Réglages du moteur et rendu de l'image

Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Blender - Atelier packshot produit
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

59,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Description Programme Avis
5,0
59,00€ Je commande

À partir de
27€ /mois
Je m'abonne à Elephorm

Realiser une scène 3d de packshot produit avec Blender

Nous allons créer une scène de packshot produit avec Blender dans sa version 3.3. Cette formation s'adresse à toute personne souhaitant créer des photos produit réaliste pour du print, du site web ou de la boutique en ligne.

Nous commencerons par la mise en place de notre studio avec la création d'un fonds et des supports produits, d'une lumière et d'un environnement HDRI. Nous passerons à la modélisation de nos différents produits cosmétiques en utilisant une technique dite "non destructive", basée sur l'utilisation de modifier comme le screw ou la subdivision de surface. À la suite de cette étape, je vais vous montrer comment appliquer et configurer des matériaux procéduraux simples à nos produits.

Nous créerons également notre propre Normal MAP à l'aide d'un adon gratuit afin d'appliquer du relief à certaines zones de nos objets. Nous allons ensuite créer des étiquettes de produits dans le logiciel vectoriel Gravit Designer, je vous fournirai donc les fichiers. Nous terminerons notre scène en ajustant le cadrage de notre caméra et apporteront un asset de plans téléchargé sur internet afin de simuler une ombre réaliste.

Nous réglerons ensuite les différents paramètres du moteur afin de créer notre image finale. Pour finir, je montrerai comment je traite mes images sur Photoshop avec le module intégré caméra raw.

À la fin de cette formation vous serez capable de créer des présentations produit photoréaliste avec Blender.

