Manipulation des Outils de Modélisation 3D : Réseau d'Atomes et Opération Boléenne

Réseaux d'atomes et Booléens
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Apprendre CINEMA 4D R19 - La modélisation
Revoir le teaser Je m'abonne
4,0
Transcription


49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
4,0

49,90€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont multiples :
1. Comprendre l'utilisation du réseau d'atomes pour créer des structures de base.
2. Maîtriser l'opération boléenne pour creuser et modifier des objets.
3. Apprendre à ajuster les paramètres et subdivisions pour obtenir des rendus optimaux.
4. Savoir convertir des opérations boléennes en objets éditables.

Apprenez à manipuler les outils de modélisation 3D : réseau d'atomes et opération boléenne. Cette leçon offre un aperçu des techniques pour créer et modifier des objets 3D de manière efficace.

Dans cette leçon, nous allons explorer deux importants outils de modélisation 3D : le réseau d'atomes et l'opération boléenne. Ces outils permettent de créer rapidement des structures complexes et d'apporter des modifications précises à des objets existants. Le réseau d'atomes génère des sphères et des tubes pour chaque point et chaque arête d'un objet, ce qui est utile pour visualiser des structures de type cage. L'opération boléenne permet de creuser des objets en utilisant d'autres objets, simplifiant ainsi la création de formes complexes. Nous verrons comment ajuster les subdivisions et les paramètres pour affiner le rendu final. Bien que l'opération boléenne puisse produire des résultats moins propres en termes de maillage, elle reste un outil précieux dans certaines situations. Vous apprendrez également à convertir directement une opération boléenne en un objet 3D éditable, ce qui offre plus de flexibilité pour des ajustements futurs.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que le réseau d'atomes dans la modélisation 3D ?
Le réseau d'atomes est un outil qui crée des sphères à chaque point de l'objet et des tubes le long de chaque arête, formant ainsi une structure type cage.
Quelle est l'utilité de l'opération boléenne ?
L'opération boléenne permet de creuser des objets en utilisant d'autres objets. Elle est utile pour créer rapidement des formes complexes en enlevant ou en ajoutant des volumes.
Quels sont les avantages de convertir une opération boléenne en objet éditable ?
Convertir une opération boléenne en objet éditable permet de faire des ajustements précis et d'optimiser le maillage pour des rendus détaillés et propres, facilitant ainsi les modifications futures.
Nous allons donc poursuivre cette visite des outils de modélisation en prenant le réseau d'atomes. Alors ce que je vais faire c'est que je vais simplement prendre ici, et bien on va prendre une capsule, on peut prendre une capsule, voilà, je vais donc appuyer maintenir ALT et aller chercher mon réseau d'atomes. Alors réseau d'atomes qu'est ce que ça fait ? Eh bien ça fait simplement qu'il va créer une sphère à chaque point et il va créer chaque fois un tube sur chaque arrêt. Nous reviendrons aux points et aux arrêts par la suite. Alors peut-être que la capsule n'était pas l'exemple le plus judicieux, on va supprimer la chose pour avoir une vision plus simple. Eh bien on va reprendre le cube, toujours bien placé en tant qu'enfant de mon objet. J'ai donc ici un réseau d'atomes, donc ça peut faire un objet rapidement modélisé si je puis dire, donc vous allez pouvoir l'utiliser. Alors vous avez le rayon des cylindres, le rayon des sphères, donc on peut évidemment modifier cela. Par exemple pour le rayon des cylindres je peux faire un centimètre et au niveau du rayon des sphères je peux par exemple prendre trois centimètres. On peut ajouter les subdivisions. Ces subdivisions là, eh bien pour les voir n'oubliez pas N, B, donc gros et lignes. Et donc ici je vois les différentes subdivisions, je peux en faire plus éventuellement. Si je fais 12 comme ceci j'ai plus de subdivisions, je peux faire éventuellement 24. Mais attention au poids de votre objet, là on est déjà à 2598 polygones, c'est peut-être exagéré, quoique pour avoir un bel objet c'est peut-être le prix à payer. Non, ceci est une tentative d'humour. Je vais donc maintenant faire un rendu et j'ai donc un objet qui est une cage