Optimisez votre Mix avec la Compression Parallèle et le 1176

Utilisation et gestion de la Compression Parallèle (1176)
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Mixer avec la Technique des Multi Bus Harmoniques
Revoir le teaser Je m'abonne
4,3
Transcription

Description Programme Avis
4,3

Les objectifs de cette vidéo sont d'enseigner l'utilisation de la compression parallèle avec le compresseur 1176 et de démontrer comment cette technique peut améliorer l'homogénéité et l'impact du mix.

Apprenez à utiliser la compression parallèle avec le compresseur 1176 pour améliorer l'homogénéité et l'impact de votre mix.

Dans cette vidéo, nous explorons l'utilisation de la compression parallèle en utilisant le célèbre compresseur 1176. Nous commençons par écouter le mix sans la compression parallèle pour évaluer la différence apportée par le 1176. Ensuite, nous analysons quels éléments du mix (kick, snare, basse, guitare et piano) sont affectés par cette technique.

En expérimentant avec les niveaux de chaque élément envoyé dans le 1176, vous verrez comment obtenir un mix plus équilibré et percutant. L'intérêt de la compression parallèle réside dans la flexibilité qu'elle apporte, permettant de souligner certains éléments sans surcharger le bus master. Enfin, découvrez comment l'ajout subtil du 1176 peut faire la différence entre un mix bien fait et un mix exceptionnel.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que la compression parallèle ?
La compression parallèle est une technique de traitement audio qui consiste à mélanger un signal compressé avec le signal original non compressé pour ajouter de la densité et de la présence sans sacrifier la dynamique.
Quels éléments du mix ont été envoyés dans le 1176 dans cette vidéo ?
Les éléments du mix envoyés dans le 1176 comprennent le kick, la snare, la basse Mike, la guitare du thème 1 et le piano.
Quel est le but de la compression parallèle dans un mix ?
Le but de la compression parallèle est d'ajouter de l'impact et de la présence à certains éléments du mix, ce qui contribue à créer un son plus homogène et percutant sans surcharger le bus master.
Maintenant que tous les éléments de notre mix sont posés, on va aller se pencher sur la compression parallèle, donc avec notre 1176. On va écouter un peu ce que ça donne depuis un peu le début, on va se faire intro, couplé, refrain, sans bien sûr le 1176. C'est parti ! C'est parti ! C'est parti ! Donc là, on vient d'écouter le mix, mais avec uniquement A, B, C, D, et mes comps 1, 2, 3, 4, 5, mais sans le 1176. Je vais écouter justement, je ne vais mettre que sur la partie par exemple refrain, que le 1176. Qu'est-ce que je me rends compte ? Qu'est-ce qu'il y a dans ce 1176 ? Là, j'entends un peu de kick, de la snare, un peu plus fort bien sûr. Là, ça ne passe pas, j'ai de la basse. La guitare thème 1, mais qui est la guitare de départ, donc on ne l'entend pas parce que tout simplement, elle ne joue pas à ce moment-là. J'ai mon piano et tout simplement, je n'ai rien d'autre. Maintenant, la question qu'il va falloir se poser, c'est qu'est-ce que j'ai besoin d'envoyer dans ce 1176, donc en parallèle de tout le reste, pour avoir quelque chose d'un peu plus homogène. Pour faire ça, qu'est-ce qu'on va faire ? On va remuter le 1176 et je vais le démuter pour voir l'apport par rapport à ce que j'ai mis dans le 1176, c'est-à-dire kick, in, snare, basse, la guitare du thème 1, mais qui n'arrive qu'au début et bien sûr, mon piano. On sent un apport pas mal sur tout ce qui est snare, un peu moins sur le kick. Je vais essayer justement de le monter dedans pour voir ce que ça dit. Vous voyez, tout à l'heure, j'avais un apport sur la snare avec mon 1176, j'en avais un peu moins sur le kick, du coup ça pouvait déséquilibrer un peu ma batterie. J'ai remonté ici mon 1176, c'est-à-dire l'envoi de mon kick dans le 1176, et du coup ça a rééquilibré la chose. Par contre, j'aimerais bien voir si en faisant la même chose avec la basse, ça peut faire quelque chose de bien. Je vais prendre la basse et je vais la monter. Vous voyez, je l'ai montée fort dans un premier temps pour bien voir l'action, puis après je l'ai