article(s) dans votre panier VOIR

Le son, un phénomène vibratoire

  • Vidéo 4 sur 47
  • 8h03 de formation
  • 47 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le son, un phénomène vibratoire
00:00 / 02:35
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, l’expert vous explique le son en tant que phénomène vibratoire dans Design Sonore et l'édition du son. L'objectif de ce cours consiste à connaitre comment le son se transmet. Tout d’abord, le son peut se définir comme étant une onde émise par tout objet matériel. En effet quand un objet se met en vibration, il fait osciller les molécules qui sont autour de lui. De ce fait, cette vibration se transmet de molécule en molécule et se propage dans le milieu qui l’entoure. Vous pouvez constater ce phénomène en réalisant une expérience avec une lame vibrante ayant pour base un objet massif. Pour faire le procédé, vous faites bouger la lame pour le faire vibrer. Lorsque la lame oscille, elle émet un son. Ce phénomène est dû à la déstabilisation de la pression atmosphérique qui entraîne la mise en mouvement des particules de l'air avoisinante. Pour connaitre la manière dont le son se produit, il suffit de détailler chaque mouvement de la lame. Lorsqu’elle se penche vers un côté, elle porte vers ce mouvement les particules qui l’entoure. Lors du retour du mouvement l'air est comprimé, en occurrence les particules avoisinantes transmettent les mouvements couches par couches. Dans un mouvement opposé, le nombre de particules en contact avec la lame diminue. Suite à un phénomène de dépression, ces derniers suivent la première couche émise. Pour conclure, le son se produit et se propage dans un milieu grâce à un phénomène de pression et de dépression d’onde.