particulière. Réseau d'atomes est compliqué à placer, c'est un vieil outil dirais-je, mais qui peut quand même être intéressant à utiliser dans certains cas de figures, comme un objet qu'on a besoin de rapidement créer à l'aide d'une primitive et on a quelque chose d'assez rapide. Je vais donc voir pour l'objet suivant. Après le réseau d'atomes nous allons parler du boléen. Alors le boléen est quelque chose que je n'aime pas particulièrement, mais qui peut quand même nous dépatner dans certains cas de figures. L'opération boléenne est donc une opération qui va nous permettre de creuser un objet à l'aide d'un autre objet. Nous allons donc aller par exemple ici prendre, je ne sais pas moi, un cube, un classique des classiques, et je vais prendre par exemple un cylindre. Ce cylindre je vais augmenter un petit peu sa taille, donc aller sélectionner le petit carré qui est là. Alors là c'est pas la hauteur, donc ce que je vais faire ici simplement au niveau de l'objet, je vais prendre une hauteur par exemple de 250 cm pour avoir les choses correctement. J'ai deux objets, j'ai donc la base pour une opération boléenne. Je vais introduire une opération boléenne dans la scène, donc boléen comme ceci, et je vais prendre donc le paramètre par défaut qui est A-B. Alors là l'ordre va avoir de l'importance, donc A-B, je vais donc placer l'objet A, donc clic gauche maintenu, et je le place en tant qu'enfant, et je vais soustraire à cet objet là A-B. Alors c'est pas ça que j'aurais aimé, j'aurais aimé justement l'inverse, donc pas de souci, vous reprenez le cube et vous le placez en en-tête, ou en tête de la chose. Voilà qui est fait. J'ai donc ici quelque chose qui est creusé, alors les lignes que vous voyez là c'est des lignes de répartition des subdivisions, puisque mon cube n'a pas beaucoup de subdivisions, alors que mon cylindre en a déjà plus, il en a déjà 36, donc il essaye de faire ce qu'il peut. Je n'aime pas l'opération boléenne, simplement à cause de ce genre de paramètres là, c'est à dire qu'on n'aura pas une modélisation propre. Ce n'est pas grave pour un objet fixe, ou pour un objet qui sera pas déformé, mais si vous essayez de déformer l'objet, vous allez avoir des résultats assez catastrophiques. Dans le cas de figure qui nous occupe, par rapport à la modélisation qui se prépare, ce sera très bien de le faire de cette manière là. Si je reprends mon boléen, qu'est ce que j'ai comme option ? J'ai donc la possibilité de changer le type d'opération, donc on a le A-B, on a le A UB, donc en fait ça nous crée un objet qui sera constitué, on va dire qui sera monobloc, surtout monobloc si je l'édite. J'ai également A UB et j'ai également A UB, donc ici on n'a pas le cylindre qui est maintenu. Revenons au classique des classiques, c'est à dire A-B. Par défaut, nous avons une haute qualité, si je décoche, vous voyez qu'on a des choses qui sont vraiment très très moches, alors elles ne sont pas que esthétiquement laides, elles sont aussi catastrophiques au niveau de la forme. On a la possibilité de créer un objet unique, créer un objet unique, il bien sera quelque chose qui sera utile lorsque l'on va éditer l'objet. Alors on peut éditer l'objet, mais on peut également utiliser une autre méthode, c'est à dire que j'aimerais bien pour la démonstration ici conserver mon opération boolean, mais la convertir temporairement ou plus exactement convertir une copie en un objet 3D. Pour cela, je vais sélectionner mon opération boolean, je vais aller dans le mode objet et ce que je vais faire, je vais demander de convertir en objet. Alors j'avais peut-être l'icône dans la barre, c'est pas grave, je vais le faire ici, convertir en objet. Je me rends compte ici, j'ai donc toujours mon opération boolean de base, j'ai également ici cube et cylindre, c'est à dire mon boolean qui a été édité. Si je sélectionne le neutre qui est là, je peux donc déplacer les choses et j'ai ici mon objet qui a été édité. Je n'ai pas coché dans le boolean créer un objet unique, c'est pour cela d'ailleurs qu'il m'a créé deux objets, donc si je sélectionne le cube, il est séparé de mon cylindre. On va revenir en arrière, je vais sélectionner l'ensemble, alors si vous avez une hiérarchie et que vous voulez sélectionner la totalité de votre hiérarchie, il suffit de faire un clic molette et là vous voyez que