redescendue. Là je monte la basse, mais c'est surtout la basse Mike, celle qui était volontairement crade dans le jeu. Le fait de la monter dans le 1176, on va réécouter, mais quand je vais enlever le 1176 et quand je vais le mettre, elle va légèrement revenir devant, et donc me ramener cet espèce d'aspect un peu crado, mais de bon crado de la basse, qui va faire que la basse va être légèrement plus présente. Du coup, je vais avoir un kick snare basse qui va être beaucoup plus présent avec ma parallèle en 1176 que sans. Je mets sans d'abord. Vous voyez, quand je mute, je suis ici, je suis en train de démuter et de muter pour voir un peu l'action de la parallèle 1176. Là, je ne sais pas si vous arrivez vraiment à capter, moi j'entends bien la diff, c'est-à-dire que j'ai envoyé quand même relativement fort le kick, la snare et la basse, un peu moins le piano, mais kick snare basse dans le 1176, et du coup, j'ai un peu plus d'impact sur le kick, un peu plus d'impact sur la snare, et je percute mieux la basse mic, qui est un peu plus crado. Le but n'est pas de faire passer tout ce beau monde devant, le but c'est que ça soit un peu plus présent dans le mix. Je vous refais voir, regardez par ici, je démute et je mute, et vous allez voir, vous devrez entendre la différence. Sans au départ. J'active. Je démute. Je mute. Je démute. Vous voyez, là je pense que c'est assez flagrant, basse, snare et kick. Dès que j'enlève le 1176, ça passe légèrement plus en retrait. Pas beaucoup, mais c'est ce petit truc qui va faire que ça va marcher ou que ça ne va pas marcher. On voit bien que là, je n'ai pas tout envoyé, loin de là. Je pourrais envoyer de l'override, je pourrais envoyer d'autres guitares, je pourrais envoyer du B3, je pourrais envoyer énormément de choses, mais là j'estime que je n'ai pas forcément besoin de plus. Le but n'est pas de venir surcharger le bus master, parce qu'en gros, cette parallèle 1176 vient tout simplement se greffer dans mon bus master. Mais le but est d'apporter ce petit plus qui va faire que le titre va marcher ou non. Là, on voit vraiment l'apport de ce 1176 en parallèle. On voit surtout la flexibilité qu'il m'apporte, c'est-à-dire la capacité de pouvoir envoyer ce que je veux. Là, j'ai envoyé du kick in, de la snare top et de la basse. Et du piano, bien sûr, mais plus fort kick, snare, basse que piano. Et ça m'a ajouté ce petit plus qui m'a permis d'avoir quelque chose qui le fait, qui est un peu plus homogène dans mon mix. Et du coup, là, j'ai vraiment cet apport, donc le 1176 en parallèle. Je dose ce que je veux, peut-être que j'aurais pu mettre du kick out. C'est un peu moins évident, mais voilà, j'aurais pu mettre le thème 2, j'aurais pu mettre tout simplement une autre guitare, la guitare strumming, etc. Et ça me donne une flexibilité pour trouver l'homogénéité que je veux dans mon mix.
6 commentaires
4,3
6 votes
5
4
3
2
1
dan.fort
Il y a 7 months
Commentaire
Super cette formation, bien explliqué. Merci
Alexis DAMIEN
Il y a 2 years
Commentaire
Bonjour Alexandre. Merci pour cette formation !
Une seule chose me manque, je ne comprends pas si cette technique dispense d'un mastering ou non.
Surtout pour un Home-studiste qui voudrait faire tout lui-même ?
Merci
vigipirat
Il y a 3 years
Commentaire
Merci Très bien sauf que le mix final bouge ok mais ca sonne franchement moyen sur mes génélec le son sonne du nez c'est pas normal.
ok pour les harmonique mais le timbre générale c'est pas ca. Je sais pas ci c'est le fait que les plug sont loin d'ètre aussi chaud que le hardware si non merci j'ai tout de meme tout capter et reproduis ca sous Reaper
fredericdouady
Il y a 3 years
Commentaire
Formation très intéressante, je ne connaissais pas cette technique et je la trouve aussi particulière que bonne. Clairement cette méthode enrichira mes productions à venir. Alexandre devient de loin mon formateur préféré :-)
pascalboulommier
Il y a 3 years
Commentaire
C'était long...très long...trop long ! Obligé de lire la vidéo en vitesse x1,5 sur de nombreux passages. Explications redondantes pour chaque bus (et il y en a beaucoup) alors que 2 ou 3 exemples auraient suffit pour comprendre le principe.