Voir plus
Nous allons maintenant procéder au rendu de notre image, donc on va régler un petit peu notre moteur de rendu, donc là nous allons faire le rendu sur Cycles, donc je vais venir dans mon onglet ici, Cycles, donc si vous êtes sur Eevee passez bien sur Cycles, là je me suis rendu donc en device je me suis mis sur GPU compute, d'ailleurs il faut vérifier donc dans les préférences ici, ça doit être dans système, donc suivant la carte que vous avez vous allez peut-être avoir quelque chose qui fonctionne, par exemple si votre carte prend en compte les CUDA, donc les processeurs, le système de processeurs, bah du coup vous allez venir cocher donc votre carte pour prendre en compte tout ça, donc là je vais fermer, alors ce qu'on va regarder ça va être la taille de notre image, donc là moi je vais rendre certainement en 4k, c'est à dire je vais faire certainement de 4000 pixels par 4000, ça me permettra d'avoir une netteté supérieure, donc deux choix, soit je vais venir ici et faire x2 par exemple, ou je peux venir tout simplement ici faire à 200% et là donc je rendrai mon image à deux fois la taille indiquée ici. Rien d'autre à régler dans les paramètres de sortie, donc je vais me rendre ici, et du coup donc là dans la partie sampling on va donc définir le nombre de rayons qui vont partir de notre caméra pour venir calculer notre image et donc les lumières etc. Donc là deux sections, la section viewport donc qui est le réglage concernant le mode rendu de notre viewport, donc là on voit que j'ai bien un calcul qui se fait sur 64 samples, je pourrais mettre moins, je pourrais mettre plus, tout dépend de la puissance de votre de votre machine. Là en l'occurrence je me suis mis en 64 avec un dénoise donc pour limiter le bruit qui peut être généré par le nombre de samples qui serait peut-être pas suffisant, donc je mets le dénoise et donc on voit bien que ça me lisse mon image suite à un traitement de quelques millisecondes ou autre, après ça va dépendre de votre machine. Pour la partie rendu, donc ce qui nous intéresse nous, ça va être le réglage ici, donc là un conseil partez plutôt sur des valeurs faibles, alors après avec ou sans dénoise. Moi en général j'aime bien faire un rendu, par exemple là je vais faire un rendu en 256, je ne vais pas mettre le dénoise, sinon au niveau des paramètres on va pas toucher à grand chose, on va laisser en transparent. Là on a un fond donc on pourrait laisser notre environnement, ça gênerait pas vraiment dans notre rendu. Là je vais laisser en transparent. Dans la partie color management ici, moi je reste sur filmique et après on peut jouer éventuellement dans look sur le taux de contraste qu'on va vouloir au niveau de l'image. Donc si je mets medium high, on voit que ça a tendance à foncer, ça contraste un petit peu plus mon image. Si je me mets en low contrast, on voit que je vais avoir une image très flat, donc ça peut avoir un intérêt de faire ça, notamment sur des sorties comme le RAW, un format de sortie qui va permettre d'avoir un plus grand panel de possibilités en termes de traitement. Là moi je vais me mettre je pense en medium, on n'est pas trop mal. Filmix, donc c'est une sorte de filtre en fait de transformation, donc là peut-être je vais mettre en standard, ça sera un petit peu plus de punch. Là on peut jouer sur l'exposition, le gamma. Là je pense qu'on est pas mal exposé, je peux peut-être l'augmenter un tout petit peu. Le gamma on va jouer sur les basses lumières, donc ça je vais rester comme je suis là. Alors autre petite chose, ce qu'on peut regarder c'est dans performance. Alors ici on peut mettre l'autodétection des traits, c'est à dire des nombres de chœurs qui vont servir au rendu. Et ici using tile, alors en fait le tile size ça va être la taille de calcul que va faire votre carte. Si là je me mets en 2048 pixels et que je fais donc, je vais dans rendu, render image ou f12, donc là si je lance mon rendu, finalement le tile qui va calculer fait 2048 pixels par 2048. Je vais fermer. Ici je me mets par exemple en 512, je relance mon rendu, là je vais calculer donc sur 512 pixels, donc sur un carré beaucoup plus petit. Donc après suivant votre carte et suivant ce qu'elle est capable d'encaisser, on va régler et adapter la taille des tiles de calcul de manière à avoir quelque chose de performant et rapide. Moi je sais que je peux mettre en 2048 donc je vais rester comme j'étais. Ensuite, alors là ici on peut avoir les light pass à modifier, donc ça va être le nombre de rebonds de la lumière. Donc sur les matériaux en diffus, en glossy, donc ça va jouer sur le nombre de rebonds. Si par exemple on avait un miroir ou deux miroirs côte à côte, vous voyez l'effet du miroir qui fait qu'il devient infini, on aurait un nombre de rebonds, donc là on aurait 4 rebonds, c'est à dire qu'on verrait 4 fois l'image en rebonds, etc. Donc c'est le nombre de rebonds de la lumière, de la réflexion, etc. Alors après attention si on augmente trop les valeurs ici, il faut augmenter le total sinon ça n'a plus d'incidence. On va rester par défaut ici, pas besoin de vraiment toucher, on a une lumière qui est correcte donc pas besoin de jouer là dessus. Donc là je vais faire un rendu, alors je vais pas le faire en 4k parce que ça va être un peu long, on va faire un petit rendu comme ça et sans le dénoise ici pour voir un petit peu ce que ça donne. Alors autre petite astuce, ce qu'on peut faire c'est également définir une zone de rendu pour éviter d'avoir à calculer l'ensemble de notre image. Donc là par exemple je vais maintenir CTRL, faire CTRL B et je vais définir une zone, par exemple ici, qui comporte différents éléments de mon image. Comme ça je définis simplement cette zone et je peux lancer un rendu. Alors là ça m'a fait... ah mais je suis à 1% donc du coup j'avais mis à 1% donc forcément voilà. Alors on va refaire notre zone, CTRL B, désolé pour ce petit contre-temps, et du coup maintenant que cette zone rouge est définie, si je lance F12, donc ça me lance le rendu que sur cette portion là, ça évite d'avoir à calculer toute l'image. Donc là je vais attendre mes 256 samples, je vois que c'est pas si mal, je vais enlever mon dénoise pour voir ici, je vais enlever mon dénoise, refaire un rendu, voir quel taux de grain j'ai en fait, et voir si j'ai besoin d'augmenter vraiment beaucoup. Donc vous voyez j'ai du grain là, ici, mais c'est pas si mal donc avec le dénoise ça va être suffisamment propre. Donc là je vais revenir régler du coup mon format de sortie, je vais me mettre à 200%, je vais activer mon dénoise, je vais reset du coup ma zone ici, donc avec CTRL ALT B, je peux relancer un rendu. Donc on peut dézoomer avec la molette souris, et donc là je vais faire mon calcul, et donc on va voir si on a des choses à ajuster ou non. Donc je vous referai en juste après. Voilà le rendu est en train de se terminer, donc là on voit que le dénoise est en train de se faire, et je devrais avoir le rendu de mon image finale fait. Donc j'ai vu pendant le rendu que j'avais d'autres petites choses à ajuster, notamment les supports produits qui sont notamment devant là, qui sont pas super espacés, enfin j'ai un espace un petit peu plus grand d'un côté que l'autre, par exemple ici, donc peut-être que je le retoucherai pour le rendu final, enfin mon rendu final à moi, donc à vous de voir ce que vous voulez faire. Donc voilà on a une image qui est relativement propre, vous voyez, avec le dénoise. En plus là on est en plus que 4k parce qu'on est en 4000 pixels par 4000 pixels, donc là on est vraiment pas mal. Donc là il ne reste plus qu'à aller dans images, save as, et donc là je vais sauvegarder mon rendu. Donc là je vais l'appeler rendu brut formation. Ici je vais aller dans mes formats de fichiers et je vais me mettre en targa, ça me permettra d'avoir un petit peu plus d'informations, c'est un petit peu comme le format raw, où on pourrait prendre le tif, moi pour l'habitude je prends le targa, voilà, et puis je sauvegarde dans mon dossier. Si par malheur vous avez fermé votre fenêtre et que vous voulez retrouver donc votre rendu, vous pouvez également le retrouver ici dans view render, parce que si vous lancez un rendu ça va faire un nouveau rendu, alors que là ça va rouvrir la fenêtre de rendu. Bon bah écoutez voilà, normalement on est pas mal, on va passer au traitement de l'image finale sur photoshop, faire une petite passe de polish, et normalement on en aura terminé avec ce module de formation. Et bien on passe au traitement.

