas pris en compte dans les compositions. Voyons les autres fonctionnalités que vous ne pouvez pas incorporer dans une composition de calque. Et la plus fréquente dans un photomontage, c'est la modification de la taille d'un élément qui figure dans un calque. Alors volontairement, nous allons repartir sur la taille du calque du bateau. Nous avons délié le masque de fusion à son image et nous allons tout simplement mémoriser une première composition de calque, que l'on va appeler originale, dans le sens que c'est la taille actuelle du bateau. Pour modifier la taille d'un élément dans un calque, c'est bien évidemment la commande Transformation Homothécie. Et en hauteur, nous allons placer notre pointeur au niveau de l'unité largeur. Et par un clic maintenu, nous allons un petit peu agrandir pour donner un petit peu d'aération au niveau du texte et que le bateau soit un peu plus grand. Nous allons bien sûr mémoriser cette composition de calque et nommer ce calque image agrandie et constater qu'avant, après, est inopérant. Il est clair que toute transformation est totalement interdite. Alors, pour quand même opérer cela, parce qu'on peut être dans la nécessité de faire une composition de calque avec des éléments plus grands, plus petits, il n'y a pas de mystère, il faut dupliquer l'élément et tout simplement mettre l'œil de l'image agrandie ou réduite. En termes de jeu de clic, pour avoir une composition qui corresponde à l'un ou l'autre. Donc en clair, nous revenons par de multiples POMMES Z ou CTRL Z en arrière et nous allons dupliquer le calque par un POMMES ou CTRL J. Enlever bien évidemment l'œil qui est situé en dessous et procéder à la transformation dont nous avions besoin. A partir de là, nous réagrandissons l'élément, nous validons par retour charriot ou entrée et nous procédons bien sûr à la création d'une deuxième composition de calque qui n'est pas sur le même calque mais sur un autre et bien évidemment là, bien évidemment maintenant, cela fonctionne. Alors, lorsque vous allez travailler sur ces différents éléments, il faut savoir aussi que la suppression ou la fusion peut altérer bien sûr une composition existante. Si par exemple nous revenons à cette composition et que nous supprimons le calque d'en dessous, le calque 2, celui-ci est nécessaire dans la composition de l'original puisqu'elle faisait partie de l'original. Nous voyons bien ici que cela fait partie de l'original. Lorsque nous supprimons ce calque en supposant que l'image est agrandie donc on n'en a plus besoin et qu'elle en a agrandi, immédiatement va être opérante ici une apparition d'un avertissement qui indique, attention, il s'est passé quelque chose et il se peut que l'on ne puisse pas ce qu'ils appellent restaurer, c'est-à-dire revenir à la composition originale de manière partielle ou de matière totale. En clair, ici, si nous revenons au point de départ sur l'image agrandie, il n'y a pas de souci à l'affichage puisque le calque existe encore, ce n'est pas celui qui a été supprimé. Par contre, bien évidemment, il n'y a plus rien puisqu'il ne peut plus afficher un élément qui manque. Lorsque vous êtes dans cette situation-là, si vous cliquez sur l'icône de l'avertissement, vous allez avoir une fenêtre de dialogue qui stipule que vous ne pouvez pas réappliquer une composition au document parce qu'il y a des causes possibles et ces causes possibles sont la suppression ou la fusion des calques. Nous n'avons pas besoin de le faire, vous imaginez bien que si vous ramenez deux calques à un seul ou plusieurs, le logiciel va être perdu de savoir comment le restituer puisqu'on n'est plus dans le même état. Le changement de mode d'image, celui-ci, dans les tests que nous avons procédés, n'est pas totalement vrai. Nous allons voir qu'on va pouvoir faire des changements de mode et que ça n'affecte pas la composition et la suppression des compositions de calques enfants. En clair, si ici vous faites « effacer », vous allez enlever l'avertissement, vous allez donc pouvoir continuer à travailler avec, cependant, vous ne pourrez plus revenir aux compositions qui ont été déjà pratiquées. Revenons de multiples fois en arrière par des suites de pomme Z ou de contrôle Z sur PC pour revenir ici au changement de mode. Alors, ce changement de mode peut être en niveau de grille, peut être en CMJN. Ici, nous allons utiliser la conversion en CMJN, nous n'allons surtout pas aplatir et confirmer le changement de mode. Nous sommes bien en CMJN, nous le voyons représenté ici et la composition de calques ne pose absolument aucun problème. Maintenant, attention bien sûr, il y aura des fonctionnalités telles que certains