Technique au passage qui ne m'a absolument pas convaincu et je doute que des gens mixent comme ça. C'est se compliquer la vie en se mettant des contraintes avec tous ces calibrages et ces E.Q de bus qu'il faut prédéfinir à l'avance, travail sur les E.Q qui a été réalisé en amont par l'ingé et qu'on voit très peu ici au final. En gros il a prémixé le titre pour régler correctement les E.Q des bus. Il faut sûrement les réadapter à mesure que le processus de mixage avance en plus alors pourquoi se prendre autant la tête en se mettant des contraintes dès le départ alors qu'il y des façons bien plus simples d'apporter de la coloration aux pistes, en individuel, sur les bus de groupe, en parallèle ou sur le bus Master.

J'ai compris le principe de la génération d'harmoniques x5 x6....x10 mais à part économiser du cpu en utilisant les bus je ne vois pas l'intérêt du truc. Ca manque franchement de flexibilité.
Le but du mixage n'est-il pas d'adapter la technique au son pour le rendre plus agréable ? Ici on a l'impression que c'est le son qui doit s'adapter à la contrainte technique.

D'ailleurs, et j'ai poussé un grand ouf de soulagement quand l'ingé a conclu "cette technique ne sert pas à grand chose sans les automations". Mais merci. C'est exactement ce que je me suis dit. Ce mix a été sauvé grâce au talent de cette ingé son et ses automations de fou sur le titre. Ca sonnait agressif avant qu'il les mettent en place. D'autant plus agressif que tous les passages musicaux étaient en mono et il était difficile de se rendre compte des effets sur la stéréo notamment. J'étais pourtant en 720p puis 1080 pour m'assurer que ça ne venait pas de chez moi. Pas compris mais c'était une déception de plus. En mono !

Bref à mon avis il faut raboter cette formation et de beaucoup. Les traitements indiv des pistes sont déjà dans d'autres formations, ça n'apporte rien ici à part nous apprendre que l'ingé maitrise son taf. Et pour les bus 2 ou 3 exemples suffisent...le schéma du routing est utile pour comprendre de quoi il s'agit mais a-t-on vraiment besoin de mettre en place un calibrage aussi sophistiqué pour faire travailler un compresseur de 2 ou 3 dB et le faire matcher en sortie ? Et quid des préréglages de ratio, de temps d'attaque et de release sur les groupes? Comme les EQ, prémixé par l'ingé en amont.
Une chose que je n'ai pas comprise, le calibrage se fait avec une sinusoidale à -6dB mais que se passe-t-il si les pistes d'instrus tapent bien au-delà de ces -6 ? Le compresseur ne va-t-il pas opérer une plus grande réduction de gain que celle définie (2 ou 3 dB ici) ? Ce n'est pas clair pour moi.

En gros cette formation laissera trop de questions aux débutants et pas que sauf sur comment nettoyer ses pistes individuelles, mais était-ce le sujet ? "Formation aux techniques avancées" était écrit dans le descriptif et il y a 2h de nettoyage à visionner.
Et pour les gens non pros mais un peu initiés comme moi elle ne sert à rien parce qu'il y a bien plus simple à faire pour colorer ses mix sans s'infliger ces contraintes... ou bien je n'ai vraiment rien compris...ce qui est possible aussi lol...mais je n'ai pas été convaincu en tout cas.

Ma curiosité s'est davantage portée sur le suivi d'automations qui est vraiment la technique qui a apporté un gros + au mix mais sans cette technique de Brauerizing n'y en aurait-il pas eu moins à réaliser ?
Cette formation aurait pu durer entre 30 et 60 min à mon avis, j'ai perdu 3H mais merci pour le talent de l'ingé qui a sauvé ce mix du naufrage. Je crois que lui-même n'était pas convaincu par ce truc en fait, c'est sa maitrise de tout le reste qui le fait retomber sur ses pattes ^^.
J'peux pas mettre la moyenne désolé.

sostheneyameogo
Il y a 3 years
Commentaire
Simple et limpide les explications
Nos dernières formations Techniques Audio