Programme détaillé de la formation

Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
Je commande Je m'abonne
2 commentaires
5,0
2 votes
5
4
3
2
1
ychapron
Il y a 1 year
Commentaire
Merci pour cette formation, très interessant je recommande ...
quentin.dbt
Il y a 1 year
Commentaire
Très bonne formation, idéal pour apprendre pas à pas.
Nos dernières formations Blender
  • Création de Packshot Produit avec Blender 3.6
    Découvrir
    À la fin de cette formation, vous serez en mesure de créer des packshots produits professionnels en utilisant Blender 3.6. Vous aurez acquis les compétences nécessaires pour produire des visuels de haute qualité qui captiveront votre public et renforceront votre portfolio.
    4h11 26 leçons
  • Pack 2 formations
    Pack Blender - Modélisation et VFX d'une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
    Découvrez notre formation vidéo en ligne sur Blender qui vous permettra d'apprendre toutes les techniques nécessaires pour réaliser une scène complète à partir de vos idées. Que vous soyez novice ou débutant, cette formation est spécialement conçue pour vous. Vous apprendrez les bases de la modélisation 3D et des effets visuels (VFX) à travers différentes approches. Nous commencerons par la modélisation standard, puis nous vous guiderons dans l'utilisation de la modélisation procédurale non destructive. Vous découvrirez également l'incroyable potentiel du nodal dans les geometry nodes. En plus de cela, vous serez initié à l'intégration d'effets visuels captivants tels que les flammes, les potions et la vapeur. Vous pourrez ainsi donner vie à une scène inspirée de l'univers magique de la saga Harry Potter.
    11h14 68 leçons
  • Blender - Créer des VFX pour une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
      Notre formation en ligne sur les VFX avec Blender vous apprendra à créer des effets spectaculaires tels que la fumée, les fluides et les flammes, en les intégrant harmonieusement dans vos projets. Vous aurez l'occasion de plonger dans l'univers de Harry Potter et de recréer des effets visuels emblématiques. Avec notre formateur expert, vous bénéficierez d'un apprentissage progressif et pratique pour consolider vos compétences.
    3h 27 leçons
  • Blender - Modéliser une scène inspirée d'Harry Potter
    Découvrir
    Cette formation vidéo en ligne sur Blender est idéale pour les débutants qui souhaitent maîtriser les différentes techniques de modélisation 3D. Vous apprendrez les bases ainsi que les méthodes avancées, y compris la modélisation procédurale non destructive et l'utilisation du nodal dans les geometry nodes, en créant une scène inspirée de la saga Harry Potter.
    8h14 41 leçons
  • Blender - Atelier modélisation non destructive
    Découvrir
    Maîtriser la modélisation sur Blender avec une méthodologie non destructive, en utilisant les modifiers et booléens.
    4h51 24 leçons

éditeur de vidéos pédagogiques

Des supports pédagogiques en vidéo, produits avec les meilleurs experts. Dans nos studios à Paris, Lyon ou Montpellier. Vous souhaitez travailler avec nous ?
image-micro