article(s) dans votre panier VOIR

Comment devenir auto-entrepreneur : les démarches - Entrepreneur, freelance, startup : choisir son statut juridique

  • Vidéo 1 sur 9
  • 18:52 de formation
  • 9 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Démarches de création
00:00 / 02:54
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
4,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce module de la formation Entrepreneur, freelance, startup : choisir son statut juridique consacré aux démarches de création d’une auto-entreprise, votre formateur Laurent Morel vous donne toutes les actions que vous devez mener pour déposer votre statut.

Dans un premier temps, Laurent Morel vous explique comment créer votre auto-entreprise en quelques clics sur internet et ce qu’implique ce statut au niveau responsabilité civile, sociale et fiscale. Il vous informe par exemple qu’au niveau fiscal, l’auto-entreprise est limitée en fonction de votre secteur d’activité. En effet, il faut que vous sachiez que la limite de chiffres d’affaires pour une prestation de service n’est pas la même que pour les ventes. Les seuils limites peuvent évoluer en fonction de la date de création de votre auto-entreprise.

Votre formateur professionnel Laurent Morel poursuit votre formation par vous expliquer ce que le statut d’auto-entrepreneur implique d’un point de vue social. Vous apprenez comment vous devez calculer vos charges sociales en fonction de votre chiffre d’affaire encaissé tout en vous indiquant quand les déclarer. Le taux pour calculer vos charges sociales dépend là aussi de votre secteur d’activité : si vous exercez dans les services ou dans la vente. À ce taux de charge social peut s’ajouter un prélèvement libératoire qui concerne le paiement de l’impôt sur le revenu. Ce prélèvement n’a pas le même pourcentage en fonction du type de votre activité : Laurent Morel vous les détaille pour clore ce module sur les démarches de création pour le statut d’auto-entrepreneur.

À l’issue de ce module, vous connaissez toutes les subtilités du statut d’auto-entrepreneur d’un point de vue social et fiscal.