calques de réglage dont vous savez que certaines fonctionnalités lors du passage RVB-CMJN n'est pas opérante et n'est pas étudiée pour tout conserver. Revenons encore un petit peu en arrière pour revenir cette fois-ci aux éléments que nous avions avant le mode RVB. Le voici, nous sommes maintenant en RVB et imaginez par exemple que lors de la composition, lors de la structure de votre photomontage, vous souhaitiez mettre tout cela dans un objet dynamique. Alors, nous allons refaire une composition de calques, Original 2, et à partir de là, sélectionner l'ensemble des éléments que nous souhaitons mettre en objet dynamique et lorsque nous convertissons en objet dynamique, on voit bien ici que lorsque nous allons créer la composition de calques, que nous allons appeler objet dynamique numéro 1, le fait de passer d'une composition à une autre ne tient plus compte de quoi que ce soit par rapport à ce qu'il y avait avant, donc c'est exactement comme les transformations, il faut procéder en fin de compte tout simplement à des duplications pour que le logiciel puisse revenir à vos compositions quand il y a des notions d'objet dynamique. Enfin, si de base vous travaillez avec un objet dynamique et que cet objet dynamique, nous allons l'appeler numéro 2, et que vous assignez une commande de réglage qui est un petit peu atypique puisque ce n'est pas un calque de réglage, c'est une commande directe qui est vécue un petit peu comme si c'était un filtre, nous allons éclaircir l'ensemble du document, vous apercevrez qu'ici vous avez donc la courbe qui est affective sur l'objet dynamique, nous allons mémoriser cette composition de calques avec un objet dynamique qui est toujours le 2 mais avec la commande courbe, et de constater qu'avant-après est totalement inopérant, c'est l'état dans lequel on laisse l'œil du filtre qui est toujours présent et qui n'est pas pris en compte dans les compositions. Enfin, si on retire l'œil par exemple et qu'on revient ici sur l'objet dynamique, toujours numéro 2 avec la courbe, mais cette fois-ci qui est désactivé avec la lettre D, on s'aperçoit à nouveau que c'est dans l'état où on laisse l'objet dynamique qui est pris en compte, ce qui nous semble un petit peu anachronique puisque c'est quand même un œil, c'est la notion d'affichage, et que dans les compositions de calques il y a quand même le facteur de visibilité, mais visiblement pour les objets dynamiques c'est un traitement spécifique.
1 commentaire
5,0
1 vote
5
4
3
2
1
myiss11
Il y a 4 months
Commentaire
Très intéressant ! Merci
Nos dernières formations Photoshop
  • Photoshop 2024 - Maîtriser les outils, panneaux et menus par la pratique
    Découvrir
    Photoshop est le logiciel de référence dans la retouche, le montage et le traitement d'image. Il contient aussi de nombreux outils, panneaux et menus, et il n'est pas toujours facile de choisir la bonne option ou le bon réglage pour obtenir le résultat souhaité. Dans cette formation, nous ferons un tour exhaustif des outils, des panneaux et des menus fondamentaux. Vous aurez ainsi une cartographie complète et détaillée de votre logiciel. Des mises en application simples vous seront proposées régulièrement et vous n'aurez plus qu'à adapter les techniques abordées à votre contexte professionnel.
    9h38 160 leçons
  • Photoshop 2024 - Créativité sans limites avec L'IA Firefly
    Découvrir
    Débloquez le potentiel complet de Photoshop CC 2024 et apprenez à transformer vos images en chefs-d'œuvre grâce à des techniques de sélection, des outils de transformation avancés, et exploitez la puissance de l'intelligence artificielle avec Firefly pour des créations toujours plus époustouflantes.
    1h43 20 leçons
  • Pack 7 formations
    Photoshop pour les pros
    Découvrir
    Découvrez "Photoshop pour les pros", un pack de formations en tutoriels vidéos conçu pour les professionnels souhaitant approfondir leur expertise sur les outils avancés de Photoshop. Le pack contient cinq formations : Les calques de réglages, Les masques de fusion, Composition de calque, Les modes de fusion et Les masques vectoriels. Avec ces formations, vous allez améliorer votre maîtrise de Photoshop et être capable de réaliser des créations graphiques professionnelles.
    9h05 158 leçons
  • Photoshop pour les pros - Les calques de réglages
    Découvrir
    À l’issue de cette formation, vous êtes capable de manier professionnellement les calques de réglages.
    1h25 20 leçons
  • Photoshop pour les pros - Les masques de fusion
    Découvrir
    À l’issue de cette formation, vous êtes capable d'utiliser professionnellement les masques de fusion.
    1h37 26 leçons