article(s) dans votre panier VOIR

Protocoles et conseils de prise de son

  • Vidéo 12 sur 47
  • 8h03 de formation
  • 47 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Protocole et conseils de prise de son
00:00 / 10:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours vidéo, l’auteur vous expose le protocole et les différents conseils de prise de son dans le Design Sonore. L’objectif est de vous éviter certaines erreurs d’enregistrement. Pour ce faire, vous vous basez sur un ouvrage traitant du son au cinéma incluant des recettes et des astuces. Le sujet ici est The sound effects bible écrit par Ric Viers. Tout d’abord, vous devez privilégier le silence avant et après un enregistrement de son. Pour cela, vous utilisez le Pré roll et Past roll de votre enregistreur. Vous devez également mémoriser plus longuement que prévu et varier en même temps les conditions pour éviter que certains paramètres ne manquent. La troisième astuce est de renommer exactement votre enregistrement. Ensuite, vous devez contrôler les niveaux avec les VU mètres. En effet, il faut toujours se munir d’un casque pour écouter l’enregistrement effectué. Il convient ensuite, lors de votre travail, d’éviter autant que possible les bruits de fonds qui risquent de nuire à la qualité. Pendant ce temps, vous ne devez jamais ni monter ni baisser le volume de votre enregistrement. La raison est que cette action engendre l’impossibilité de le corriger en post production. La huitième astuce est de toujours pointer le micro vers la source de votre son. Concernant le dernier qui est aussi important est de vérifier votre équipement avant une prise de son, surtout si elle se déroule à l’extérieur. En conclusion, vous savez maintenant les étapes cruciales qu’il ne faut pas négliger pour un bon son.