article(s) dans votre panier VOIR

Contrôle des maquettes BIM

  • Vidéo 32 sur 62
  • 1h24 de formation
  • 62 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Contrôle des maquettes BIM
00:00 / 01:11
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce cours pour bâtir une stratégie BIM, l’expert vous explique le contrôle des maquettes BIM. Le but de cette formation est de garantir l’ensemble des informations. Lors des phases d’études et d’exécution, des livraisons de maquettes sont à effectuer. Celle en phase d’exécution présente les rectifications précisées par toutes parties prenantes lors de la présentation de la maquette. Comme les maquettes, les bases de données doivent subir un contrôle pour garantir que les informations à diffuser aux opérateurs sont conformes à la description de départ. Il est à noter que ces descriptions sont données par les concepteurs. Ces précisions sont prescrites dans le cahier des charges BIM afin que les opérateurs puissent comprendre ces exigences. En effet, le cahier des charges est diffusé au niveau de tous les opérateurs. Il est ensuite intéressant de voir les types de contrôles qui s’appliquent à ces maquettes et ces bases de données. Il en existe quatre. Vous avez les contrôles de géométrie. Il s’agit de vérifier individuellement et collectivement la géométrie des maquettes. Il y a ensuite les conformités des normes et des règles de production définies dans le cahier des charges BIM. Le contrôle suivant concerne la conformité d’export du fichier dans un format interopérable ou IFC. A titre d’information, ce format peut être ouvert au niveau des outils de toutes parties prenantes. Ce format est déjà défini dans le cahier des charges. Le dernier contrôle concerne la conformité des attributs caractérisant chacun des objets de la maquette. Il est à savoir que les choix techniques et commerciaux réalisés au fur et à mesure de l’avancement mobilisent les entreprises de travaux à la contribution de fournitures de données. Par conséquent, vous définissez les attributs pendant la phase d’exécution. Tout au long du projet, il est important de mettre à jour ces informations régulièrement et de manière organisée. Cela, afin de limiter le nombre de non-conformité lors des contrôles. Pour conclure, pour contrôler les maquettes et les bases de données, quatre types de contrôle sont prévus.