Entrepreneur, freelance, startup : choisir son statut juridique

00h18 de vidéo
9 leçons
Aucun fichier de travail nécessaire


à partir de 25 € / mois

À propos de cette formation

Objectifs :
Comprendre les incidences fiscales et sociales des différents statuts juridiques

Apprenez quel est le statut juridique le mieux adapté pour créer votre entreprise en tant qu’indépendant ! 

Lire la suite

Sommaire de la formation

Détails de la formation

C’est aux côtés de notre formateur expert Laurent Morel, directeur de Gonéo, cabinet d’expertise comptable spécialisé dans les Très Petites Entreprises (TPE) et Freelance, que vous apprenez toutes les caractéristiques des statuts juridiques pour les travailleurs indépendants. Gonéo est particulièrement attaché à accompagner les créateurs d’entreprise dans le choix de leur forme juridique.

Quand vous vous lancez à votre compte et que vous souhaitez créer votre boîte, il est très important de connaître toutes les incidences sociales et fiscales que cela engendre. Laurent Morel commence votre formation par vous expliquer les impacts juridiques, fiscales et sociales du lancement en auto-entreprise. Il poursuit par vous exposer les incidences au niveau fiscal que peut avoir le fait de se lancer en Entreprise Individuelle (EI), en Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) ou Société à Responsabilité Limitée (SARL), ou même en Société par Actions Simplifiée (SAS). Il termine votre formation sur comment choisir son statut juridique par vous exposer le point essentiel suivant : quel est le statut social que vous aurez vous en tant que chef d’entreprise. Grâce à Laurent Morel, vous apprenez qu’un chef d’entreprise a soit le statut de travailleur non-salarié soit le statut d’assimilé salarié. Le point qui différencie particulièrement ces 2 statuts est que les taux de charge social et la protection vous concernant ne sont pas du tout les mêmes.

A l’issue de cette formation, vous connaissez toutes les subtilités fiscales et sociales des statuts juridiques que vous pouvez adopter en tant qu’auto-entrepreneur. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer, alors foncez !