tout est sélectionné. Je supprime, je reprends mon opération boolean et je vais créer cette fois-ci un objet unique. Comme ceci, je retourne dans objet et je fais convertir en objet, voilà qui est fait. Si maintenant je déplace l'objet en le sélectionnant, alors ceci est juste un enregistrement d'une sélection d'arrêt, peu importe, voilà j'ai donc ici maintenant un objet unique, donc la notion d'objet unique. N'oubliez pas que tous ces objets là vont être éditables, donc en cliquant simplement sur rendre modifiable, maintenant vous n'avez pas spécialement besoin de le faire à chaque fois. Mais donc vous pourriez éventuellement, si vous n'aimez pas cette méthode là, mais je vois pas pourquoi elle vous gênerait puisqu'elle est beaucoup plus simple, mais soit prendre un booléen, en faire une copie et cette copie l'éditer, ce qui revient tout à fait au même mais qui est un petit peu moins rapide. Je vais donc sélectionner ceci et supprimer ce booléen. Voilà pour la réparation booléenne, en sachant que lorsque vous êtes dans l'opération, vous pouvez encore modifier les choses, c'est-à-dire que par exemple ici, je peux prendre le cylindre et déplacer mon cylindre pour avoir un objet qui sera un petit peu différent. Donc on a la possibilité de faire pas mal de choses, je peux encore retravailler les dernières options ou voir un petit peu à quoi elles correspondent, donc masquer les nouvelles arrêtes, je peux le masquer simplement, c'est simplement masquer à la vue, je peux créer des arrêtes non lissées aux intersections, donc là ça devient déjà du jargon un petit peu compliqué, sélectionner les intersections, éventuellement optimiser les points, c'est-à-dire les points en commun, essayer de les souder autant que faire se peut. Je vais donc reprendre ici, décocher, le masquer les nouvelles arrêtes et voilà donc les bases de la fameuse opération booléenne, dont je ne suis pas fan, je le reprécise, mais qui peut quand même dépanner dans certains cas de figure.
3 commentaires
4,0
3 votes
5
4
3
2
1
Air2
Il y a 2 years
Commentaire
Excellente formation de base pour la modélisation. Excellente pédagogie.
Cette formation, un peu light, est à compléter par le Tome 3 "La modélisation avancée" me semble t'il.
EstelleM
Il y a 3 years
Commentaire
Assez décevant... La formation ne permet même pas de modéliser la voiture donnée en exemple. Elle est réduite à sa plus simple expression (roues non bombées, nez de la voiture plat, corps de la voiture non conique ...). Aussi le placement des élément est très approximatif, pas d'accroche aux objet. Beaucoup de temps passé sur la config' de l'interface, renommer les éléments, les hiérarchiser, enregistrer la scène ... plutôt que de modéliser !!
reza.bassiri
Il y a 3 years
Commentaire
Toujours aussi instructif. Philippe n'a pas d'égal en pédagogie.
Nos dernières formations Cinema 4D
  • Cinema 4D - Atelier motion design MoGraph
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne conçue pour ceux qui souhaitent explorer et se perfectionner dans l'univers de l'animation 3D. Couvrant tous les aspects essentiels, de la mise en place de la scène à la post-production, cette formation met l'accent sur l'utilisation de MoGraph et Redshift pour créer des animations de texte 3D captivantes. Elle est parfaite pour les débutants comme pour les professionnels cherchant à aiguiser leurs compétences en animation et en design graphique.
    1h54 24 leçons
  • Cinema 4D - Atelier motion design
    Découvrir
    À l'issue de cette formation, vous aurez acquis les compétences pour maîtriser étape par étape tout le processus de création jusqu'à l'export final dans Cinema 4D, en découvrant l'extrusion, le remaillage, le générateur de volume, le maillage de volume, les tags collision et ballon, ainsi que le champ linéaire.
    2h56 21 leçons
  • Cinema 4D - Atelier scène isométrique
    Découvrir
    Dans cette nouvelle formation, nous allons créer une scène en 3D isométrique avec Cinema 4D. L’objectifs de cette formation et de vous initier à l'ensemble des opérations permettant de créer une scène complète.
    5h30 68 leçons
  • Cinema 4D R2023 - Le rendu
    Découvrir
    Maîtriser le rendu sur C4D 2023.
    5h 26 leçons
  • Cinema 4D R2023 - Modélisation avancée
    Découvrir
    Maîtriser la modélisation avancée avec C4D 2023
    3h46 29 leçons